www.classicToulouse.com
Annonces
 
 
Critiques
 
Toulouse les Orgues
24ème édition
1er au 13/10/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Boris Berezovski
30/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Elisabeth Leonskaja
25/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
David Fray
18/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Nicholas Angelich
17/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Nelson Goerner
12/09/2019
Piano aux Jacobins
40ème édition
Christian Zacharias
Alexandre Kantorow
05 et 06/09/2019
Festival de la Vézère
Madame Butterfly
G. Puccini
10/08/2019
Festival de la Vézère
L'Italienne à Alger
G. Rossini
09/08/2019
Festival Castell Peralada
El Quijote del Plata
26/07/2019
Passe ton Bach d'abord
12ème édition
07, 08 et 09/06/2019
Toulouse les Orgues
Jour de fête
Michel Bouvard
Christophe Coin
12/10/2018
Toulouse les Orgues
L'Amour divin
Le Rapt invisible
03/et 04/10/2018
Piano aux Jacobins
Bertrand Chamayou, piano
Elodie Sicard, danse
19/09/2018
Piano aux Jacobins
Steven Osborne
14/09/2018
Piano aux Jacobins
Alexandre Tharaud
12/09/2018
Piano aux Jacobins
Nicolas Horvath-Moondog
08/09/2018
Piano aux Jacobins
Joseph Moog
06/09/2018
Piano aux Jacobins
Joaquín Achúcarro
05/09/2018
Festival Castell Peralada
Amore
Svetlana Zakharova
13/08/2018
Festival de la Vézère
La Chauve-Souris
Johann Strauss fils
11/08/2018
Festival de la Vézère
L'Enlèvement au Sérail
Wolfgang Amadeus Mozart
10/08/2018
Festival Castell Peralada
Récital Javier Camarena
29/07/2018
Festival Castell Peralada
Récital Jonas Kaufmann
28/07/2018
Festival Castell Peralada
Thaïs, Jules Massenet
27/07/2018
Toulouse d'été
15ème édition
18, 19 et 20/07/2018
Passe ton Bach d'abord
11ème édition
01/06 au 03/06/2018
Toulouse les Orgues
22ème édition
04 au 15/10/2017
Piano aux Jacobins
Nicholas Angelich
29/09/2017
Piano aux Jacobins
Pierre Rigal
François Dumont
25/09/2017
Piano aux Jacobins
Alexandre Kantorow
23/09/2017
Piano aux Jacobins
Arcadi Volodos
22/09/2017
Piano aux Jacobins
Juliana Steinbach
12/09/2017
Piano aux Jacobins
Elisabeth Leonskaja
06/09/2017
Festival Castell Peralada
Acosta Danza
17/08/2017
Festival de la Vézère
La bohème, G. Puccini
La Cenerentola, G. Rossini
12 et 13/08/2017
Festival Castell Peralada
Gregory Kunde, récital
06/08/2017
Chorégies d'Orange
Aïda, G. Verdi
05/08/2017
Toulouse d'été
Hervé Billaut, piano
Guillaume Coppola, piano
21/07/2017
Toulouse d'été
Trio Elégiaque
François Dumont, piano

Philippe Aïche, violon
Virginie Constant, cello
20/07/2017
Toulouse d'été
Orchestre de Chambre
Gilles Colliard, direction

Fabrice Millischer,
trombone
David Guerrier, cor

19/07/2017
Toulouse d'été
Orchestre du Capitole
Andris Poga, direction

Edgar Moreau, violoncelle
18/07/2017
Toulouse d'été
Anaïs Constans, soprano
Thibaut Garcia, guitare

13/07/2017
Musique en Chemin
Radio France Occitanie
Montpellier
La Main Harmonique
Les Sacqueboutiers
12/07/2017
 

 

Festivals/ Piano aux Jacobins - 40ème festival
Boris Berezovski - 30 septembre 2019
     

CRITIQUE

Boris Berezovski conclut brillamment
la 40ème édition de Piano aux Jacobins

Le concert final de cette édition historique du festival international de piano a été confié à l’ouragan Boris Berezovski. Le 30 septembre dernier, le grand pianiste moscovite a donc investi de son impressionnante silhouette la Halle aux Grains en lieu et place du cloître des Jacobins, peut-être trop exigu pour l’ampleur de sa prestation.

Bâti comme un colosse, et néanmoins capable des plus extrêmes nuances sur un clavier, Boris Berezovski consacrait son récital à un florilège de ces musiques russes dans lesquelles il semble puiser une énergie sans limite. Musiques russes par la forme mais parfois inspirées des grands compositeurs de l’histoire de la musique.
Bousculant l’ordre initialement prévu des pièces de ce programme, le pianiste consacre toute sa première partie à l’un des compositeurs les plus imaginatifs de l’âge d’or russe, Alexandre Scriabine. Il réalise alors un véritable « medley », construit avec soin, d’un ensemble de partitions significatives de l’auteur du Poème de l’extase. Deux poèmes, deux sonates (n° 4 et n° 5) ainsi que quelques pièces aux noms caractéristiques, comme Fragilité, Désir ou Caresse dansée, composent un édifice captivant et un peu magique auquel l’interprète confère une « hénaurme » puissance expressive. Une sorte de folie bouillonnante imprègne son approche. S’il sait montrer ses muscles lorsque l’écriture le demande, Boris Berezovski ne sombre jamais dans la lourdeur. La fluidité du jeu reste la règle. Et aussi le sens de la couleur. On retrouve là les aspirations de Scriabine à créer une correspondance entre les sons et les couleurs, lui qui avait inventé un « clavier à lumières », chargé de diffuser des équivalences lumineuses aux accords musicaux.


Boris Berezovski à la Halle aux Grains - Photo Classictoulouse -

Ainsi, du murmure d’une brise légère à la violence d’une éruption volcanique, de la poésie fugace d’une mélodie à une coulée de lave incandescente, le jeu du pianiste reste au plus près de l’écriture cosmique, mystique, du compositeur à laquelle l’auditeur se livre comme à une drogue sonore. Impressionnant !
Dans la seconde partie de la soirée l’interprète retrouve un autre de ses compositeurs fétiches, Sergueï Rachmaninov. Sa Sonate n° 2 en si bémol majeur présente un foisonnement de thèmes et une ébullition rythmique que le pianiste porte à une sorte d’apothéose tellurique. Suit alors une série de paraphrases ou de transcriptions imaginées à partir d’œuvres admirées par Rachmaninov. Le Prélude de la Partita pour violon n° 3 de Johann Sebastian Bach, le Scherzo du Songe d’une nuit d’été, de Felix Mendelssohn ouvrent la série. Puis le fameux Liebesleid (Chagrin d’amour), de Fritz Kreisler sonne avec nostalgie. Rachmaninov et son interprète prolongent habilement les atmosphères des pièces originales. La transcription du lied Das Bächlein (Le ruisseau), extrait du cycle La Belle Meunière, de Franz Schubert, est à cet égard caractéristiques, avec cette fluidité liquide qui orne la mélodie.
La série s’achève sur la belle Berceuse de Tchaïkovski, toujours transcrite par Rachmaninov.
Rappelé avec insistance, comme pour boucler la boucle, Boris Berezovski revient vers Scriabine avec deux de ses Etudes.
Ainsi s’achève cette 40ème édition de Piano aux Jacobins, une édition particulièrement réussie aussi bien sur le plan des interprètes que sur celui des programmations. La 41ème sera celle du 40ème anniversaire. Mais oui, comptez bien !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 2 octobre 2019

 

infos
 
Informations sur le
Festival International,
Piano aux Jacobins -
page d'accueil :


www.pianojacobins.com


Réservations par téléphone :


05 61 22 40 05

par Email :

contact@pianojacobins.com


ou sur le site internet :

www.pianojacobins.com
.

Ouverture de la billetterie : 13 mai 2019

Pour les abonnements, réservations uniquement au bureau du festival, 56 rue Gambetta 31000 Toulouse ou au
08 26 30 36 36


Programme du concert donné le 30 septembre à la Halle aux Grains

* A. Scriabine
- 2 poèmes op. 32 ; Sonate n° 4 op. 30 ; Fragilité n° 1 op. 51 ; Caresse dansée n° 2
op. 57 ; Désir n° 1 op. 57; Sonate n° 5 op. 53 ; Etudes n° 1, 2 et 3 op. 65

* S. Rachmaninov
-Sonate n° 2 en si bémol mineur, op. 36

* J. S. Bach /
S. Rachmaninov

- Partita pour violon n° 3 en mi majeur (Prélude)

* F. Mendelssohn /
S. Rachmaninov

- Scherzo « Songe d’une nuit d’été »

* F.Kreisler /
S. Rachmaninov

- Liebesleid

* F. Schubert /
S. Rachmaninov

- Das Bächlein

* P. I. Tchaikovsky /
S. Rachmaninov

- Berceuse

 

 

 

 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2019-2020
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index