www.classicToulouse.com
Annonces
 
Toulouse les Orgues
23ème édition
02 au 14/10/2018
Toulouse les Orgues
Mūza Rubackytė, piano
Oliver Vernet, orgue
12/10/2018
 
Critiques
 
Toulouse les Orgues
Jour de fête
Michel Bouvard
Christophe Coin
12/10/2018
Toulouse les Orgues
L'Amour divin
Le Rapt invisible
03/et 04/10/2018
Piano aux Jacobins
Bertrand Chamayou, piano
Elodie Sicard, danse
19/09/2018
Piano aux Jacobins
Steven Osborne
14/09/2018
Piano aux Jacobins
Alexandre Tharaud
12/09/2018
Piano aux Jacobins
Nicolas Horvath-Moondog
08/09/2018
Piano aux Jacobins
Joseph Moog
06/09/2018
Piano aux Jacobins
Joaquín Achúcarro
05/09/2018
Festival Castell Peralada
Amore
Svetlana Zakharova
13/08/2018
Festival de la Vézère
La Chauve-Souris
Johann Strauss fils
11/08/2018
Festival de la Vézère
L'Enlèvement au Sérail
Wolfgang Amadeus Mozart
10/08/2018
Festival Castell Peralada
Récital Javier Camarena
29/07/2018
Festival Castell Peralada
Récital Jonas Kaufmann
28/07/2018
Festival Castell Peralada
Thaïs, Jules Massenet
27/07/2018
Toulouse d'été
15ème édition
18, 19 et 20/07/2018
Passe ton Bach d'abord
11ème édition
01/06 au 03/06/2018
Toulouse les Orgues
22ème édition
04 au 15/10/2017
Piano aux Jacobins
Nicholas Angelich
29/09/2017
Piano aux Jacobins
Pierre Rigal
François Dumont
25/09/2017
Piano aux Jacobins
Alexandre Kantorow
23/09/2017
Piano aux Jacobins
Arcadi Volodos
22/09/2017
Piano aux Jacobins
Juliana Steinbach
12/09/2017
Piano aux Jacobins
Elisabeth Leonskaja
06/09/2017
Festival Castell Peralada
Acosta Danza
17/08/2017
Festival de la Vézère
La bohème, G. Puccini
La Cenerentola, G. Rossini
12 et 13/08/2017
Festival Castell Peralada
Gregory Kunde, récital
06/08/2017
Chorégies d'Orange
Aïda, G. Verdi
05/08/2017
Toulouse d'été
Hervé Billaut, piano
Guillaume Coppola, piano
21/07/2017
Toulouse d'été
Trio Elégiaque
François Dumont, piano

Philippe Aïche, violon
Virginie Constant, cello
20/07/2017
Toulouse d'été
Orchestre de Chambre
Gilles Colliard, direction

Fabrice Millischer,
trombone
David Guerrier, cor

19/07/2017
Toulouse d'été
Orchestre du Capitole
Andris Poga, direction

Edgar Moreau, violoncelle
18/07/2017
Toulouse d'été
Anaïs Constans, soprano
Thibaut Garcia, guitare

13/07/2017
Musique en Chemin
Radio France Occitanie
Montpellier
La Main Harmonique
Les Sacqueboutiers
12/07/2017
 

 

Festivals/ Piano aux Jacobins - Joseph Moog
6 septembre 2018
     

CRITIQUE

Joseph Moog, une forte personnalité du piano

Après la belle prestation, en ouverture, du vétéran Joaquin Achúcarro, celle du jeune virtuose allemand Joseph Moog, en pleine ascension, le 6 septembre, vient justifier la démarche du Festival Piano aux Jacobins qui confronte harmonieusement artistes consacrés et découvertes de nouveaux talents. A coup sûr, c’est une étoile montante du clavier que vient d’applaudir le public toujours aussi passionné du festival toulousain.

Né en 1987 en Allemagne, Joseph Moog a reçu entre 2006 et 2008 le premier prix des concours de Rhénanie-Palatinat et Edmond Rothschild, le prix Philippe Chaignat et celui du Verband der Deutschen Konzertdirektionen (VdKD). Il est titulaire d’une bourse de la société Mozart de Dortmund et mène déjà une carrière de soliste internationalement reconnu. Impressionnant le monde musical par sa virtuosité hors norme et son goût pour les partitions rares, il a été récemment élu jeune artiste de l’année par l’International Classical Music Awards.
Le programme de son récital toulousain explore un large répertoire dont la chronologie s’étend de Mozart à Ravel. A l’évidence, la performance technique et pianistique du musicien le hisse au plus haut niveau. Plénitude des sonorités, large plage de dynamique, vélocité digitale impressionnante font du jeune interprète un authentique virtuose. Qu’en est-il de l’adéquation de son jeu aux œuvres qu’il défend avec une indiscutable conviction ? Cela dépend. Exception faite des deux pièces de Mozart qui ouvrent son récital, son engagement, son enthousiasme emportent l’adhésion lorsqu’il se mesure à Beethoven, à Liszt, à Ravel.
Les deux Fantaisies, en ré mineur et en ut mineur, de Mozart, investissent un monde intime, celui de la douleur secrète, un monde d’où émerge ce « sourire à travers les larmes » qui n’appartient qu’au compositeur de ces sonates dont Artur Schnabel déclarait : « Elles sont trop faciles pour les enfants et trop difficiles pour les adultes. » Joseph Moog, par un excès de vitesse digitale, de virtuosité, de contrastes dynamiques dissipe la profondeur pudique et touchante qui constitue la substance de ces deux chefs-d’œuvre.



Le jeune pianiste allemand Joseph Moog

Cette impression de malaise se dissipe immédiatement dès que le pianiste aborde le répertoire romantique dans lequel il excelle. De la Sonate n° 14, la fameuse « Clair de lune », il livre une vision équilibrée et différentiée. L’Adagio sostenuto initial coule comme un paisible cours d’eau. L’Allegretto central, pris dans un tempo modéré, s’enchaîne par contraste sur un Presto agitato qui mérite son nom. Spectaculaire et torrentiel, ce final suscite un enthousiasme justifié de tout le public.
La seconde partie du récital révèle vraiment la dimension authentique de l’interprète. Liszt semble avoir composé pour lui ! Des Trois sonnets de Pétrarque, extraits des Années de pèlerinage, Joseph Moog offre une vision hallucinée mais, là aussi, mesurée. Certes, comme on s’y attend de la part de ce jeune et fougueux musicien, les paroxysmes digitaux et expressifs sont exacerbés. Mais la tendresse, la réflexion, la profondeur de la pensée habitent toute son exécution, fidèle en cela à l’original chanté de ces trois poèmes pianistiques. L’ultime note pianissimo du troisième Sonetto suscite une authentique émotion.
La pièce suivante, la Rhapsodie Hongroise n° 12, toujours de Liszt, a été revisitée par Joseph Moog lui-même, suivant en cela les pratiques courantes de certains grands virtuoses du clavier comme en particulier le grand Vladimir Horowitz. Tel un funambule du clavier, le pianiste réalise là une véritable performance en forme de feu d’artifice.
Le sublime triptyque Gaspard de la nuit, d’après l’ouvrage d'Aloysius Bertrand, de Maurice Ravel trouve en Joseph Moog un interprète affûté. La fluidité liquide d’Ondine culmine dans l’irrésistible crescendo qui prend à la gorge. Le sinistre Gibet baigne dans une atmosphère hypnotique et blafarde avec cette pédale obsessionnelle de si bémol. Dans le final halluciné Scarbo, l’interprète convoque toutes les peurs sans exagérer le caractère grimaçant du lutin maléfique que ce final met en scène. Un grand moment !
Rappelé indéfiniment par un public conquis, Joseph Moog accorde pas moins de cinq bis aussi divers que stimulants. Une pièce lumineuse de Scarlatti dans un arrangement d’un élève de Liszt (peut-être Carl Tausig ?) ouvre la séquence. Elle est suivie de la belle Etude-tableau op. 33 n°8 de Rachmaninov, puis par une nouvelle Csardas échevelée de Liszt. La soirée s’achève sur une improvisation pleine d’imagination de l’interprète sur la célèbre chanson de George Gershwin : Wonderful.
La découverte in situ de ce jeune artiste confirme l’intérêt suscité par ses enregistrements discographiques, déjà salués dans la presse musicale.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 7 septembre 2018

 

infos
 
Informations sur le
Festival International,
Piano aux Jacobins -
page d'accueil :


www.pianojacobins.com


Réservations par téléphone :


05 61 22 40 05

par Email :

contact@pianojacobins.com


ou sur le site internet :

www.pianojacobins.com
.

Ouverture de la billetterie :

Pour les abonnements, à partir du 2 mai
Pour les places à l’unité, à partir du 9 mai


Programme du concert donné le 6 septembre 2018 à 20 h dans le cloître des Jacobins de Toulouse

* W. A. Mozart

- Fantaisie en ré mineur KV 397
- Fantaisie en ut mineur KV 475

* L. van Beethoven

- Sonate n° 14 en ut dièse mineur op. 27 n° 2
"Clair de lune"

* F. Liszt

- Trois sonnets de Pétrarque

* F. Liszt/J. Moog
- Rhapsodie Hongroise
n° 12

* M. Ravel
- Gaspard de la Nuit

 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index