www.classicToulouse.com
classic toulouse
Entretiens
 
Michel Fau
Théâtre du Capitole
19/06/2021
Catherine Hunold
Théâtre du Capitole
19/05/2021
Bernard Minier
La Chasse
25/04/2021
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
16/04/2021
Thierry d'Argoubet
Orchestre nat. du Capitole
15/04/2021
Franck Loiret
Les Franco-russes
Ciné-concert
Le Pré de Béjine
26/03/2021
Aurélien Gignoux
Révélation soliste
instrumental - Victoires de
la musique classique
01/03/2021
Alexandre Dratwicki
La Princesse jaune
Camille Saint-Saëns
25/02/2021
Mathias Vidal
La Princesse jaune
Camille Saint-Saëns
12/02/2021
Alfonso Caiani
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
03/12/2020
Thierry d'Argoubet
Orchestre nat. du Capitole
13-11/2020
Jean-Marc Andrieu
Les Passions
30/09/2020
Francis Grass
Théâtre du Capitole
11/09/2020
Claire Roserot de Melin
Théâtre du Capitole
09/09/2020
Anne-Catherine Gillet
Théâtre du Capitole
09/09/2020
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
09/09/2020
Antoine Maurice
Elections municipales
28/06/2020
Jean-Luc Moudenc
Elections municipales
28/06/2020
Sébastien Llinares
Musique en Dialogue
aux Carmélites
26/04/2020
Kader Belarbi
Ballet du Capitole
Confinement
15/04/2020
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
02/04/2020
Claude Scavazza
Les Arts Renaissants
18/03/2020
Sophie Koch
Théâtre du Capitole
24/01/2020
Mélanie Laurent
Harpiste
05/10/2019
Jean-Marc Andrieu
Les Passions
23/09/2019
Catherine Hunold
Théâtre du Capitole
21/02/2019
Michel Fau
Théâtre du Capitole
19/02/2019
Annick Massis
Théâtre du Capitole
15/01/2019
Pierre Rambert
Théâtre du Capitole
30/08/2018
Antonio Najarro
Odyssud
30/05/2018
Béatrice Uria-Monzon
Théâtre du Capitole
10/05/2018
Charles Castronovo
Théâtre du Capitole
30/03/2018
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
27/03/2018
Robin Johannsen
Grands Interprètes
08/03/2017
Karol Beffa
Théâtre du Capitole
Les Nibelungen
23/01/2018
Marie-Laure Garnier
Théâtre du Capitole
La Walkyrie
19/01/2018
Maxim Emelyanychev
Orchestre du Capitole
04/10/2017
Alexandre Kantorow
Piano aux Jacobins
01/09/2017
Elisabeth Leonskaja
Piano aux Jacobins
24/08/2017
Juan Diego Flórez
Grands Interprètes
09/06/2017
Francis Grass
Théâtre du Capitole
02/04/2017
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
02/04/2017
Robin Ticciati
Grands Interprètes
21/01/2017
 

 

Entretien avec Franck Loiret - Les Franco-russes - Ciné-concert
Le Pré de Béjine - 26 mars 2021
     

Un trésor de la Cinémathèque de Toulouse

Dans le cadre des Franco-russes 2021, toujours à huis clos bien sûr, la Cinémathèque de Toulouse dévoile au grand public, à partir du 26 mars 20h, sous la forme d’un ciné-concert, l’un de ses multiples trésors, Le Pré de Béjine de S M Eisenstein, dans une copie très rare que peu de personnes peuvent se vanter d’avoir vue. Pour cet événement, nous avons rencontré Franck Loiret, Directeur délégué de la prestigieuse institution cinéphilique toulousaine.

Classictoulouse  : Votre définition du concept de « ciné-concert » ?


Franck Loiret - Photo Jean-Jacques Ader -

oO

Franck Loiret : Le « ciné-concert » est avant tout un spectacle. Une alchimie très subtile entre un film « muet » et un accompagnement musical « live ». C’est une forme très ancienne qui est née avec le cinéma. On peut dire que le cinéma n’a jamais été réellement muet. Il a toujours été accompagné par des bonimenteurs et/ou des musiciens. Plusieurs approches existent : l’interprétation d’une partition existante (c’est très rare), l’improvisation, la composition d’un nouvel accompagnement, ou le collage de partitions qui n’ont pas été écrites pour le film mais que le musicien peut choisir pour jouer sur les différentes séquences.

Dans tous les cas, le musicien doit connaître le langage cinématographique et travailler sur la construction dramatique du film, son écriture, sa respiration… C’est un exercice de haute-voltige !

:
Comment ce film de S M Eisenstein, pratiquement inconnu du public, a-t-il été choisi pour illustrer la participation de la Cinémathèque de Toulouse aux Franco-russes 2021 ?

FL : La Cinémathèque de Toulouse, deuxième cinémathèque de France, conserve un des fonds de cinéma russe et soviétique les plus importants à l’ouest de Moscou. On peut même dire que cela fait partie de son identité. Riche d’environ 500 titres, ce fonds couvre l’ensemble du XXème siècle, de la fin du cinéma tsariste aux années 1970. Depuis 1965, la Cinémathèque a noué des relations d’amitié et de confiance avec le Gosfilmofond à Moscou. Ces liens privilégiés entre les deux cinémathèques ont permis de nombreux échanges de copies.
Le festival des Franco-russes, dont nous sommes partenaires depuis la création, est à l’évidence la manifestation idéale pour mettre en valeur ce lien historique que nous avons avec la Russie et son cinéma, en particulier son cinéma muet qui a fortement marqué l’histoire du Septième art. Pour cette troisième édition, nous avons voulu faire « événement » et faire découvrir au grand public cette copie très rare conservée à la Cinémathèque.



Photo du film Le Pré de Béjine - Coll. La Cinémathèque de Toulouse -

: Le Pré de Béjine a connu une vie plus que tourmentée, y compris dans ses différentes versions. Pouvez-vous nous prendre par la main afin d’en découvrir les arcanes ?

FL : Le Pré de Béjine (1937) est un film qui n’a jamais existé, un « film fantôme ». Son tournage a été compliqué et interrompu à plusieurs reprises. La production entreprise en 1935 est stoppée en 1937, le film interdit par la censure et le négatif détruit. Un membre de l’équipe d’Eisenstein avait découpé des photogrammes de chaque plan avant la mise sous séquestre de l’unique copie existante du film. Dans les années 1960, le film a été remonté en plans « fixes », à partir des notes du cinéaste, par Naoum Kleiman qui fut l’un de ses élèves. La Cinémathèque de Toulouse conserve une copie très rare de ce montage. Ce que nous présenterons au public ne seront finalement que les traces d’un film qui n’a jamais existé…

: Serge Prokofiev a composé une partition pour ce film. Vous avez choisi le compositeur toulousain Mathieu Régnault pour lui succéder dans cette mission.

FL : Lorsque le film a été remonté dans les années 1960, cette version – qui est certainement très loin du film que Sergueï M. Eisenstein souhaitait réaliser (Le Pré de Béjine devait être le premier film parlant du cinéaste…) – a circulé avec une musique de Prokofiev. A ma connaissance, ce n’était pas une composition originale mais une musique préexistante du compositeur qui avait été choisie pour accompagner les photogrammes retrouvés… Nous souhaitions provoquer une nouvelle rencontre entre cet objet cinématographique, à la fois très rare et très étrange, et un musicien que nous connaissons bien et que nous apprécions. Mathieu Régnault, qui est un excellent pianiste, a composé pour l’occasion pour son orchestre virtuel, ce qui donne une ampleur incroyable aux images, et quelles images ! C’est d’une beauté à couper le souffle.



Photo du film Le Pré de Béjine - Coll. La Cinémathèque de Toulouse -

: Quelles sont les qualités indispensables que vous reconnaissez à ce musicien dans le cadre si particulier d’un ciné-concert ?

FL : Mathieu Régnault accompagne régulièrement des ciné-concerts à la Cinémathèque, au piano ou avec son orchestre virtuel. C’est un exercice qu’il apprécie et qu’il connaît bien après des années d’expérience sur des titres très différents. Tous les musiciens n’ont pas, comme Mathieu, ce talent de pouvoir accompagner un film muet. Pour moi, la qualité essentielle est de savoir trouver le bon rapport au film, la bonne « distance », et ne pas chercher à illustrer ou à souligner. Il ne s’agit évidemment pas de donner un concert « sur » le film. Lors d’un ciné-concert, le public (re)découvre le film à travers le regard du musicien. Et quand l’alchimie entre musique et cinéma opère, c’est pour le spectateur une expérience artistique extrêmement forte.

Propos recueillis par Robert Pénavayre le 22 mars 2021

Vous pouvez assister gratuitement à ce ciné-concert grâce aux liens suivants :
- page Facebook des Franco-russes : ttps://www.facebook.com/events/3133515733470802
- page Facebook de l’Orchestre : https://www.facebook.com/ONCToulouse
- page Facebook de la Cinémathèque de Toulouse : https://www.facebook.com/cinematheqtlse
- chaîne YouTube des Franco-russes : https://www.youtube.com/channel/UCt-7k40oujkkCOB6Bx3xyFA
- site internet des Franco-russes (page dédiée) :  https://www.lesmusicalesfrancorusses.fr/event-schedule/cine-concert-cinematheque/



 

infos
 

Renseignements sur la saison du Théâtre du Capitole :

www.theatre-du-capitole.fr

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index