www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Théâtre du Capitole
Wozzeck
Alban Berg
19 au 25/11/2021
Opéra, ballet, théâtre
au cinéma
Saison 2021-2022
 
Critiques
 
Théâtre du Capitole
Wozzeck
Alban Berg
19/11/2021
Théâtre du Capitole
Sophie Koch, mezzo-sop.
Bertrand Chamayou, piano
21/10/2021
Théâtre du Capitole
La Gioconda
Amilcare Ponchielli
24/09/2021
Théâtre du Capitole
Nuits d'été au Capitole
Sonya Yoncheva
Emiliano Gonzalez Toro
Jakub Jozef Orlinski
19 au 21/07/2021
Théâtre du Capitole
Nuits d'été au Capitole
Capella Reial de Catalunya
Hespèrion XXI, Jordi Savall
06/07/2021
Théâtre du Capitole
Elektra
Richard Strauss
25/06/2021
Théâtre du Capitole
La Force du destin
Giuseppe Verdi
23/05/2021
Grand Théâtre de Genève
Pelléas et Mélisande
Claude Debussy
Streaming
18/01/2021
Théâtre du Capitole
Pénélope - Gabriel Fauré
23/10/2020
Théâtre du Capitole
Marina Rebeka
Récital
15/10/2020
Théâtre du Capitole
Cosi fan tutte,
Version piano
Wolfgang Amadeus Mozart
09/10/2020
Théâtre du Capitole
Cosi fan tutte
Wolfgang Amadeus Mozart
26/09/2020
Théâtre du Capitole
Sabine Devieilhe
Alexandre Tharaud
25/09/2020
Théâtre du Capitole
Hommage à Mady Mesplé
25/06/2020
Théâtre du Capitole
L'Elixir d'amour
Gaetano Donizetti
06/03/2020
Théâtre du Capitole
L'Elixir d'amour
Gaetano Donizetti
27 et 28/02/2020
Théâtre du Capitole
Parsifal, R. Wagner
26/02/2020
Théâtre du Capitole
L'Orfeo
Claudio Monteverdi
05/12/2019
Théâtre du Capitole
L'Annonce faite à Marie
Marc Bleuse
23/11/2019
Théâtre du Capitole
Dialogues des Carmélites
Francis Poulenc
22/11/2019
Théâtre du Capitole
Norma, Vincenzo Bellini
26 et 27/09/2019
Théâtre du Capitole
Finale du Concours de
Chant de Toulouse
07/09/2019
Théâtre Municipal de
São Paulo
Rigoletto, Giuseppe Verdi
26/07/2019
Théâtre du Capitole
Werther
Jules Massenet
20/06/2019
Théâtre du Capitole
Béatrice Uria-Monzon
Thibaut Garcia
Marcelo Amaral
07/06/2019
Théâtre du Capitole
Mam'zelle Nitouche
Hervé
12/05/2019
Théâtre du Capitole
Ariane et Barbe-Bleue
P. Dukas
04/04/2019
Théâtre du Capitole
Ariane à Naxos
R. Strauss
01/03/2019
Théâtre du Capitole
Lucrezia Borgia
G. Donizetti
24/01/2019
Opéra de Paris/Bastille
La traviata
Giuseppe Verdi
11/12/2018
Théâtre du Capitole
Théâtre Garonne
Kopernikus, Claude Vivier
11/12/2018
Opéra de Paris/Bastille
Simon Boccanegra
Giuseppe Verdi
04/12/2018
Théâtre du Capitole
La Ville morte
E. W. Korngold
22/11/2018
Théâtre du Capitole
Marie-Nicole Lemieux
mezzo-soprano
25/10/2018
Théâtre du Capitole
La traviata
Giuseppe Verdi
26/09 et 07/10/2018
 

 

Opéra/ Théâtre du Capitole - Récital Sophie Koch, Bertrand Chamayou
21 octobre 2021

     

ANNONCE

La mélodie et le lied au XXème siècle avec
Sophie Koch et Bertrand Chamayou

Le 21 octobre, dans le cadre des concerts et récitals de la saison du Théâtre du Capitole, deux grands artistes présentaient un programme musical d’une rafraîchissante originalité. La grande mezzo-soprano Sophie Koch, magnifique Ariane de l’opéra Ariane et Barbe-Bleue de Paul Dukas et impressionnante Kundry du Parsifal de Richard Wagner sur la même scène, était associée au piano magique et lumineux de Bertrand Chamayou.

Le public a répondu en nombre et rempli la salle du Théâtre du Capitole pour découvrir le programme exigeant et novateur choisi pour ce récital. Consacré à l’art du lied et de la mélodie au XXème siècle, le premier volet évoque la prosodie française, alors que le second s’intéresse à une partie du répertoire germanique.
Après une intervention de Sophie Koch qui dédie cette soirée à celui qui lui a donné sa chance, Nicolas Joel, le récital s’ouvre sur le cycle Le Faune et la bergère composé par Igor Stravinsky en 1906, pendant sa lune de miel, sur des poèmes érotiques et pastoraux d’Alexandre Pouchkine, en l’occurrence La Bergère, Le Faune et Le Torrent. Sophie Koch en détaille ici avec une belle diction la version française des textes. Le métal du timbre, l’ampleur de la voix rendent pleine justice à cette écriture encore néoromantique et parfois presque debussyste de celui qui va révolutionner le style musical du siècle.



Sophie Koch et Bertrand Chamayou - Photo Patrice Nin -

C’est précisément à Debussy que la suite est consacrée. Deux des Cinq poèmes de Charles Baudelaire, Le Balcon et Le jet d’eau, sont abordés avec éloquence et poésie par les deux complices. Sophie Koch impose un style à la fois dépouillé et volontaire, alors que le jeu de Bertrand Chamayou traduit toutes les moirures de l’écriture grâce à un toucher épuré et plein de nuances. Le cycle magique de Maurice Ravel, Shéhérazade, sur les poèmes de Tristan Klingsor trouve tout naturellement sa place après Debussy. La cantatrice anime chaque poème de manière bien différenciée. Au rêve exotique d’Asie, succède la douceur de La Flûte enchantée puis l’érotisme charmant de L’Indifférent. Le pianiste ne se contente évidemment pas d’accompagner la voix. Comme pour évoquer les couleurs de la version orchestrale de l’œuvre, il tisse un commentaire poétique d’une grande beauté.
La seconde partie de cette soirée témoigne de la familiarité de Sophie Koch avec la langue de Goethe. Rien d’étonnant de retrouver tout d’abord Alban Berg au cœur de ce concert, sachant que la cantatrice effectuera bientôt sur cette même scène sa prise de rôle du personnage de Marie de l’opéra du même Alban Berg, Wozzeck. Les Sieben frühe Lieder (Sept Lieder de jeunesse) du compositeur de la Seconde Ecole de Vienne, disciple d’Arnold Schönberg, ont été composés entre 1905 et 1908, alors que leur auteur étudiait encore avec Arnold Schönberg. Ils constituent en quelque sorte une entrée du compositeur dans la modernité des nouvelles techniques d’écriture musicale. Dans une prononciation parfaitement idiomatique, la chanteuse conserve à cette incursion encore partielle dans le monde de l’atonalisme, un sens expressif lié au post-romantisme. La mélodie y joue toujours un rôle essentiel. Le grand élan affectif qui caractérise Die Nachtigall (Le Rossignol) traduit la sensibilité de l’interprète. Les divers auteurs des poèmes, en particulier Nicolas Lenau et Rainer Maria Rilke, bénéficient d’une mise en musique où l’émotion a toute sa place.
La fin de la soirée retourne vers une tonalité plus traditionnelle, mais non moins expressive. De Richard Strauss, les deux interprètes sélectionnent quatre de ses plus beaux lieder. En particulier, Ruhe, meine Seele (Repose-toi, mon âme) et Schlechtes Wetter (Mauvais temps) déploient un sens harmonique caractéristique de l’auteur du Chevalier à la rose, que la voix et le piano traduisent avec ferveur.
Les applaudissements nourris qui accueillent cette double prestation obtiennent un supplément de trois lieder du même Richard Strauss : le chaleureux Habe Dank (Remerciement), Cäcilie et une charmante Berceuse par laquelle les deux complices quittent la scène sous une salve supplémentaire d’applaudissements et avec les fleurs que Christophe Ghristi lui-même est venu leur offrir.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 22 octobre 2021

 

 

infos
 

Renseignements concernant les distributions, les dates et les abonnements :

www.theatreducapitole.fr

 

Programme du récital donné le 21 octobre 2021
à 20 h au Théâtre du Capitole de Toulouse

* I. Stravinsky (1882-1971)

- Le Faune et la bergère (Alexandre Pouchkine)

* C. Debussy (1862-1918)
- Cinq poèmes de Charles Baudelaire (extr.)

* M. Ravel (1875-1937)
- Shéhérazade (Tristan Klingsor)

* A. Berg (1885-1835)
- Sieben frühe Lieder / Sept Lieder de jeunesse

* R. Strauss (1864-1949)
- Quatre lieder

 

 
 
Les saisons musicales
lyriques et
chorégraphiques
toulousaines

 
2021-2022
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index