www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
Et si on pouvait tout
recommencer
Robert Webb
La Chasse
Bernard Minier
Richard Wagner et sa
réception en France
Michal Piotr Mrozowicki
La Chapelle des Templiers
Jean Siccardi
Dédicaces - Maestro
Les Grands Interprètes
Que répondez-vous,
Professeur ?
Wanda Koméza
Dédicaces - Solistes
Les Grands Interprètes
A vif
René Manzor
Dédicaces - Grandes Voix
Les Grands Interprètes
Née sous un piano
Mūza Rubackytė
Dans l'ombre du loup
Olivier Merle
Erectus / L'Armée de
Darwin
Xavier Müller
Dédicaces - Volume I
Les Grands Interprètes
Si la bête s'éveille
Frédéric Lepage
Le Rêve d'un autre monde
La Tour de l'espoir
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Que Dieu lui pardonne
Laurent Malot
Les trois crimes de Noël
Christian Jacq
Une seconde avant Noël
Romain Sardou
La Louve cathare
Mireille Calmel
Le mystère de
la Main rouge
Henri Lœvenbruck
Le dernier message
Nicolas Beuglet
Egypte, l'ultime espoir
Christian Jacq
Les Garçons de l'amour
Ghazi Rabihavi
Confessions inachevées
Ye Lingfeng
Babylone / Le Réveil des
Passions
Catherine David et
Françoise Bouron
La Chambre des Dupes
Camille Pascal
Bénie soit Sixtine
Maylis Adhémar
Patagonie
Michèle Teysseyre
Le Fou d'Ariane
Myrielle Marc
Le Code et la Diva
Christian Grenier
Un homme averti ne
vaut rien
Romain Sardou
La Vallée
Bernard Minier
La Cité de Feu
Kate Mosse
Jeanne d'Arc
Pauline de Préval
Et passe le souffle
des dieux
Philippe Séguy
Domenico Scarlatti
Martin Mirabel
L'Affaire Clara Miller
Olivier Bal
Selon Bach
Michel Brun
 

 

Livres/ Née sous un piano - Mūza Rubackytė
     

Symphonie autobiographique

La grande pianiste lituanienne Mūza Rubackytė occupe une place particulière dans le vaste panorama des virtuoses du clavier de ce XXIème siècle. Son parcours artistique, si intimement mêlé à son parcours humain, fait l’objet d’une autobiographie hors du commun qui se lit comme on écoute une symphonie aussi vaste que complexe.

Cet ouvrage, si judicieusement intitulé « Née sous un piano », est paru en 2020, année qui célèbre le tricentenaire de la naissance d’Elijah ben Solomon Zalman, personnalité emblématique de la capitale de la Lituanie, Vilnius, appelée depuis « Jérusalem du Nord ». Sous la plume de Mūza Rubackytė l’histoire de son pays de naissance constitue l’épine dorsale de son étonnant parcours de musicienne et de citoyenne du monde. Très astucieusement, ce récit d’une vie se présente sous la forme d’une symphonie en six mouvements qui évoquent chacun, soit un épisode de son existence mouvementée, soit un thème majeur qui anime sa démarche artistique.

O

Enfant prodige née à Kaunas, en Lituanie, dans une famille de musiciens, Mūza Rubackytė rend un hommage aimant et permanent à sa mère pianiste qui, avec sa tante Irena, elle aussi musicienne, a découvert ce don évident et favorisé son parcours inéluctable. Elle relate avec émotion et pudeur ses débuts de concertiste dès l’âge de sept ans. Sa démarche vers la professionnalisation de son talent ne s’est pourtant pas déroulée dans la sérénité. La Lituanie a subi pendant de longues années la dure occupation soviétique qui a beaucoup affecté sa famille dont une partie fut déportée. Elle évoque aussi la dure vie qui fut la sienne lors de ses études au conservatoire Tchaïkovski de Moscou. C’est pourtant là que débutèrent ses nombreux succès et récompenses, à commencer par ses victoires au concours All Union, en Union Soviétique, puis au grand concours Liszt de Budapest.

C’est probablement de cette victoire que date sa passion pour le grand compositeur hongrois qui jalonne toute sa carrière. Les plus incroyables péripéties balisent toute cette période : de la privation de son passeport au déroulement des « concerts punition » qui l’obligent à parcourir les coins les plus reculés de l’Union Soviétique. Sa venue en France marque un desserrement de ces contraintes néanmoins formatrices. Si elle évoque avec pudeur quelques étapes de sa vie affective, elle ne cesse de rendre hommage à son mari Alain Golay qui a contribué à l’écriture de cet ouvrage.
Les trois derniers mouvements de cette symphonie autobiographique s’attachent à l’évocation de la vie de concertiste, avec ses contraintes, ses spécificités, mais aussi ses grandes joies. Une multitude d’anecdotes, parfois comiques, parfois tragiques, comme cet accident qui entraîne la fracture d’un de ses doigts, brossent un tableau contrasté de cette existence mouvementée, mais au fond très stimulante. Le dernier mouvement évoque enfin sa mission de « passeur » auquel Mūza Rubackytė entend également se consacrer.
Roman d’aventures, symphonie de vie, cet ouvrage lève le voile sur une existence riche et multiple.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 1er mars 2021

 

infos
 
 

« Née sous un piano »
Mūza Rubackytė –
Les Editions OVADIA
393 pages – 30 €

 

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index