www.classicToulouse.com
Annonces
 
MET New York/Gaumont
Idomeneo
W. A. Mozart
25/03/2017
 
Critiques
 
Théâtre du Capitole
Ernani
G. Verdi
10/03/2017
Théâtre du Capitole
L'Enlèvement au Sérail
W. A. Mozart
27/01/2017
Théâtre du Capitole
Candide, L. Bernstein
20/12/2016
Théâtre du Capitole
Concert de Noël
Chœur du Capitole
06/12/2016
Théâtre du Capitole
Le Turc en Italie
Gioacchino Rossini
18/11/2016
Opéra de Paris/Bastille
Les Contes d'Hoffmann
Jacques Offenbach
03/11/2016
Opéra de Paris/Bastille
Samson et Dalila
Camille Saint-Saëns
24/10/2016
Théâtre du Capitole
Béatrice et Bénédict
Hector Berlioz
30/09/2016
Théâtre du Capitole
Concours International
de Chant de Toulouse
51ème édition
10/09/2016
Theatro São Pedro
São Paulo - Brésil
Le Nain, A. Von Zemlinsky
21/08/2016
Théâtre du Capitole
Faust, Charles Gounod
22/06/2016
Opéra de Paris/Bastille
Aïda, Giuseppe Verdi
16/06/2016
Théâtre du Capitole
L'Italienne à Alger
Gioacchino Rossini
17/05/2016
Théâtre du Capitole
Le Nozze di Figaro
Wolfgang Amadeus Mozart
15/04/2016
Théâtre du Capitole
Le Roi David
Arthur Honegger
08/03/2016
Théâtre du Capitole
Les Fêtes vénitiennes
André Campra
23/02/2016
Théâtre du Capitole
Les Caprices de Marianne
Henri Sauguet
22/01/2016
Opéra de Paris/Bastille
La Damnation de Faust
Hector Berlioz
11/12/2015
Théâtre du Capitole
Concert de Noël
Choeur du Capitole
08/12/2015
Théâtre Comoedia de
Marmande
Macbeth, Giuseppe Verdi
05/12/2015
Opéra de Paris/Garnier
Le Château de Barbe-Bleue
Béla Bartók
La Voix humaine
Francis Poulenc
02/12/2015
Théâtre du Capitole
Rigoletto, Giuseppe Verdi
17/11/2015
Théâtre de la Porte
Saint-Martin
Rigoletto, G. Verdi
05/10/2015
Théâtre du Capitole
Le Château de Barbe-Bleue
Béla Bartók
Le Prisonnier
Luigi Dallapiccola
02/10/2015
Théâtre du Capitole
Turandot, Giacomo Puccini
19/06/2015
Théâtre du Capitole
Italia mia
Chœur du Capitole
21/05/2015
Théâtre du Capitole
Les Fiançailles au couvent
Serge Prokofiev
15/05/2015
Opéra Grand Avignon
Hamlet
Ambroise Thomas
03/05/2015
Théâtre du Capitole
Massacre
Wolfgang Mitterer
12 et 14/04/2015
 

 

Opéra/ Théâtre du Capitole - Les Fêtes vénitiennes - André Campra
23 février 2016

     

CRITIQUE

D’une rare intelligence musicale et scénique

L’entrée au répertoire du Théâtre du Capitole de l’une des œuvres majeures du genre opéra-ballet, Les Fêtes vénitiennes d’André Campra (1660-1744), est d’ores et déjà l’un des points forts de la saison 2015/2016 de cette illustre institution toulousaine. Affluence record et applaudissements sans fin attestent combien ce répertoire baroque est à présent parfaitement connu d’un public que l’on a dit trop souvent ancré dans le 19ème siècle.

C’est dans le cadre d’une multi coproduction entre le Théâtre du Capitole, l’Opéra-Comique, le Centre de musique baroque de Versailles et le Théâtre de Caen, que ce spectacle nous est présenté. André Campra ayant composé neuf Entrées, indépendantes les unes des autres, cet opéra-ballet est donc à géométrie variable. Il faut choisir trois Entrées car représenter l’intégralité en une soirée est  tout simplement impossible. William Christie et Robert Carsen ont sélectionné de concert et dans l’ordre du spectacle : « Le Bal », « Les Sérénades et Les Joueurs » enfin « L’Opéra », le tout précédé d’un Prologue et se terminant sur un ajout de nos deux compères par un Epilogue de leur cru.



Première Entrée : Le Bal (de face Marcel Beekman) © Patrice Nin

Des équipes au sommet

Il n’est bien sûr pas possible d’entrer dans le détail de telle ou telle interprétation vocale car ce ne sont pas moins de 11 chanteurs qui sont ici sollicités et qui se partagent 25 rôles différents ! De plus, ils forment, depuis plus d’un an, une véritable troupe autour de cet ouvrage dont la première eut lieu Salle Favart en janvier 2015. Et cela se voit et s’entend. Ils sont tous des spécialistes connus, reconnus et applaudis dans ce répertoire exigeant. Faut-il tout de même les citer et souligner la belle qualité de leur interprétation : Emmanuelle de Negri, Elodie Fonnard, Rachel Redmond, Emilie Renard, Cyril Auvity, Reinoud Van Mechelen, Marcel Beekman, Jonathan McGovern, François Lis, Sean Clayton et Geoffroy Buffière. Ils ne font plus qu’un avec une production d’une élégance et d’une pertinence de tous les instants.



Deuxième Entrée : Les Sérénades et Les Joueurs (Elodie Fonnard) © Patrice Nin

Robert Carsen et William Christie

Avec des complices comme Ed Wubbe (chorégraphe), Radu Boruzescu (décors) Petra Reinhardt (costumes) et Peter Van Praet (lumières), le metteur en scène canadien ne pouvait que nous faire participer à ces Fêtes intemporelles dont l’esprit appartient à Venise même. C’est d’ailleurs son propos puisque le Prologue voit débarquer sur la Place Saint Marc une poignée de touristes, valise à roulettes mollement traînée, cherchant visiblement l’adresse de leurs hôtels. Surgit alors Le Carnaval. Celui-ci et ses acolytes vont leur donner de quoi se travestir. Les touristes ne vont pas se faire prier plus que çà. La fête peut commencer. Saturée de rouge, la scène voit défiler tout ce que la nuit de la Sérénissime peut dévoiler à nos regards. C’est le prétexte à des rencontres galantes parfois cocasses, jamais dramatiques car l’objet de ce genre est de divertir. Avec de belles apparitions comme cette gondole traversant la scène sur un canal de fumée en pleine nuit. Superbe !


Troisième Entrée : L’Opéra (Jonathan McGovern et Rachel Redmond) © Patrice Nin

Et c’est ainsi pendant plus de deux heures que l’on ne voit pas passer. Jusqu’à cet Epilogue dans lequel nous retrouvons nos touristes encore déguisés, dormant sur la fameuse place, se réveillant tant bien que mal, peut-être avec une légère gueule de bois, se demandant s’ils ont rêvé et s’égaillant dans la nature pendant que l’orchestre achève pianissimo. Le public alors explose en une ovation tellurique. Cette ovation s’adresse aussi au maître d’œuvre musical William Christie et ses Arts Florissants ainsi qu’au Scapino Ballet Rotterdam, une compagnie qui, dans une chorégraphie astucieuse, sait interpréter les nombreux ballets de cet opéra avec ce qu’il faut de modernité pour éviter l’ennui et de clins d’œil aux traditions pour montrer son respect de l’œuvre. Que du bonheur !

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 28 février 2016

 

infos
 

Renseignements concernant les distributions, les dates et les abonnements :

www.theatreducapitole.fr

 

 

Représentations :

23, 25, 26 et 28 février 2016

 

 
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2016-2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index