www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Grands Interprètes
Il Pomo d'Oro
Maxim Emelyanychev, dir.
Oreste - G. F. Haendel
01/07/2021
Les Arts Renaissants
La Saison 2021-2022
Les Clefs de Saint-Pierre
La Saison 2021-2022
Orchestre nat. du Capitole
La Saison 2021-2022
Grands Interprètes
La Saison 2021-2022
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Saison 2021
13/06 au 12/09/2021
 
Critiques
 
Les Arts Renaissants
Ensemble Masques
15/06/2021
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Thierry Huillet, piano
Clara Cernat, violon
Daniel Halm, récitant
13/06/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Xavier de Maistre, harpe
12/06/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Victor Julien-Laferrière,
violoncelle
Michel Bouvard, orgue
05/06/2021
Théâtre du Capitole
Matthias Goerne, baryton
Alexander Schmalcz, piano
02/06/2021
Orchestre nat. du Capitole
Josep Pons, direction
29/05/2021
Grands Interprètes
Philippe Jaroussky, chant
Ensemble Artaserse
28/05/2021
Grands Interprètes
David Fray, piano
Renaud Capuçon, violon
25/05/2021
Toulouse Guitare
Carlotta Dalia
Aimé Vu
22/05/2021
La Maîtrise de Toulouse
Mark Opstad, direction
Vidéo
Mars 2021
Orchestre nat. du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Baiba Skride, violon
23/04/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Bertrand Chamayou, piano
Les Franco-russes
01/04/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Gluzman, violon
Les Franco-russes
27/03/2021
Les Franco-russes
Association AÏDA
Quatuor de clarinettes
22/03/2021
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Aylen Pritchin, violon
Les Franco-russes
19/03/2021
Orchestre nat. du Capitole
Kirill Karabits, direction
Les Franco-russes
13/03/2021
Orchestre nat. du Capitole
Thomas Guggeis, direction
06/03/2021
Orchestre nat. du Capitole
Concert huis clos
Leo McFall, direction
David Fray, piano
06/02/2021
Orchestre nat. du Capitole
Concert huis clos
Kahchun Wong, direction
Daniel Lozakovich violon
30/01/2021
Toulouse Guitare
Concert huis clos
Quatuor Eclisses
Virgile Barthe
29/01/2021
Orchestre nat. du Capitole
Concert huis clos
Maxim Emelyanychev, dir.
Adam Laloum, piano
08/01/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Concerts huis clos
18 et 31/12/2020
Orchestre nat. du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Nicholas Angelich, piano
05/12/2020
Orchestre nat. du Capitole
Gábor Káli, direction
István Várdai, violoncelle
28/11/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concerts huis clos
31/10/2020
14/11/2020
Grands Interprètes
Budapest Festival
Orchestra
Iván Fischer,direction
Alexandre Kantorow,piano
23/10/2020
Orchestre nat. du Capitole
Lio Kuokman, dir. et piano
Kristi Gjezi, violon
Marc Coppey, violoncelle
16/10/2020
Grands Interprètes
Cecilia Bartoli
Les Musiciens du Prince-
Monaco
Gianluca Capuano, dir.
13/10/2020
Orchestre nat. du Capitole
Nil Venditti, direction
Hugo Blacher, trompette
10/10/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Quatuor en héritage
05/10/2020
 
 

 

Concerts / Orchestre national du Capitole, Gábor Káli, direction,
István Várdai , violoncelle - Concert huis clos -
28 novembre 2020
     

CRITIQUE

Tchaïkovski, Dvořák sans public mais avec ferveur

La Halle aux Grains toulousaine reste confinée. Ce 28 novembre dernier elle hébergeait néanmoins un splendide concert offert à l’ensemble des internautes par l’Orchestre national du Capitole. La technique vient ainsi au secours du spectacle vivant. Retransmis en direct sur la chaîne YouTube de l’Orchestre, puis généreusement « podcastable », cette fin d’après-midi accueillait à la tête de la formation symphonique toulousaine le chef d’orchestre hongrois Gábor Káli ainsi que son compatriote le violoncelliste István Várdai, deux jeunes artistes de grand talent. Comme les précédents, ce concert a été retransmis en live sur la chaîne YouTube de l’Orchestre :
(https://www.youtube.com/user/OrchestreduCapitole), ainsi que sur la page Facebook de France 3 Occitanie.

Dans une Halle aux Grains vide de spectateurs mais brillamment animée par les musiciens (masqués pour ce qui concerne les pupitres de cordes), le concert s’ouvre donc dans une atmosphère particulière, néanmoins très conviviale et même chaleureuse. Si le contact avec le public ne se manifeste qu’à distance, la spontanéité du direct subsiste. Les regards échangés, l’implication de chaque musicien, du chef et du soliste participent à la vitalité qui anime cette nouvelle rencontre.



Le violoncelliste hongrois invité István Várdai - Photo Romain Alcaraz -

Le chef invité, Gábor Káli a récemment reçu de prestigieuses récompenses internationales, comme le fameux prix « Nestlé and Salzburg Festival Young Conductors Award » en 2018. La même année, il a remporté le premier prix de la « Hong Kong International Conducting Competition ». A la tête de l’Orchestre national du Capitole, il accompagne donc le jeune violoncelliste István Várdai, natif de Hongrie comme lui. István Várdai a été récompensé par de nombreux prix internationaux : lauréat du 63ème Concours International de Musique de Genève, 3ème prix et un prix spécial du Concours Tchaïkovski de Moscou (2007), Premier Prix du Concours International Johannes Brahms en Autriche (2006). Il s’est vu attribuer à trois reprises le Premier Prix du Concours International de Musique David Popper à Budapest.
C’est sur les fameuses Variations sur un thème rococo de Tchaïkovski pour violoncelle et orchestre que s’ouvre ce concert de fin d’après-midi. Accueillis par les seuls applaudissements des musiciens, les deux artistes prennent rapidement leurs marques. La chaleureuse sonorité de miel qui émane du violoncelle d’István Várdai n’a d’égal que la pureté de son jeu d’une élégance parfaitement en situation dans cette œuvre qui mêle de manière organique deux éléments particuliers, le style classique du XVIIIème siècle et un certain romantisme intime. Le soliste choisit vraisemblablement de jouer ici la version de Wilhelm Fitzenhagen, le dédicataire et créateur de l’œuvre en 1877.



Le chef d'orchestre invité Gábor Káli
- Photo Romain Alcaraz -
O

La tendresse avec laquelle le violoncelliste ouvre la partition évoque une dentelle sonore. Sa technique irréprochable (ses démanchés impressionnants de justesse !) s’accompagne d’un choix de phrasés d’une profonde musicalité. Les variations se succèdent dans une continuité attachante et néanmoins dans le déploiement d’une belle variété de nuances. La vitalité virtuose explose littéralement dans le final. Soulignons la délicatesse avec laquelle l’orchestre, dirigé avec finesse par Gábor Káli, enveloppe le soliste de ses couleurs chatoyantes. Applaudi chaleureusement par ses collègues musiciens auquel il rend d’ailleurs hommage, István Várdai a vraiment marqué sa première apparition toulousaine.
La seconde partie du concert est consacrée à l’un des « tubes » classiques les plus célèbres du répertoire pour orchestre, le Symphonie n° 9 dite « Du nouveau monde » d’Antonín Dvořák.

Chaque auditeur en possède dans sa mémoire une version de référence. Et néanmoins, chaque nouvelle exécution en révèle de nouveaux aspects. Gábor Káli dirige cette partition avec passion et engagement tout en introduisant des nuances inédites. Sa vision se caractérise par une étonnante liberté des tempi et par l’utilisation d’un rubato organique. Ainsi, après une introduction comme venue de loin, l’animation du premier mouvement se trouve parsemée d’inhabituels ralentissements. Le Largo, qui est abordé dans un tempo soutenu, se trouve néanmoins habité d’étranges et longs silences. La nostalgique mélopée de cor anglais (qui a d’ailleurs inspiré la chanson populaire américaine Going home…), bénéficie de la profonde et belle sonorité de Gabrielle Zaneboni.
La vivacité du Scherzo, festif et animé, s’enchaîne presque sans interruption sur un Allegro con fuoco final qui mérite bien son nom. Une ardeur héroïque pleine de flamme vient conclure le mouvement et la symphonie sur un subtil diminuendo, plein de charme et d’émotion.
Félicitant un à un les musiciens solistes de cette exécution très personnelle, Gábor Káli est également salué par l’ensemble des pupitres de ce bel orchestre que l’on se réjouit de pouvoir suivre encore dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons.

Dernières informations

En raison du contexte sanitaire, les concerts du dimanche 6 décembre à 10 h 45 et du vendredi 11 décembre à 20 h sont annulés.
En revanche, le concert initialement prévue pour le 4 décembre sera diffusé en direct le 5 décembre à partir de 18 h en live sur les réseaux sociaux uniquement. Il réunira le chef d’orchestre Cornelius Meister et le pianiste Nicholas Angelich dans un programme comprenant le Concerto n° 5 pour piano et orchestre « L’Empereur », de Ludwig van Beethoven, et le poème symphonique Une vie de héros, de Richard Strauss. A suivre donc !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 1er décembre 2020

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 
 
Programme du concert donné le 28 novembre 2020 à 18 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* P. I. Tchaïkovski
- Variations sur un thème rococo

* A. Dvořák
- Symphonie n° 9, "Du nouveau monde"

 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2020-2021
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index