www.classicToulouse.com
classic toulouse
ARCHIVES
 
 

 

Livres/ Ils attendaient l'aurore - Claude Michelet
     
 

Le choix du patriotisme

En 1943, l’auteur n’a que cinq ans lorsque la Gestapo arrête, devant ses yeux, son père Edmond, futur Ministre des Armées du général de Gaulle, alors chef de la région 5 du réseau Combat. Cette scène le marque à vie, au même titre que cette période douloureuse dite de l’Occupation, une période durant laquelle la France s’est trouvée divisée autant géographiquement que moralement. Claude Michelet aura attendu cet âge de la maturité et de la sérénité qui est aujourd’hui le sien pour écrire ce livre. Attention, il ne s‘agit pas ici d’une quelconque biographie de tel ou tel personnage, mais plutôt d’une mise en perspective, au travers du destin et des choix de trois jeunes gens, de ce que fut la France de cette période sombre.


 

Pour pénétrer plus avant dans ce Paris occupé, l’auteur nous attache aux pas de Jean, étudiant à l’Ecole des Beaux-Arts. Avec ses amis Albert, étudiant à la Sorbonne, et René qui suit des études en Pharmacie, ils forment un trio de joyeux noceurs, toujours à la recherche d’une jolie fille à draguer. Les dramatiques évènements qui endeuillent l’Europe entière à ce moment-là vont briser cette belle amitié. Jean va se lancer dans la Résistance, René, pacifiste dans l’âme, va essayer d’ignorer ce conflit, Albert va, quant à lui, pactiser avec l’ennemi allemand. Ce sont leurs trajets réciproques que nous montre Claude Michelet, avec un luxe incroyable de détails, puisés parmi toutes les anecdotes recueillies de la bouche même des acteurs de ces années terribles et glorieuses à la fois.

En filigrane de ce livre, une question essentielle et angoissante se pose à nous, générations de l’après-guerre. Qu’aurions-nous fait, dans la peur et l’angoisse, la manipulation et la pression, entre révolte et soumission ? Aujourd’hui, dans une Europe à peu près apaisée mais qui songe d’ores et déjà à créer un axe militaire incluant la France, l’Angleterre et, à nouveau, l’Allemagne, il est facile de s’imaginer tous en chœur résistant. Trop facile d’ailleurs. Le présent roman est le témoignage bouleversant d’une réalité qui s’avéra tout autre.

Robert Pénavayre

 

infos
 
 

« Ils attendaient l’aurore », roman de Claude Michelet –
Editions Robert Laffont – 309 pages – 21€

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index