www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
Recuerdos
Augustin Hadelich, violon
WDR Sinfonieorchester
Cristian Măcelaru, direction
C. Franck
L'œuvre pour orgue
Michel Bouvard
M. Ravel
Musique de chambre
instrumentale intégrale
Ensemble Sésame
O. Messiaen
Vingt Regards sur
sur l'Enfant-Jésus
Bertrand Chamayou, piano
Quatuors pour trois...
Antoine Mourlas,
Marie Olivon, pianos
Hector Burgan, violon
Cyrielle Golin, violoncelle
K. Weill - D. Chostakovitch
Rotterdam Philharmonic
Orchestra
Lahav Shani, direction
W. A. Mozart
Sonates pour piano,
Intégrale
Elisabeth Leonskaja
L. Godowsky
K. Szymanowsky
Dmitri Makhtin, violon
Mūza Rubackytė, piano
S. Prokofiev, E. Denisov
P. Juon, Y Kornakov
Sandrine Tilly, flûte
Anne Le Bozec, piano
Edgar Moreau
Transmission
Luzerner Sinfonieorchester
Michael Sanderling, dir.
J. S. Bach
Variations Goldberg
Jean Rondeau
J. Brahms
Concertos n° 1 et 2 pour
piano et orchestre
Mūza Rubackytė, piano
Lithuanian National
Symphony Orchestra,
Renato Balsadonna
Stefan Lano, direction
Andreas Bauer Kanabas
Récital "Love and Despair"
E. Pénicaud
Les 4 saisons d'un
musicien ermite
Toulouse Wind Orchestra
Best of
J. S. Bach - G. F. Haendel
Sabine Devieilhe, soprano
Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
D. Chostakovitch
24 Préludes et Fugues
R. Stevenson
Passacaglia on DSCH
Igor Levit, piano
F. Chopin
Etudes op. 25 - 4 Scherzi
Beatrice Rana, piano
A. Vivaldi
Ensemble Baroque de
Toulouse, Michel Brun, dir.
Caroline Champy Tursun,
mezzo-soprano
J. Brahms
Concertos pour piano
et orchestre n° 1 et n° 2
Orchestra of the Age of
Enlightenment
András Schiff, piano et dir.
J. Valette de Montigny
Grands Motets
Ensemble Antiphona
Rolandas Muleika, direction
Jean Rondeau
Melancholy Grace
F. Schubert
Winterreise
Joyce Di Donato
Yannick Nézet-Séguin
Les Sacqueboutiers
Dominique Visse
La Lyre Amoureuse
Fatma Said
El Nour
Alexandre Tharaud
Le poète du piano
Lawrence Brownlee
Michael Spyres

Amici e Rivali
L. Godowsky
K. Szymanowsky
Mūza Rubackytė, piano
Thibaut Garcia, guitare
Aranjuez
Orchestre nat. du Capitole
Ben Glassberg, direction
Bertrand Chamayou, piano
Good Night
La Vanità del Mondo
Philippe Jaroussky
Artaserse
Chanson d'amour
Sabine Devieilhe
Alexandre Tharaud
N. Ludford
Heavenly Songes
La Quintina
L. van Beethoven
Fantaisie pour piano,
chœur et orchestre
Triple Concerto
Laurence Equilbey, dir.
G. F. Haendel
Agrippina
Il Pomo d'Oro
Maîtrise de Notre-Dame
de Paris
Notre-Dame, Cathédrale
d'émotion
D. Chostakovitch
Symphonie n° 8
Orchestre national du
Capitole de Toulouse
Tugan Sokhiev, direction
L. van Beethoven
Trios n° 5 et 7
Renaud Capuçon, violon
Gautier Capuçon, cello
Franck Braley, piano
J. S. Bach
Suites pour violoncelle
Maitane Sebastián
H. Berlioz
La Damnation de Faust
John Nelson, direction
C. Nougaro
Autour de minuit
Chœur Archipels
Claire Suhubiette, direction
D. Chostakovitch
M. Weinberg
Quintettes avec piano
Mūza Rubackytė
Mettis String Quartet
T. L. de Victoria
Requiem
La Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
 

 

Disques/CD / Maurice Ravel - Musique de chambre instrumentale intégrale
Ensemble Sésame
     

Dans l’intimité de Ravel

On a coutume de louer à juste titre le génie d’orchestrateur de Maurice Ravel. Il n’en est pas moins vrai que son œuvre de musique de chambre atteint des sommets de beauté musicale. N’oublions pas non plus que certaines de ses œuvres orchestrales sont d’abord parues sous une forme plus « réduite ». La présente parution réalise une belle synthèse de la production chambriste du plus grand des compositeurs basques.

Les animateurs de ce recueil sont de jeunes musiciens réunis au sein d’un ensemble fondé en 2013 et baptisé Sésame. La violoniste Ann-Estelle Médouze, la violoncelliste Maitane Sebastián et le pianiste Julien Le Pape sont rejoints par deux individualités aux talents multiples, puisque Naaman Sluchin est à la fois violoniste et pianiste, et que Barbara Giepner joue de l’alto et du piano. Cette ouverture d’esprit, particulièrement rare en ces temps de spécialisation, doit ici être soulignée !
Le programme de cet album de trois CDs réunit des partitions restées sous la forme de musique de chambre et des œuvres qui ont connu une orchestration à la suite de leur version originale. Ce retour aux sources concerne essentiellement les cycles pour deux pianos de Ma mère l’Oye et de la Rapsodie espagnole, plus souvent offerts dans leur forme orchestrale, ainsi que, dans une certaine mesure, Tzigane dont la version originale violon-piano partage équitablement l’estrade avec la version violon-orchestre.

O

Le premier CD s’ouvre sur une vision simple et poétique, à hauteur d’enfants, de Ma mère l’Oye. Il se conclut sur la très belle partition Introduction et allegro, pour laquelle l’ensemble Sésame est rejoint par le flûtiste Aldo Baerten, le clarinettiste Mathieu Steffanus et la harpiste Primor Sluchin. Fluidité et couleurs mettent en valeur le rôle important de la harpe. Plus rare, la Berceuse sur le nom de Gabriel Fauré révèle la tendresse de ce duo violon-piano, hommage de Ravel à son maître. La Sonate n° 1 pour violon et piano, dite « posthume », pose question, car le romantisme qu’elle affiche ne plaide pas en faveur de la paternité de Ravel…

En revanche, la transparence et la fraîcheur dont les interprètes font preuve dans la Sonate n° 2 (avec un Blues plein de séduction) signe son indéniable paternité. Profondeur et passion animent l’exécution du splendide Trio en la mineur dans lequel Maitane Sebastián, bien connue et appréciée à Toulouse pour ses apparition en concert, rejoint Naaman Sluchin (au violon cette fois !) et Julien Le Pape au piano. Deux rares miniatures pour deux pianos sont ici révélées : Entre cloches et Frontispice, cette dernière pièce nécessitant l’intervention d’une cinquième main… Enfin, mystère et séduction président à l’exécution de la version pour deux pianos de la Rapsodie espagnole qui complète ce deuxième CD.
Le troisième s’ouvre sur la fantaisie et l’énergie déployées par la violoniste Ann-Estelle Médouze dans Tzigane. L’interprétation de la plus célèbre des partitions de chambre de Ravel, son Quatuor à cordes, manie avec talent les contrastes expressifs. Rêve et fébrilité s’achèvent sur un final palpitant.
Enfin la géniale Sonate pour violon et violoncelle, datée de 1922, complète ce panorama. Le monde de l’enfance semble inspirer les deux interprètes. Ann-Estelle Médouze et Maitane Sebastián établissent un dialogue inspiré mêlant les subtils croisements de registres et la vivacité colorée du deuxième volet. Tendre confidence et jeu musical émanent des deux volets ultimes.
Fraîcheur, spontanéité et engagement caractérisent ce beau recueil à la gloire de Ravel qui sort le 4 novembre 2022.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 17 juillet 2022

 

Infos
 



Maurice Ravel
Musique de chambre
Instrumentale Intégrale

NoMadMusic - NMM104
Enr. : 2019-2020-2021

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index