www.classicToulouse.com
Articles
 
Que Dieu lui pardonne
Laurent Malot
Les trois crimes de Noël
Christian Jacq
Une seconde avant Noël
Romain Sardou
La Louve cathare
Mireille Calmel
Le mystère de
la Main rouge
Henri Lœvenbruck
Le dernier message
Nicolas Beuglet
Egypte, l'ultime espoir
Christian Jacq
Les Garçons de l'amour
Ghazi Rabihavi
Confessions inachevées
Ye Lingfeng
Babylone / Le Réveil des
Passions
Catherine David et
Françoise Bouron
La Chambre des Dupes
Camille Pascal
Bénie soit Sixtine
Maylis Adhémar
Patagonie
Michèle Teysseyre
Le Fou d'Ariane
Myrielle Marc
Le Code et la Diva
Christian Grenier
Un homme averti ne
vaut rien
Romain Sardou
La Vallée
Bernard Minier
La Cité de Feu
Kate Mosse
Jeanne d'Arc
Pauline de Préval
Et passe le souffle
des dieux
Philippe Séguy
Domenico Scarlatti
Martin Mirabel
L'Affaire Clara Miller
Olivier Bal
Selon Bach
Michel Brun
Le Duel
Frédéric Mitterrand
Louis XIV, l'enfant roi
François-Guillaume Lorrain
La Petite Voleuse de la soie
José Frèches
Le Loup des Cordeliers
Henri Loevenbruck
Horemheb
Christian Jacq
Le Roi fol
Laurent Decaux
L'Île du Diable
Nicolas Beuglet
Donne-moi des ailes
Nicolas Vanier
Ces femmes qui ont fait
l'Egypte
Christian Jacq
La Prisonnière du diable
Mireille Calmel
M, le bord de l'abîme
Bernard Minier
La Troupe Offenbach
Dominique Ghesquière
Les Cœurs aimants
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Les Hommes du Président
Rémi Kauffer
Berlioz
Bruno Messina
 

 

Livres/ Pharaon/Ces femmes qui ont fait l'Egypte - Christian Jacq
     

Enquête à l’ancienne

C’est par dizaines que se comptent les romans policiers signés, sous divers pseudonymes, par celui connu mondialement au travers de ses écrits romanesques sur l’Egypte ancienne : Christian Jacq. Celui que l’on trouve dans les bacs aujourd’hui n’est pas à proprement parler une nouveauté. En effet, une première version en a été publiée en 1986. La jugeant obsolète, ce sont ses propres mots, l’auteur nous en présente une nouvelle mouture.


O

C’est donc avec un bonheur sans mélange que nous retrouvons l’impassible inspecteur Higgins et son acolyte du Yard, Scott Marlow. Les voilà dans une somptueuse demeure, un 24 décembre au soir, dans le froid d’un hiver neigeux, au cœur de la vieille Angleterre, face aux héritiers d’une fabuleuse fortune, celle de Lord Rupert, disparu il y a tout juste 10 ans. Depuis, un Majordome tient la maison, surveillant de près les trésors qu’elle renferme, en particulier des objets aussi rares que précieux venus du monde entier. La disparition du Lord est plus que suspecte. L’enquête commence tel un puzzle infernal dont les pièces ne sont autres que les héritiers, tous réunis ce soir-là afin de prendre connaissance du testament. Le bal des faux-semblants peut commencer et c’est à celui qui mentira le mieux. Sauf que voilà le Majordome assassiné, et ensuite l’un des héritiers.

La peur s’installe dans le vieux manoir alors que la nuit va bientôt s’achever et les volontés du défunt propriétaire, ami de l’inspecteur Higgins, faut-il préciser, dévoilées. Avec un profil évoquant à la fois Hercule Poirot, Sherlock Holmes et le célèbre Maigret, sans oublier Columbo bien sûr, Higgins nous fait revivre les heures de gloire des héros d’Agatha Christie, ce qui n’est pas, vous en conviendrez, une injure. Pour suivre les arcanes des interrogatoires, il suffit d’être attentif et vous verrez ainsi se dessiner une toile d’araignée terrifiante. Habile à manipuler le suspense, virtuose dans l’éclairage des scènes, Christian Jacq nous plonge dans le meilleur des polars à l’anglaise, avec ce qu’il faut d’élégance et de frissons, d’exotisme et de sensualité.
Se lit avec autant de délectation que de jubilation.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 18 décembre 2020

 

infos
 
 

« Les trois crimes de Noël » Christian Jacq – XO Éditions –
255 pages – 13,90 €

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index