www.classicToulouse.com
Entretiens
 
Jean-Marc Andrieu
Les Passions
30/09/2020
Francis Grass
Théâtre du Capitole
11/09/2020
Claire Roserot de Melin
Théâtre du Capitole
09/09/2020
Anne-Catherine Gillet
Théâtre du Capitole
09/09/2017
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
09/09/2020
Antoine Maurice
Elections municipales
28/06/2020
Jean-Luc Moudenc
Elections municipales
28/06/2020
Sébastien Llinares
Musique en Dialogue
aux Carmélites
26/04/2020
Kader Belarbi
Ballet du Capitole
Confinement
15/04/2020
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
02/04/2020
Claude Scavazza
Les Arts Renaissants
18/03/2020
Sophie Koch
Théâtre du Capitole
24/01/2020
Mélanie Laurent
Harpiste
05/10/2019
Jean-Marc Andrieu
Les Passions
23/09/2019
Catherine Hunold
Théâtre du Capitole
21/02/2019
Michel Fau
Théâtre du Capitole
19/02/2019
Annick Massis
Théâtre du Capitole
15/01/2019
Pierre Rambert
Théâtre du Capitole
30/08/2018
Antonio Najarro
Odyssud
30/05/2018
Béatrice Uria-Monzon
Théâtre du Capitole
10/05/2018
Charles Castronovo
Théâtre du Capitole
30/03/2018
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
27/03/2018
Robin Johannsen
Grands Interprètes
08/03/2017
Karol Beffa
Théâtre du Capitole
Les Nibelungen
23/01/2018
Marie-Laure Garnier
Théâtre du Capitole
La Walkyrie
19/01/2018
Maxim Emelyanychev
Orchestre du Capitole
04/10/2017
Alexandre Kantorow
Piano aux Jacobins
01/09/2017
Elisabeth Leonskaja
Piano aux Jacobins
24/08/2017
Juan Diego Flórez
Grands Interprètes
09/06/2017
Francis Grass
Théâtre du Capitole
02/04/2017
Christophe Ghristi
Théâtre du Capitole
02/04/2017
Robin Ticciati
Grands Interprètes
21/01/2017
Julia Lezhneva
Grands Interprètes
19/11/2016
Clara Cernat
Rencontres musicales
de Nailloux
15 au 23/10/2016
Joel Prieto
Théâtre du Capitole
Béatrice et Bénédict
05/10/2016
Jean-Jacques Groleau
Théâtre du Capitole
19/09/2016
Jean-Marc Andrieu
Les Passions
30ème anniversaire
07/06/2016
Kader Belarbi
Ballet du Capitole
Paradis Perdus
13 au 17/04/2016
Ángel Rodriguez
Ballet du Capitole
Thousand of Thoughts
13 au 17/04/2016
Kader Belarbi
Ballet du Capitole
Giselle
20 au 31/12/2015
Joël Suhubiette
Laurent Adnet
les éléments
Abendlied / Morgenlied
13/11/2015
Philippe Bianconi
Orchestre du Capitole
29/10/2015
Tugan Sokhiev
Orchestre du Capitole
10/10/2015
Aurélien Bory
Théâtre du Capitole
Le Château de Barbe-Bleue
Le Prisonnier
01/09/2015
Frédéric Chambert
Théâtre du Capitole
Teatro Municipal de
Santiago de Chile
28/08/2015
 

 

Entretien avec Jean-Marc Andrieu - Les Passions - 30 septembre 2020
     

Des Passions Baroques à l'opéra occitan

Jean-Marc Andrieu, le fondateur et directeur musical de l’orchestre Les Passions (Orchestre Baroque de Montauban), multiplie les activités. Il est même parfois amené à se démultiplier. A la tête de cet ensemble, il est régulièrement invité par de nombreux festivals prestigieux. En 2011 il fonde le Festival Passions Baroques à Montauban, ville où l’Orchestre est en résidence. Du 3 au 11 octobre, la 6ème édition de ce festival se déroulera autour de Montauban. Actuellement directeur du Conservatoire de Montauban, il y a enseigné la flûte à bec jusqu’en 1993, date à laquelle il y a pris ses fonctions directoriales. Au-delà du grand répertoire baroque (Bach, Haendel, Vivaldi…), Jean-Marc Andrieu s’attache à faire revivre des œuvres inédites ou oubliées et montre une âme de découvreur de partitions rares pour lesquelles il réalise un très important travail de restitution. Avec son ensemble, il s’apprête à dévoiler au grand public une œuvre lyrique rare, unique opéra connu composé sur un livret en occitan par un compositeur né à Narbonne, contemporain de Jean-Philippe Rameau, Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville. Jean-Marc Andrieu a bien voulu évoquer avec nous la diversité de ces actualités musicales importantes.


Classictoulouse  : Petit préliminaire : quel est l’impact de la situation sanitaire actuelle sur l’activité des Passions ?


Jean-Marc Andrieu:
Nous avons été cruellement impactés par cette crise qui a provoqué l’annulation de tous nos concerts prévus cet été, notamment une création au festival de Radio-France.



Jean-Marc Andrieu - Photo Joyce Vanderfesteen -

 : Comment a évolué le répertoire de l’orchestre au cours des dernières années et quelle est la part que tient la musique d’opéra dans ce répertoire ?

J.-M. A : Nous avons maintenu le cap de la redécouverte des maîtres du baroque méridional avec Jean Gilles et Antoine-Esprit Blanchard et avons également fait des rencontres fructueuses avec des musiciens traditionnels (Noël baroque occitan) et asiatiques (Vents des Royaumes). Concernant le répertoire lyrique, les occasions sont encore rares de pouvoir développer des projets ambitieux faute de moyens, mais nous allons prochainement, du moins je l’espère, donner Daphnis et Alcimadure de Joseph Cassanéa de Mondonville en version concert.

 : Qu’est-ce qui a motivé la création du festival Passions Baroques à Montauban ?

J.-M. A : Nous avons constaté que la musique baroque était relativement peu représentée dans les nombreux festivals de notre région et que la Ville de Montauban, riche de son patrimoine, serait un lieu adéquat pour l’organisation d’une telle manifestation. Grâce à l’aide de nos partenaires, cet événement a pu naître, d’abord biennal, puis maintenant annuel pour le plus grand plaisir des mélomanes.

 : Quelles sont les principales manifestations de cette 6ème édition ?

J.-M. A : Je citerai les trois grands rendez-vous : le 6 octobre le merveilleux spectacle Un songe d’une nuit d’été de Shakespeare avec la musique de Purcell programmé par le Théâtre Olympe de Gouges (que je remercie pour sa collaboration) ; le 9 octobre les fameuses et incontournables Vêpres de la Vierge de Monteverdi ; enfin, le 10 octobre deux des plus sublimes concertos pour pianoforte de Mozart avec Yasuko Bouvard et les Passions.

 : Outre l’orchestre Les Passions, quels en sont les principaux invités ?

J.-M. A : Pour le spectacle du 6, la compagnie Ah dirigée par Antoine Herbez ; les Vêpres de Monteverdi par Bruno Boterf et son ensemble Ludus Modalis ; nous invitons également la jeune prodige soprano Tosca Rousseau avec Yvan Garcia au clavecin, la violoniste Gilone Gaubert et la claveciniste Elisabeth Joyé ; la musicologue Sylvie Bouissou, spécialiste mondiale de Rameau ; Akira Mizubayashi pour son magnifique roman Ame brisée ; l’ensemble Lyra constitué de jeunes et talentueux musiciens toulousains. Du beau monde !


Jean-Marc Andrieu, chef et flûtiste
- Photo Jean-Jacques Ader -

O

 : Autre projet : comment avez-vous découvert l’opéra occitan Daphnis et Alcimadure ?

J.-M. A : Je dois toujours rendre hommage à Jean-Christophe Maillard, grand musicologue hélas disparu qui m’a fait découvrir les pépites cachées dans les fonds musicaux anciens de notre région, dont Daphnis bien sûr. Je lui en serai toujours reconnaissant.

 : Quelles en sont les principales spécificités ?

J.-M. A : Cet opéra est le seul écrit en occitan dont l’auteur musical Mondonville en a également écrit le livret puisqu’il était originaire de Narbonne. Le livret est d’ailleurs inspiré librement d’une fable de La Fontaine ! Cet opéra a été créé à Fontainebleau en 1754 devant Louis XV et a obtenu un très grand succès. Il a été rejoué en 1981 à Montpellier en version « moderne ».

Nous l’avons également redonné dans les années 90 au festival Déodat de Séverac grâce à Jean-Jacques Cubaynes.

 :
Le fait que le livret original soit en occitan a-t-il une influence sur l’écriture musicale ?

J.-M. A : Certainement : la langue occitane, comme vous le savez, « chante » comme l’italien et la musique dans ses tournures mélodiques et rythmiques est pour ainsi dire irriguée, nourrie par cette vocalité naturelle propre aux méridionaux.

 : Comment et quand vont se dérouler les représentations prévues de cette œuvre ?

J.-M. A : Initialement programmée en juillet dernier au festival de Radio-France à Narbonne et malheureusement annulée, la création aura – je l’espère – finalement lieu l’année prochaine au Théâtre du Capitole (merci à Christophe Ghristi pour son accueil) et au prochain festival Passions Baroques à Montauban.

 : Il semble bien qu’un enregistrement discographique soit prévu…

J.-M. A : Bien sûr ! Ce serait vraiment dommage de ne pas garder une trace de cet événement que beaucoup de mélomanes attendent.

 : Comment voyez-vous l’avenir de votre bel ensemble ?

J.-M. A : A court terme, je suis inquiet, non pour les Passions, mais pour l’ensemble de la profession mise en danger par cette crise que nous subissons. Dans un avenir plus lointain, les projets sont très nombreux dans nos cartons et le répertoire de la musique baroque nous réserve encore de magnifiques surprises. J’aurai également davantage de temps à consacrer à l’orchestre puisque je pars bientôt à la retraite du conservatoire de Montauban.

Propos recueillis le 30 septembre 2020 par Serge Chauzy

 

infos
 

Renseignements et réservations :

Tél : 05 63 22 12 68

E-mail :

administration@les-passions.fr

www.les-passions.fr/


Relations presse et Communication

CKSM – Courriel

Catherine Kauffmann- Saint-Martin 

Tél : 05 62 72 23 35
 

Festival Passions Baroques à Montauban

Direction artistique :
Jean-Marc Andrieu

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index