www.classicToulouse.com
classic toulouse
ARCHIVES
 
 

 

Livres / Les Soirées de l’orchestre – Hector Berlioz
COUP DE CŒUR
     

Des musiciens… dissipés

C’est en 1852 que Berlioz publie la première mouture, ici rééditée, de ses fameuses « Soirées de l’orchestre ». Le musicien, alors âgé de 49 ans, livre ainsi une somme irrévérencieuse et irrésistible de drôlerie de la vie musicale européenne de son temps.

O

En vingt-cinq « épisodes » qui sont autant de soirées passées dans la fosse d’un orchestre à bavarder avec des musiciens s’ennuyant profondément, le compositeur de la « Fantastique » étrille de la manière la plus caustique qui soit tout ce petit monde artistique qu’il connaît parfaitement. Pour Berlioz, plus aucun moteur ne fait avancer la musique et cela l'enrage. Il exprime son mécontentement sans prendre vraiment de gants et dans un style littéraire éblouissant. Tout cela avec une insolence et une liberté de ton qui forcent l’admiration en ces temps de réaction forcenée. Les noms honnis fusent à tout bout de conversation, l’Italie en prend pour son grade, quelques anecdotes savoureuses nous donnant le climat des spectacles de cette époque ne manquent pas de déclencher le rire chez le lecteur, telles celle des Romains, ou encore celle du Tack, du Piano enragé ou du Suicide par enthousiasme.

Mais au travers de tout cela, Berlioz nous dit combien son génie ne peut se plier à l’étroitesse d’une pensée unique travaillant à la construction de sa propre gloire et à l’assouvissement de ses besoins matériels.
Un témoignage captivant, ludique et savoureux. Essentiel aussi.

Robert Pénavayre

 

infos
 
 

« Les Soirées de l’orchestre » d’Hector Berlioz – Editions Symétrie – 449 pages – 13,40 €

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index