www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Théâtre du Capitole
Wozzeck
Alban Berg
19 au 25/11/2021
Opéra, ballet, théâtre
au cinéma
Saison 2021-2022
 
Critiques
 
Théâtre du Capitole
Wozzeck
Alban Berg
19/11/2021
Théâtre du Capitole
Sophie Koch, mezzo-sop.
Bertrand Chamayou, piano
21/10/2021
Théâtre du Capitole
La Gioconda
Amilcare Ponchielli
24/09/2021
Théâtre du Capitole
Nuits d'été au Capitole
Sonya Yoncheva
Emiliano Gonzalez Toro
Jakub Jozef Orlinski
19 au 21/07/2021
Théâtre du Capitole
Nuits d'été au Capitole
Capella Reial de Catalunya
Hespèrion XXI, Jordi Savall
06/07/2021
Théâtre du Capitole
Elektra
Richard Strauss
25/06/2021
Théâtre du Capitole
La Force du destin
Giuseppe Verdi
23/05/2021
Grand Théâtre de Genève
Pelléas et Mélisande
Claude Debussy
Streaming
18/01/2021
Théâtre du Capitole
Pénélope - Gabriel Fauré
23/10/2020
Théâtre du Capitole
Marina Rebeka
Récital
15/10/2020
Théâtre du Capitole
Cosi fan tutte,
Version piano
Wolfgang Amadeus Mozart
09/10/2020
Théâtre du Capitole
Cosi fan tutte
Wolfgang Amadeus Mozart
26/09/2020
Théâtre du Capitole
Sabine Devieilhe
Alexandre Tharaud
25/09/2020
Théâtre du Capitole
Hommage à Mady Mesplé
25/06/2020
Théâtre du Capitole
L'Elixir d'amour
Gaetano Donizetti
06/03/2020
Théâtre du Capitole
L'Elixir d'amour
Gaetano Donizetti
27 et 28/02/2020
Théâtre du Capitole
Parsifal, R. Wagner
26/02/2020
Théâtre du Capitole
L'Orfeo
Claudio Monteverdi
05/12/2019
Théâtre du Capitole
L'Annonce faite à Marie
Marc Bleuse
23/11/2019
Théâtre du Capitole
Dialogues des Carmélites
Francis Poulenc
22/11/2019
Théâtre du Capitole
Norma, Vincenzo Bellini
26 et 27/09/2019
Théâtre du Capitole
Finale du Concours de
Chant de Toulouse
07/09/2019
Théâtre Municipal de
São Paulo
Rigoletto, Giuseppe Verdi
26/07/2019
Théâtre du Capitole
Werther
Jules Massenet
20/06/2019
Théâtre du Capitole
Béatrice Uria-Monzon
Thibaut Garcia
Marcelo Amaral
07/06/2019
Théâtre du Capitole
Mam'zelle Nitouche
Hervé
12/05/2019
Théâtre du Capitole
Ariane et Barbe-Bleue
P. Dukas
04/04/2019
Théâtre du Capitole
Ariane à Naxos
R. Strauss
01/03/2019
Théâtre du Capitole
Lucrezia Borgia
G. Donizetti
24/01/2019
Opéra de Paris/Bastille
La traviata
Giuseppe Verdi
11/12/2018
Théâtre du Capitole
Théâtre Garonne
Kopernikus, Claude Vivier
11/12/2018
Opéra de Paris/Bastille
Simon Boccanegra
Giuseppe Verdi
04/12/2018
Théâtre du Capitole
La Ville morte
E. W. Korngold
22/11/2018
Théâtre du Capitole
Marie-Nicole Lemieux
mezzo-soprano
25/10/2018
Théâtre du Capitole
La traviata
Giuseppe Verdi
26/09 et 07/10/2018
 

 

Opéra/ Théâtre du Capitole - Nuits d’été au Capitole - Sonya Yoncheva, Emiliano Gonzalez Toro, Jakub Jozef Orlinski - 19 au 21 juillet 2021
     

CRITIQUE

L’enthousiasme du public ne laisse aucun doute

Après une volcanique Elektra qui concluait la saison officielle 20/21 du Théâtre du Capitole, Christophe Ghristi a exceptionnellement prolongé les agapes lyriques avec ce que l’on pourrait nommer un festival. Entre cinéma, danse, chœur, exposition, conférence et récitals, ce ne sont pas moins d’une quinzaine de manifestations qui ont été ainsi proposées au public entre le 6 et le 21 juillet. Malgré le contexte sanitaire que l’on sait dissuasif, pour le moins, les spectateurs se sont rués en masse à ces soirées.

Les trois dernières ont constitué une sorte d’apothéose, Christophe Ghristi ayant invité à cette occasion des stars internationales. Il en est ainsi de la soprano bulgare Sonya Yoncheva qui, en ce 19 juillet, accompagnée par le pianiste Antoine Palloc, nous offrait un programme intitulé Ad une stella, hommage à la mélodie italienne signée Verdi, Puccini, Tosti...



Sonia Yoncheva - Photo Julian Hargreaves / Sony Classical -

Cette habituée de la Scala, du Met de New York, des Arènes de Vérone et de bien d’autres lieux de prestige faisait ainsi ses débuts à Toulouse. Il était fort improbable que le programme officiel suffise à satisfaire la gourmandise des spectateurs. C’est donc à grand renfort d’ovations et de rappels que la cantatrice nous a donné quatre bis dans lesquels elle a montré toute l’étendue de son talent. Quatre bis consacrés à l’opéra, juste ce qu’il fallait à Sonya Yoncheva pour démontrer encore une fois quelle bête de scène elle peut être, autant dans les extraits de La Bohème que de Manon que dans le plus surprenant air de... Carmen : L’amour est un oiseau rebelle, un air dans lequel elle prit son pianiste comme partenaire de manière assez... torride, pour le plus grand plaisir du public bien sûr.



Emiliano Gonzalez Toro © facebook.com/emiliano-gonzalez-toro

Le lendemain 20 juillet, c’était au tour du ténor d’origine chilienne Emiliano Gonzalez Toro de rendre hommage à l’une des grandes voix de son pays : Violeta Parra, véritable icône de la chanson populaire d’Amérique latine disparue tragiquement en 1967 à l’âge de 50 ans. Mais pour le coup, l’artiste s’est entouré d’autres musiciens et chanteurs dont le pianiste Thomas Enhco. Ce ne sont donc pas moins de 9 artistes qui ont enflammé littéralement un Capitole qui n’avait certainement jamais vibré sur ces chansons qui ont fait et font toujours le tour de monde.

Un feu d’artifice nommé Jakub Jozef Orlinski

Et pour terminer, rien moins que le contre-ténor polonais Jakub Jozef Orlinski, breakdancer de haut niveau et coqueluche de... toute distribution lyrique baroque ! Dire que ce tout récent trentenaire a séduit le public tient du plus doux euphémisme. Applaudi à tout rompre tout le long de la soirée dans un programme intitulé Facce d’amore signé de compositeurs des 17è et 18è siècles, il nous donne à entendre une spectaculaire voix de contre-ténor alto au timbre d’un velours envoûtant, aux graves abyssaux, aux aigus de diamant et à la projection d’une puissance rare dans cette tessiture.


Jakub Orlinski - Photo Jiyang Chen -

Mais cet artiste est aussi un musicien précieux, sachant colorer sa voix, tenir des phrasés inépuisables de souffle, lier les registres à la perfection, maîtriser la dynamique au travers de messa di voce superbes et de diminuendo renversants, sans oublier des trilles battus avec une virtuosité époustouflante. Ce n’est pas tout, Jakub Jozef Orlinski incarne avec profondeur et sensibilité tout comme il communie viscéralement avec le public, lui confiant ses moindres émois avec une bouleversante spontanéité. Les bis accordés en fin de soirée n’ont pas réussi à rassasier des mélomanes aux anges qui auraient bien voulu entendre pareil interprète encore et encore*. Standing ovation bien sûr ! Ne doutons pas une seconde qu’une part de ces applaudissements venait saluer également les 7 magnifiques musiciens issus de l’ensemble Il Pomo d’Oro, spécialiste incontesté de ce répertoire. Il était difficile de rêver mieux en matière de clôture... définitive d’une saison 20/21 hautement périlleuse.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 25 juillet 2021

*Vous pouvez retrouver la quasi intégralité de ce programme avec les mêmes artistes sur l’album « Facce d’amore » publié par Erato et enregistré en 2019.



 

infos
 

Renseignements et réservations :

www.theatreducapitole.fr

Tél : 0561631313

 

 

 

 
 
Les saisons musicales
lyriques et
chorégraphiques
toulousaines

 
2021-2022
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index