www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
Opération Mozart
Yann Quero
Sur la route de Key West
Mark Miller
De la même veine
Agathe Portail
Méfiez-vous des Anges
Olivier Bal
Lucia
Bernard Minier
Une nuit sans aube
Benoit d'Halluin
Le Bal des louves
Mireille Calmel
Le Maître de Moulins
Yann Quero
Le Serment de Jaufré
Anaël Train
Quand j'étais tueur d'ours
Salvanou
La Femme d'or
Christian Jacq
Le Lit d'Aliénor
Mireille Calmel,
Pierre Legein
Univers cathares
Pascal Alquier
Arnaud Späni
L'assassin de la rue Voltaire
Henri Lœvenbruck
Hugo van der Goes
Yann Quero
Rouge-Marbre
Michèle Teysseyre
Le Rêve d'un autre monde/
Aux portes du paradis
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
L'inoubliable voyage de
Miss Benson
Rachel Joyce
L'Opéra de Paris
Jean-Philippe Saint-Geours
et Christophe Tardieu
Les Aventurières du ciel
Katell Faria
Minuit ! New York
Mark Miller
Le bonheur l'emportera
Amélie Antoine
Place aux immortels
Patrice Quélard
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Présentation et dédicace
03/06/2021
La Forêt des Disparus
Olivier Bal
Et si on pouvait tout
recommencer
Robert Webb
La Chasse
Bernard Minier
Richard Wagner et sa
réception en France
Michal Piotr Mrozowicki
La Chapelle des Templiers
Jean Siccardi
Dédicaces - Maestro
Les Grands Interprètes
Que répondez-vous,
Professeur ?
Wanda Koméza
Dédicaces - Solistes
Les Grands Interprètes
A vif
René Manzor
Dédicaces - Grandes Voix
Les Grands Interprètes
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Dans l'ombre du loup
Olivier Merle
Erectus / L'Armée de
Darwin
Xavier Müller
Dédicaces - Volume I
Les Grands Interprètes
Si la bête s'éveille
Frédéric Lepage
Le Rêve d'un autre monde
La Tour de l'espoir
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Que Dieu lui pardonne
Laurent Malot
Les trois crimes de Noël
Christian Jacq
Une seconde avant Noël
Romain Sardou
La Louve cathare
Mireille Calmel
Le mystère de
la Main rouge
Henri Lœvenbruck
Le dernier message
Nicolas Beuglet
Egypte, l'ultime espoir
Christian Jacq
Les Garçons de l'amour
Ghazi Rabihavi
 

 

Livres/ Les Garçons de l’amour – Ghazi Rabihavi
     
COUP DE CŒUR    

L’amour en fuite

Traduit pour la première fois en français, le livre de l’auteur iranien Ghazi Rabihavi, inédit en Iran et publié au Royaume-Uni en persan, est un magnifique roman d’amour entre deux jeunes hommes. Cela pourrait ne pas être très original, il faut en convenir. Sauf que cette relation prend place dans l’Iran de la fin des années 70 au moment de l’arrivée de l’ayatollah Khomeini et de la révolution qui va suivre. Nous le savons tous, cette révolution va être la cause de l’invasion de l’Iran par l’Irak et d’une guerre de près de 8 ans qui va faire près d’un million de morts militaires et civils. Etre homosexuel dans un contexte pareil tient, toujours, du suicide…


O

Djamil est le fils unique d’un riche propriétaire musulman iranien. En tant que garçon il bénéficie d’une éducation de très haut niveau, contrairement à ses nombreuses sœurs. Un soir il fait la connaissance de Nadji, de beaucoup plus humble extraction que lui. Peu importe. Dans le contexte militaro-révolutionnaire décrit plus haut, nos deux amis vont tenter malgré tout de vivre leur passion tout en nourrissant une seule ambition : quitter ce pays et partir en Europe où Djamil rêve de devenir danseur.
L‘auteur nous fait vivre cette longue et périlleuse odyssée au travers du récit que nous en fait Djamil. Une écriture narrative claire, précise, nerveuse nous permet de suivre nos malheureux héros dans le maelstrom de la plus épouvantable des bêtises humaines.

Entre guerre et intolérance, corruption, prostitution et fanatisme religieux, Nadji et Djamil vont se débattre avec pour seules armes un désir chevillé au corps et une relation fusionnelle d’une incroyable force, ne cédant en rien à l’amour que les unit. Sur ces chemins de l’exil que nous fait parcourir Djamil parvenu à l’âge adulte, chemins sur lesquels nous comprenons vite que Nadji s’est perdu, chemins de croix pourrait-on ajouter, nous croisons le sort des immigrés de tous temps et de toutes nations. En creux, l’auteur nous trace le portrait d’une civilisation, la sienne, celle de l’Iran d’aujourd’hui, telle qu’il ne veut plus la connaître, lui qui est aujourd’hui exilé.
Un roman bouleversant retenu pour le Médicis étranger.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 26 octobre 2020

 

infos
 
 

« Les Garçons de l’amour » Ghazi Rabihavi, traduit par Christoph Balaÿ – Serge Safran éditeur – 426 pages – 23,90 €

 

 

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index