www.classicToulouse.com
Annonces
 
Toulouse les Orgues
23ème édition
02 au 14/10/2018
Toulouse les Orgues
Mūza Rubackytė, piano
Oliver Vernet, orgue
12/10/2018
 
Critiques
 
Toulouse les Orgues
Jour de fête
Michel Bouvard
Christophe Coin
12/10/2018
Toulouse les Orgues
L'Amour divin
Le Rapt invisible
03/et 04/10/2018
Piano aux Jacobins
Bertrand Chamayou, piano
Elodie Sicard, danse
19/09/2018
Piano aux Jacobins
Steven Osborne
14/09/2018
Piano aux Jacobins
Alexandre Tharaud
12/09/2018
Piano aux Jacobins
Nicolas Horvath-Moondog
08/09/2018
Piano aux Jacobins
Joseph Moog
06/09/2018
Piano aux Jacobins
Joaquín Achúcarro
05/09/2018
Festival Castell Peralada
Amore
Svetlana Zakharova
13/08/2018
Festival de la Vézère
La Chauve-Souris
Johann Strauss fils
11/08/2018
Festival de la Vézère
L'Enlèvement au Sérail
Wolfgang Amadeus Mozart
10/08/2018
Festival Castell Peralada
Récital Javier Camarena
29/07/2018
Festival Castell Peralada
Récital Jonas Kaufmann
28/07/2018
Festival Castell Peralada
Thaïs, Jules Massenet
27/07/2018
Toulouse d'été
15ème édition
18, 19 et 20/07/2018
Passe ton Bach d'abord
11ème édition
01/06 au 03/06/2018
Toulouse les Orgues
22ème édition
04 au 15/10/2017
Piano aux Jacobins
Nicholas Angelich
29/09/2017
Piano aux Jacobins
Pierre Rigal
François Dumont
25/09/2017
Piano aux Jacobins
Alexandre Kantorow
23/09/2017
Piano aux Jacobins
Arcadi Volodos
22/09/2017
Piano aux Jacobins
Juliana Steinbach
12/09/2017
Piano aux Jacobins
Elisabeth Leonskaja
06/09/2017
Festival Castell Peralada
Acosta Danza
17/08/2017
Festival de la Vézère
La bohème, G. Puccini
La Cenerentola, G. Rossini
12 et 13/08/2017
Festival Castell Peralada
Gregory Kunde, récital
06/08/2017
Chorégies d'Orange
Aïda, G. Verdi
05/08/2017
Toulouse d'été
Hervé Billaut, piano
Guillaume Coppola, piano
21/07/2017
Toulouse d'été
Trio Elégiaque
François Dumont, piano

Philippe Aïche, violon
Virginie Constant, cello
20/07/2017
Toulouse d'été
Orchestre de Chambre
Gilles Colliard, direction

Fabrice Millischer,
trombone
David Guerrier, cor

19/07/2017
Toulouse d'été
Orchestre du Capitole
Andris Poga, direction

Edgar Moreau, violoncelle
18/07/2017
Toulouse d'été
Anaïs Constans, soprano
Thibaut Garcia, guitare

13/07/2017
Musique en Chemin
Radio France Occitanie
Montpellier
La Main Harmonique
Les Sacqueboutiers
12/07/2017
 

 

Festivals/ Piano aux Jacobins - Bertrand Chamayou, piano,
Elodie Sicard, danse
19 septembre 2018
     
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

L’événement John Cage

Le festival international Piano aux Jacobins ne se contente pas de convier les grands artistes du moment pour des récitals « traditionnels », si prestigieux soient-ils. Il s’ouvre régulièrement à la création, à la nouveauté, bref il innove. Cette 39ème édition vient de frapper un grand coup en confiant à Bertrand Chamayou, particulièrement aimé dans sa ville de Toulouse, l’organisation d’un spectacle autour de l’œuvre pour piano préparé du compositeur américain John Cage.

Ce 19 septembre dernier, une file d’attente interminable se pressait aux portes de l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines. Le pianiste toulousain Bertrand Chamayou, depuis longtemps internationalement reconnu et fêté, lançait un nouveau défi dans le domaine des musiques « nouvelles », ou « contemporaines, ou « d’avant-garde ». Reconnu comme grand interprète des musiques classiques et romantiques, de toutes les musiques, Bertrand Chamayou possède une curiosité réjouissante. Il s’intéresse aussi aux productions novatrices du XXème siècle. On se souvient de ce concert-spectacle qu’il avait donné le 7 septembre 2010, dans le cadre du 31ème festival Piano aux Jacobins, au musée d’art moderne Les Abattoirs. Véritable parcours initiatique au sein d’une littérature pianistique d’avant-garde dont il nous ouvrait les portes avec simplicité et ardeur.



Le dispositif des quatre pianos préparés à l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines
- Photo Classictoulouse -

Il renouvelle l’expérience avec ce concert-spectacle, concentré cette fois sur un seul compositeur, l’Américain John Cage, qui excella dans le développement d’un concept instrumental imaginatif en diable, celui du piano préparé. Un tel « outil musical » est un piano dont le son est altéré en insérant  divers objets dans ses cordes : clous, vis, morceaux de bois, de papier, de mastic... Cette technique a essentiellement pour but de modifier le timbre, le son, la couleur de chaque note ainsi affectée.
Le précurseur en la matière fut un autre compositeur américain, Henry Cowell. John Cage se convertit à cette technique lorsque, en 1937, la chorégraphe Syvilla Fort lui demanda une musique pour son ballet Bacchanale. Se souvenant des expériences de Henry Cowell, Cage eut l’idée d’utiliser un piano préparé plutôt qu’un ensemble volumineux de percussions. Il déclara à cet effet : « Le piano préparé est en réalité un ensemble de percussions confié aux mains d'un seul interprète ». Entre 1940 et 1954, les recherches de Cage se concentrèrent sur le piano préparé, pour des musiques d'accompagnement (ballets, films) mais aussi pour des œuvres musicales autonomes qui établirent la célébrité du compositeur dont le nom reste associé à cette technique.



Elodie Sicard et Bertrand Chamayou - Photo Classictoulouse -

Bertrand Chamayou choisit de rassembler les premières pièces pour piano préparé conçues par John Cage et de leur associer une chorégraphie, comme cela fut le cas à l’origine. Pour cela, il fait appel à Elodie Sicard, diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en danse contemporaine. Originaire des Hautes-Pyrénées, Elodie Sicard a débuté l’apprentissage de la danse au Conservatoire National de Région à Toulouse. C’est donc elle qui conçoit et exécute la chorégraphie associée aux pièces pour piano préparé de John Cage. Bertrand Chamayou joue ces œuvres successivement sur les quatre instruments Yamaha disposés aux quatre points cardinaux du plateau de l’auditorium. Il est en outre lui-même le « préparateur » de ces pianos dont il est parfois amené à modifier les caractéristiques en cours de concert.
Dans une mise en scène de Simón Adinia Hanukai et Elodie Sicard, et grâce aux lumières discrètes et raffinées de Boris Molinié, le spectacle témoigne d’une idéale fusion entre musique et chorégraphie. Les sonorités étranges et riches des pianos, évoquant parfois irrésistiblement celles de gamelans balinais, trouvent leur correspondance dans les gestes évocateurs de la danseuse et les ombres projetées sur les parois de l’auditorium. Le caractère hypnotique de la musique se retrouve en parfaite cohérence dans la chorégraphie.



Elodie Sicard et Bertrand Chamayou à l'issue du spectacle - Photo Classictoulouse -

Les changements de piano au cours de la soirée semblent correspondre aux changements de caractère des pièces exécutées. Ainsi, la deuxième séquence, animée par le deuxième piano prend des allures de célébration funèbre. Une célébration soulignée par les mouvements au sol de la danseuse. Au cours d’une section suivante le pianiste réalise d’impressionnants clusters sur son clavier qui délivre alors des salves sonores inouïes. Ce qui n'empêche en rien Bertrand Chamayou de ménager, d'imaginer même, de subtiles nuances tout au long de ce programme.
L’ensemble du spectacle se reçoit ainsi comme un rituel magique et fascinant. Si quelques spectateurs, probablement déconcertés par la nouveauté de ce spectacle musical, quittent discrètement la salle, la grande majorité du public adhère à l’expérience et salue avec ferveur les deux artisans de cette exceptionnelle soirée. Il est en outre réjouissant d’observer la curiosité des nombreux spectateurs qui, à l'issue du concert, se précipitent autour des pianos afin de découvrir ce que diable on avait bien pu utiliser comme objets pour obtenir ces sonorités si différentes, métalliques, boisées ou étouffées !
La découverte fait partie des beautés de la musique. Un grand merci à ceux qui ne l’oublient pas.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 21 septembre 2018

 

infos
 
Informations sur le
Festival International,
Piano aux Jacobins -
page d'accueil :


www.pianojacobins.com


Réservations par téléphone :


05 61 22 40 05

par Email :

contact@pianojacobins.com


ou sur le site internet :

www.pianojacobins.com
.

Ouverture de la billetterie :

Pour les abonnements, à partir du 2 mai
Pour les places à l’unité, à partir du 9 mai


Programme du concert donné le 19 septembre 2018 à 20 h à l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse

* J. Cage

- Oeuvres pour piano prépapré

 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index