www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
William Christie - Cultiver
l'émotion
Entretiens avec
Emmanuel Resche-Caserta
Schubert - L'ami Franz
André Tubeuf
La Main du Bouddha
José Frèches
Opération Mozart
Yann Quero
Sur la route de Key West
Mark Miller
De la même veine
Agathe Portail
Méfiez-vous des Anges
Olivier Bal
Lucia
Bernard Minier
Une nuit sans aube
Benoit d'Halluin
Le Bal des louves
Mireille Calmel
Le Maître de Moulins
Yann Quero
Le Serment de Jaufré
Anaël Train
Quand j'étais tueur d'ours
Salvanou
La Femme d'or
Christian Jacq
Le Lit d'Aliénor
Mireille Calmel,
Pierre Legein
Univers cathares
Pascal Alquier
Arnaud Späni
L'assassin de la rue Voltaire
Henri Lœvenbruck
Hugo van der Goes
Yann Quero
Rouge-Marbre
Michèle Teysseyre
Le Rêve d'un autre monde/
Aux portes du paradis
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
L'inoubliable voyage de
Miss Benson
Rachel Joyce
L'Opéra de Paris
Jean-Philippe Saint-Geours
et Christophe Tardieu
Les Aventurières du ciel
Katell Faria
Minuit ! New York
Mark Miller
Le bonheur l'emportera
Amélie Antoine
Place aux immortels
Patrice Quélard
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Présentation et dédicace
03/06/2021
La Forêt des Disparus
Olivier Bal
Et si on pouvait tout
recommencer
Robert Webb
La Chasse
Bernard Minier
Richard Wagner et sa
réception en France
Michal Piotr Mrozowicki
La Chapelle des Templiers
Jean Siccardi
Dédicaces - Maestro
Les Grands Interprètes
Que répondez-vous,
Professeur ?
Wanda Koméza
Dédicaces - Solistes
Les Grands Interprètes
A vif
René Manzor
Dédicaces - Grandes Voix
Les Grands Interprètes
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Dans l'ombre du loup
Olivier Merle
Erectus / L'Armée de
Darwin
Xavier Müller
Dédicaces - Volume I
Les Grands Interprètes
Si la bête s'éveille
Frédéric Lepage
Le Rêve d'un autre monde
La Tour de l'espoir
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Que Dieu lui pardonne
Laurent Malot
Les trois crimes de Noël
Christian Jacq
Une seconde avant Noël
Romain Sardou
La Louve cathare
Mireille Calmel
Le mystère de
la Main rouge
Henri Lœvenbruck
Le dernier message
Nicolas Beuglet
Egypte, l'ultime espoir
Christian Jacq
Les Garçons de l'amour
Ghazi Rabihavi
 

 

Livres/ Place aux immportels - Patrice Quélard
     
COUP DE CŒUR
   
     

« La justice militaire est à la justice ce que la musique militaire est à la musique » Georges Clémenceau

Cette citation attribuée au Tigre et reprise dans le présent ouvrage est en fait le support idéologique du récit. Ce dernier nous transporte en pleine Guerre 14/18. Non pas directement dans l’enfer des tranchées mais légèrement en retrait. Et non pas au milieu des biffins mais au cœur de la Gendarmerie appelée alors la Prévôté.

Celle-ci a pour mission de régler les conflits non pas issus de la guerre mais de la vie civile, souvent occasionnés par les fantassins en permission. La Prévôté a également pour devoir d’enquêter sur les actes illégaux perpétrés au cœur de la Grande Muette.


O

L’on ne sait que trop les dérapages parfois mortels qui eurent lieu lors de ce conflit, particulièrement concernant les jeunes recrues épouvantées par les tirs ennemis et se sachant désignées comme « chair à canon ». Ce livre, parfaitement documenté, a obtenu le Prix du roman de la Gendarmerie nationale 2021. Il nous met dans les pas de Léon Cognard, un lieutenant de gendarmerie anticonformiste (mais oui !) propulsé sur le front de Picardie afin qu’il assume le commandement d’une prévôté de division d’infanterie. Il va d’emblée se trouver face à une hiérarchie doublée d’une bureaucratie peu à même de recherche de vérité et encore moins d’efficacité. Sauf que voilà Léon interpelé par un suicide suspect au sein de la biffe. L’enquête va le mener beaucoup plus loin qu’il ne l’imaginait, mettant même sa vie en danger.

Ce véritable thriller nous est conté dans un style éblouissant de naturalisme. Avec une infinité de détails techniques incroyables, l’auteur nous fait revivre le quotidien de cette prévôté au moyen d’une écriture qui nous ramène dans les meilleures pages écrites au 19ème siècle. Stupéfiante d’efficacité narrative, la plume du romancier sait tout à la fois glisser sur le spectaculaire tout en conservant le conflit à hauteur d’homme. Une magistrale réussite qui pose en creux le problème de l’idéalisme en temps de guerre. Et une question : seule la victoire est-elle belle ?

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 24 mai 2021

 

infos
 
 

« Place aux immortels » Patrice Quélard – Plon – 379 pages – 13 €

 

 

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index