www.classicToulouse.com
classic toulouse
ARCHIVES
 
 
 

 

Concerts / Orchestre du Capitole - I. Volkov, R. Muraro (03/04/2008)
     

CRITIQUE

Musiques franco-russe

Intenses et rutilantes musiques lors du concert donné, le 3 avril dernier à la Halle-aux- Grains de Toulouse par l’Orchestre du Capitole dirigé par le chef israélien Ilan Volkov. La participation du grand pianiste français Roger Muraro conférait à cette soirée un lustre particulier.


Le grand pianiste français Roger Muraro - @ Bertrand Desprez

La première partie du concert, consacrée à la France du 20ème siècle s’ouvrait sur une commémoration supplémentaire du centenaire de la naissance d’Olivier Messiaen. Son évocation orchestrale Les Oiseaux exotiques, créée en 1956 exploite les talents d’ornithologue du compositeur. Cette partition rutilante met en scène un dialogue écrit pour piano, ensemble d’instruments à vent et percussions. Les solos alternent avec les tutti. Le piano manifeste sa domination au cours de cinq cadences d’une éblouissante virtuosité. Roger Muraro pare son clavier de mille couleurs, souligne la richesse à la fois naturelle et raffinée des rythmes soigneusement élaboré par Messiaen à partir des chants de ces oiseaux venus d’ailleurs ; miroitements des instruments à vent qui chatoient dans une effervescence de timbres pointus comme des becs. La précision impeccable de l’exécution, la beauté des associations de timbres font merveille.


Le chef d'orchestre israélien Ilan Volkov
(@ Keith Saunders)
 

Roger Muraro revient sur le devant de la scène pour une interprétation étonnante de ce splendide et dramatique concerto « pour la main gauche » que Ravel composa à l’intention du pianiste manchot Paul Wittgenstein. L’admirable crescendo initial ouvre la voie à l’intervention fulgurante du piano. Le soliste non seulement déploie une virtuosité sans faille mais il délivre son discours avec une sensibilité bouleversante. L’émotion affleure à tout instant, portée qu’elle est par un soin des nuances hors du commun. L’œuvre se conclut sur une montée d’adrénaline qui explose comme une délivrance. La sérénité de la Pavane de la Belle au Bois Dormant de « Ma mère l’Oye » de Ravel, donnée en bis par Roger Muraro rassure par sa réconfortante sérénité.

La seconde partie, consacrée à la 10ème symphonie de Chostakovitch, sollicite l’ensemble des pupitres de l’orchestre, dans un discours qui chemine du plus profond désespoir vers une exubérance comme toujours teintée d’ambigüité. L’angoisse, les tourments pavent ce chemin de souffrance. Ilan Volkov fédère admirablement les forces expressives d’un orchestre chauffé à blanc. Crescendos implacables, explosions irrésistibles, alternent avec ces moments d’intense méditation. Chaque solo instrumental se déploie avec une belle perfection et un intense pouvoir expressif. L’émotion serre souvent la gorge de l’auditeur.

Serge Chauzy

 

infos
 


Renseignements, détail complet de la saison et réservations : www.onct.mairie-toulouse.fr

Programme du concert

* O. Messiaen
- "Oiseaux exotiques"
pour piano et petit
orchestre

* M. Ravel
- Concerto pour piano et orchestre,
"Pour la main gauche"

* D. Chostakovitch
- Symphonie n° 10


 
 

 

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines
2008-2009


 





 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index