www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
Place aux immortels
Patrice Quélard
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Présentation et dédicace
03/06/2021
La Forêt des Disparus
Olivier Bal
Et si on pouvait tout
recommencer
Robert Webb
La Chasse
Bernard Minier
Richard Wagner et sa
réception en France
Michal Piotr Mrozowicki
La Chapelle des Templiers
Jean Siccardi
Dédicaces - Maestro
Les Grands Interprètes
Que répondez-vous,
Professeur ?
Wanda Koméza
Dédicaces - Solistes
Les Grands Interprètes
A vif
René Manzor
Dédicaces - Grandes Voix
Les Grands Interprètes
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Dans l'ombre du loup
Olivier Merle
Erectus / L'Armée de
Darwin
Xavier Müller
Dédicaces - Volume I
Les Grands Interprètes
Si la bête s'éveille
Frédéric Lepage
Le Rêve d'un autre monde
La Tour de l'espoir
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Que Dieu lui pardonne
Laurent Malot
Les trois crimes de Noël
Christian Jacq
Une seconde avant Noël
Romain Sardou
La Louve cathare
Mireille Calmel
Le mystère de
la Main rouge
Henri Lœvenbruck
Le dernier message
Nicolas Beuglet
Egypte, l'ultime espoir
Christian Jacq
Les Garçons de l'amour
Ghazi Rabihavi
Confessions inachevées
Ye Lingfeng
Babylone / Le Réveil des
Passions
Catherine David et
Françoise Bouron
La Chambre des Dupes
Camille Pascal
Bénie soit Sixtine
Maylis Adhémar
Patagonie
Michèle Teysseyre
Le Fou d'Ariane
Myrielle Marc
Le Code et la Diva
Christian Grenier
Un homme averti ne
vaut rien
Romain Sardou
La Vallée
Bernard Minier
La Cité de Feu
Kate Mosse
Jeanne d'Arc
Pauline de Préval
Et passe le souffle
des dieux
Philippe Séguy
Domenico Scarlatti
Martin Mirabel
L'Affaire Clara Miller
Olivier Bal
Selon Bach
Michel Brun
 

 

Livres/ Le dernier message - Nicolas Beuglet
     
COUP DE CŒUR
   

Décidément un auteur fascinant

Le Cri, Le Complot, L’Île du Diable, trois livres signés Nicolas Beuglet, trois opus qui, au travers d’une trame romanesque, ne s’en appuient pas moins sur des données soit historiques, soit scientifiques particulièrement solides. Trois histoires qui vous laissent au fin fond de votre lit le souffle coupé, le cœur battant et le cerveau atomisé. Autant vous le dire tout de suite, Le dernier message appartient totalement à cette lignée.


O

Cette fois, l’écrivain nous met dans les pas d’une nouvelle héroïne, une inspectrice de police écossaise, Grace Campbell. Au moment où nous la croisons, Grace est sur la touche car sa forme physique, à tous les sens du terme, ne lui permet pas de faire du terrain. Mais voilà, une affaire contraint son supérieur, en panne de personnel, à lui confier une mission a priori sans grand développement à venir. Grace part donc pour l’île d’Iona, à l’ouest de l’Ecosse. Au cœur de cette île, planté face à la mer, un monastère immémorial battu par les vents. Dans l’une des cellules destinées aux pensionnaires non religieux, le cadavre d’Anton, un jeune homme mutilé de la plus étrange des façons. Les moines peuplant ce lieu se montrent peu diserts… Mais ce qu’ignore Grace, c’est l’incroyable aventure qui est en train de s’amorcer et qui l’amènera jusque sur la banquise.

Entre temps elle aura rencontré une agente américaine avec laquelle Grace aura amorcé une recherche aussi dangereuse qu’angoissante, une recherche qui la conduira aux confins de la réflexion humaine et au bord de la révélation suprême.
Un polar de folie structuré sur la baisse du QI du monde occidental et de l’influence en ce domaine de réseaux trop célèbres visant justement à l’élever…
Les cent dernières pages sont à lire sous anxiolytique puissant d’autant qu’in fine, Nicolas Beuglet étaye les principaux éléments scientifiques de son roman de données universitaires parfaitement établies. De quoi frémir.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 5 novembre 2020

 

infos
 
 

« Le dernier message », Nicolas Beuglet – XO éditions – 400 pages - 19,90 €

 

 

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index