www.classicToulouse.com
Annonces
 
Théâtre du Capitole
L'Orfeo
Claudio Monteverdi
05 et 06/12/2019
Cinéma ABC Toulouse
Saison 2019-2020
Cinéma CGR Blagnac
Saison 2019-2020
Gaumont Wilson Labège
Cinéma MET New York
Saison 2019-2020
 
Critiques
 
Théâtre du Capitole
L'Annonce faite à Marie
Marc Bleuse
23/11/2019
Théâtre du Capitole
Dialogues des Carmélites
Francis Poulenc
22/11/2019
Théâtre du Capitole
Norma, Vincenzo Bellini
26 et 27/09/2019
Théâtre du Capitole
Finale du Concours de
Chant de Toulouse
07/09/2019
Théâtre Municipal de
São Paulo
Rigoletto, Giuseppe Verdi
26/07/2019
Théâtre du Capitole
Werther
Jules Massenet
20/06/2019
Théâtre du Capitole
Béatrice Uria-Monzon
Thibaut Garcia
Marcelo Amaral
07/06/2019
Théâtre du Capitole
Mam'zelle Nitouche
Hervé
12/05/2019
Théâtre du Capitole
Ariane et Barbe-Bleue
P. Dukas
04/04/2019
Théâtre du Capitole
Ariane à Naxos
R. Strauss
01/03/2019
Théâtre du Capitole
Lucrezia Borgia
G. Donizetti
24/01/2019
Opéra de Paris/Bastille
La traviata
Giuseppe Verdi
11/12/2018
Théâtre du Capitole
Théâtre Garonne
Kopernikus, Claude Vivier
11/12/2018
Opéra de Paris/Bastille
Simon Boccanegra
Giuseppe Verdi
04/12/2018
Théâtre du Capitole
La Ville morte
E. W. Korngold
22/11/2018
Théâtre du Capitole
Marie-Nicole Lemieux
mezzo-soprano
25/10/2018
Théâtre du Capitole
La traviata
Giuseppe Verdi
26/09 et 07/10/2018
Théâtre du Capitole
Chœur du Capitole
27/06/2018
Théâtre du Capitole
La Clémence de Titus
Wolfgang Amadeus Mozart
22/06/2018
Théâtre du Capitole
Macbeth, Giuseppe Verdi
18/05/2018
Théâtre du Capitole
Carmen, Georges Bizet
06/04/2018
Théâtre du Capitole
Orphée et Eurydice
Christophe Willibald Gluck
23/02/2018
Théâtre du Capitole
La Walkyrie
Richard Wagner
30/01/2018
Opéra Grand Avignon
Les Mousquetaires
au couvent
Louis Varney
29/12/2017
Théâtre du Capitole
Concert de Noël
Chœur du Capitole
06/12/2017
Opéra de Paris/Bastille
La bohème
Giacomo Puccini
04/12/2017
Théâtre du Capitole
La Rondine, G. Puccini
17/11/2017
Théâtre du Capitole
Tiefland, E. d'Albert
29/09/2017
Odyssud
Anacréon - Actéon
22/09/2017
Théâtre du Capitole
Journées du Patrimoine
16/09/2017
Théâtre du Capitole
Le Prophète
Giacomo Meyerbeer
23/06/2017
Théâtre du Capitole
Lucia de Lammermoor
G. Donizetti
19/05/2017
Opéra Grand Avignon
Anna Bolena
G. Donizetti
14/05/2017
L'Opéra
Film documentaire de
Jean-Stéphane Bron
04/2017
Théâtre du Capitole
L'Ombre de Venceslao
M. Matalon
04/04/2017
Théâtre du Capitole
Ernani
G. Verdi
10/03/2017
Théâtre du Capitole
L'Enlèvement au Sérail
W. A. Mozart
27/01/2017
 

 

Opéra/ Théâtre Municipal de São Paulo – Rigoletto – Giuseppe Verdi
26 juillet 2019
 

CRITIQUE

Rigoletto au Théatre Municipal de São Paulo

La première salle lyrique de la grande métropole brésilienne possède un passé prestigieux. Maintenant plus que centenaire, le Théâtre Municipal de São Paulo est l'un des lieux culturels sud-américains qui n'a cessé d'accueillir depuis sa construction des opéras de compositeurs nationaux et étrangers, mais aussi des pièces de théâtre. Au cours de cette saison, passablement raccourcie pour diverses raisons locales, l’opéra « hugolien » par excellence de Verdi est représenté sur la scène pauliste. Les forces orchestrales et chorales du Theatro reçoivent en outre une double distribution de qualité pour un spectacle haut en couleurs.

Adoptant un style hérité du XIXème siècle, le Théâtre Municipal de São Paulo, inspiré du palais Garnier, comme le Théâtre municipal de Rio de Janeiro, fut inauguré en septembre 1911 avec l'opéra Hamlet d'Ambroise Thomas. Enrico Caruso, Maria Callas, Bidu Sayão, Tito Schipa, Arturo Toscanini, Mario Del Monaco s’y sont produits. Il abrite maintenant l'Orchestre Municipal de São Paulo, le Coral Lírico (Chœur lyrique) et le Ballet de São Paulo.



Le Théâtre Municipal de São Paulo - Photo Sylvia Masini -

Ces institutions offrent donc cette saison une série de représentations du Rigoletto de Giuseppe Verdi dans une nouvelle production réalisée par le metteur en scène brésilien Jorge Takla pour le Théâtre Colon de Buenos Aires et sous la direction musicale du responsable de l’orchestre maison, l’Orchestre Municipal de São Paulo, Roberto Minczuk. En outre, il est remarquable d’observer que les deux distributions vocales qui alternent sur cette belle scène sont très majoritairement constituées de chanteurs brésiliens. L’école de chant brésilienne se porte décidemment très bien !
La production de Jorge Takla ne cherche pas à suivre la mode actuelle de la transposition à tout prix. Actualiser l’action d’un drame aussi historiquement connoté ne bénéficie ni à l’action théâtrale, ni au style musical. Le somptueux décor, signé Nicolás Boni, plonge le spectateur dans un univers architectural « Renaissance » dans lequel la perversité, la décadence, se traduisent par la permanence sur scène d’éléments effondrés autour desquels les personnages se livrent à leur dépravation. L’ouverture expose d’ailleurs, de manière un peu choquante, l’agression ouvertement sexuelle de la fille de Monterone.
Les splendides costumes évoquent là aussi la peinture italienne de la Renaissance. Seul le troisième acte affiche la pauvreté, le dénuement d’un cimetière de bateaux dans lequel se noue la tragédie finale. Le jeu des acteurs, en revanche, reste assez traditionnel, chaque chanteur semblant livré à lui-même, parfois dans des attitudes assez stéréotypées.



Le dispositife scénique du premier acte - Photo Théâtre Municipal de São Paulo -

La direction orchestrale pleine de relief et de vitalité de Roberto Minczuk souligne le caractère violent et dramatique d’une intrigue pleine de noirceur. L’équilibre avec le plateau s’avère bien réalisé. A peine pourrait-on souhaiter un épanchement lyrique plus subtil dans les rares moments de tendresse.
L’ensemble de la distribution vocale du 26 juillet bénéficie d’un belle homogénéité et d’une qualité digne des plus grand scènes. Regrettons néanmoins la mauvaise forme physique, annoncée ce soir-là avant le lever du rideau, de l’excellent ténor brésilien Fernando Portari, dont la prestation dans le rôle exposé du Duc de Mantoue reste honorable, le chanteur n’hésitant pas à prendre le risque de nuances extrêmes.
Rare non-brésilien de la distribution, l’Argentin Fabian Veloz incarne un bouffon dramatiquement convaincant de bout en bout. Sa projection vocale s’épanouit surtout dans des aigus éclatants et d’une sûreté absolue. La soprano russe Olga Pudova, aussi bien scéniquement que vocalement, est totalement le personnage touchant de Gilda. Le timbre reste lumineux sur toute l’étendue de son registre (avec des aigus bien assurés) et les nuances dont elle pare son chant s’avèrent parfaitement soutenues par un impressionnant contrôle du souffle.



Le décor évocateur du troisième acte, avec le Sparafucile de Luiz-Ottavio Faria
- Photo Heloisa Ballarini -

Deux barytons-basses se distinguent de l’ensemble : David Marcondes campe un Monterone terrifiant d’autorité et Luiz-Ottavio Faria est un Sparafucile bien chantant dont les creux impressionnent. La mezzo-soprano Juliana Taino donne un relief particulier au rôle de Maddalena qu’elle assume avec vaillance et finesse.
Tous les autres protagonistes se hissent au meilleur niveau, en particulier Daniel Lee (Comte Ceprano), Carla Rizzi (Comtesse Ceprano), Eduardo Trindade (Matteo Borsa), Wladimyr Carvalho (Marullo), Karen Stephanie (Giovanna)… autant de noms de chanteurs brésiliens (à l’exception de Daniel Lee, natif de Corée, mais installé au Brésil) qui témoignent d’un excellent niveau international.
Rendons grâce également à la très bonne tenue du Chœur et aux belles interventions du Ballet.
Souhaitons que ce beau Theatro Municipal de São Paulo retrouve tous les moyens qui lui permettent d’assurer les représentations que sa qualité et son accomplissement méritent.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 28 Juillet 2019

 

infos
 

Renseignements et réservations :
https://theatro
municipal.org.br/

 




 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2019-2020
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index