www.classicToulouse.com
Articles
 
Le Seigneur de Charny
Laurent Decaux
Cavale
Virginie Jouannet
Moi, Jean Pigasse, ouvrier
du Canal
Michèle Teysseyre
Les Lionnes de Venise
Mireille Calmel
Quelqu'un à qui parler
Cyril Massarotto
Madeleine Pauliac -
L'Insoumise
Philippe Maynial
Le soleil ne se cachera pas
pour mourir
Jean-Pierre Alaux et
Sylvie Vauclair
Gabriel Fauré
Jacques Bonnaure
La mort du nouveau nez
Jean-Pierre Alaux et
Noël Balen
Un appartement à Paris
Guillaume Musso
Lettre ouverte à ma main
gauche
Catherine David
Nuit
Bernard Minier
Paris la rouge
Rémi Kauffer
Dictionnaire amoureux
de la Montagne
Frédéric Thiriez
Horowitz, l’Intranquille
Jean-Jacques Groleau
L'Orient derrière soi
André Tubeuf
La Bible racontée comme
un roman - Tome 2
Christine Pedotti
Sphinx
Christian Jacq
Les Parisiens
Olivier Py
Dictionnaire amoureux
de la Chanson française
Bernard Dicale
Le cri
Nicolas Beuglet
Dictionnaire amoureux
de l'Orient
René Guitton
Loin de Venise
Michèle Teysseyre
Le Corps de la Liberté
Jorge Coli
La Fille de Brooklyn
Guillaume Musso
Arsène Lupin/Les héritiers
Benoît Abtey
Pierre Deschodt
Rival
Kathy Reichs
Brendan Reichs
Gengis Khan -
Le Conquérant
José Frèches
Henri Dutilleux
Pierre Gervasoni
Gengis Khan - L'Homme qui aimait le vent
José Frèches
Aliénor - Un dernier baiser
avant le silence
Mireille Calmel
 

 

Livres/ Cavale – Virginie Jouannet
     
     

Sauve qui peut… la vie

Sans vouloir expressément faire une référence au film de Jean-Luc Godard (Sauve qui peut (la vie)), il faut bien reconnaître que son titre colle parfaitement au second roman de Virginie Jouannet. Où il est question d’une jeune femme, Jeanne, qui se réveille avec un cadavre sanguinolent à ses côtés. C’est celui de son compagnon, ou du moins de son ex.

O

Frappée d’amnésie, Jeanne ne peut répondre aux questions des policiers et va s’enfuir, harcelée par les appels téléphoniques incessants d’un mystérieux anonyme. C’est à Biarritz qu’elle va se cacher. Là, elle va faire connaissance avec Emil, un veilleur de nuit, Norvégien de son état.
Autant lui est clair comme l’eau des fjords de son pays natal, autant Jeanne est un rien plus complexe. Malgré tout, une véritable et pour le moins intense relation va se nouer. Mais il y a toujours ces appels téléphoniques… Avec eux, la romancière fait un clin d’œil aux codes du thriller en montant sensiblement le suspense. Les fils de sa mémoire vont-ils finir par se renouer ? La fuite en avant va-t-elle prendre fin ? Ce mystérieux interlocuteur prendra-t-il visage ? Sa passion charnelle pour Emil cache-t-elle une autre issue salvatrice ?

Cette « fuyarde courageuse », comme la nomme Virginie Jouannet, finira-t-elle par renaître ou bien sombrera-t-elle définitivement dans l’abîme ?
Ecrit sur un rythme impressionnant, ce roman d’amour, car c’en est un finalement, est aussi un roman dont le thème central tourne autour de la culpabilité, du secret et du non-dit. Ce livre, écrit au féminin, est une ode au courage, celui d’affronter l’inconnu, de tourner la page. Et de croire en un avenir différent. Un livre souvent violent, martelé par l’urgence et la peur, mais aussi une belle rencontre avec un personnage d’une profonde intensité.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 9 septembre 2017

 

infos
 
 

« Cavale », roman de Virginie Jouannet – XO Editions – 411 pages – 19,90 €

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index