www.classicToulouse.com
Articles
 
Horemheb
Christian Jacq
Le Roi fol
Laurent Decaux
L'Île du Diable
Nicolas Beuglet
Donne-moi des ailes
Nicolas Vanier
Ces femmes qui ont fait
l'Egypte
Christian Jacq
La Prisonnière du diable
Mireille Calmel
M, le bord de l'abîme
Bernard Minier
La Troupe Offenbach
Dominique Ghesquière
Les Cœurs aimants
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Les Hommes du Président
Rémi Kauffer
Berlioz
Bruno Messina
Elle voulait voir la mer
Gilbert Bordes
La Fille des Templiers II
Mireille Calmel
Erectus
Xavier Müller
Pharaon
Christian Jacq
Meyerbeer
Jean-Philippe Thiellay
La Fille des Templiers
Mireille Calmel
Si on dansait...
Rachel Joyce
Click & Love
Cyril Massarotto
Winnaretta Singer-Polignac
- Princesse, mécène et
musicienne
Sylvia Kahan
Complot
Nicolas Beuglet
Maramisa
Vincent Engel
Mémoires d'un artiste
Charles Gounod
Brahms par ses lettres
Christophe Looten
Sœurs
Bernard Minier
Rêves de trappeur
Rock & Kathryn Boivin
Le Silence et la Fureur
Natalie Carter &
Nicolas d'Estienne d'Orves
Les 5/5 - Tome 2 :
Turbulences
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Les maîtres de l'espionnage
Rémi Kauffer
Les Lionnes de Venise/2
Mireille Calmel
De l'origine de l'univers à
l'origine de la vie
Sylvie Vauclair
Le Père David, l'Impératrice et le Panda
José Frèches
Les 5/5 - Tome 1 :
En équilibre
Anne Plichota &
Cendrine Wolf
Urgence absolue
Christian Jacq
Le Seigneur de Charny
Laurent Decaux
Cavale
Virginie Jouannet
Moi, Jean Pigasse, ouvrier
du Canal
Michèle Teysseyre
Les Lionnes de Venise
Mireille Calmel
Quelqu'un à qui parler
Cyril Massarotto
Madeleine Pauliac -
L'Insoumise
Philippe Maynial
Le soleil ne se cachera pas
pour mourir
Jean-Pierre Alaux et
Sylvie Vauclair
Gabriel Fauré
Jacques Bonnaure
La mort du nouveau nez
Jean-Pierre Alaux et
Noël Balen
Un appartement à Paris
Guillaume Musso
Lettre ouverte à ma main
gauche
Catherine David
Nuit
Bernard Minier
Paris la rouge
Rémi Kauffer
Dictionnaire amoureux
de la Montagne
Frédéric Thiriez
 

 

Livres/ L'Île du Diable – Nicolas Beuglet
     

L’ère stalinienne dans toute son horreur

Nous connaissons aujourd’hui le talent d’écrivain de Nicolas Beuglet et son goût pour nous informer, de manière romancée certes mais formidablement documentée, sur les travers diaboliques du genre humain.

Avec Le Cri il mettait sur la table l’incroyable expérience secrète dévoilée en 1977 devant le Sénat américain sur le thème de l’inconscient collectif. Suivit Complot, non moins ébouriffante révélation sur la manipulation de masse qui entraîna la supériorité du mâle dans notre civilisation. C’est dans cet opus que nous avons laissé, emprisonnée, l’inspectrice Sarah Geringën, ancienne des Forces Spéciales norvégiennes.


O

Nous la retrouvons donc derrière les barreaux. Pas pour longtemps car elle apprend le décès de son père… assassiné au cours d’une mise en scène hallucinante. C’est donc presque tout naturellement que la Police norvégienne va lui confier l’enquête mais flanquée d’un jeune inspecteur le bras dans le plâtre ! Les circonstances de la mort de son père sont telles que Sarah se demande rapidement si celui-ci ne menait pas une double vie. Ses investigations vont rapidement l’amener sur les chemins de l’Histoire, vers l’île de Nazino, en Sibérie occidentale, là où furent déportés en 1933 plus de 6000 russes, petits délinquants ou sans papiers. Raflés quasiment au hasard dans la rue, ils furent jetés sur cette île avec leurs seuls vêtements et un peu de farine. Les trois quarts succombèrent, le quart restant s’étant adonné à des actes de cannibalisme.

C’est sur cette île baptisée à juste titre l’Île du Diable, qu’accostent Sarah et son garde du corps handicapé. Sans aller plus loin, par charité chrétienne, sachez simplement qu’il est question ici de vengeance inscrite dans la mémoire de nos gènes et plus généralement des mécanismes de l’épigénétique. Croyez-moi, à la fin de ce roman glaçant vous ne vous demanderez plus ce que ce terme scientifique signifie.
Un thriller terrifiant !

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 2 octobre 2019

 

infos
 
 

« L’Île du Diable », roman de Nicolas Beuglet – XO Editions – 320 pages – 19,90 €

 

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index