www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
M. Ravel
Musique de chambre
instrumentale intégrale
Ensemble Sésame
O. Messiaen
Vingt Regards sur
sur l'Enfant-Jésus
Bertrand Chamayou, piano
Quatuors pour trois...
Antoine Mourlas,
Marie Olivon, pianos
Hector Burgan, violon
Cyrielle Golin, violoncelle
K. Weill - D. Chostakovitch
Rotterdam Philharmonic
Orchestra
Lahav Shani, direction
W. A. Mozart
Sonates pour piano,
Intégrale
Elisabeth Leonskaja
L. Godowsky
K. Szymanowsky
Dmitri Makhtin, violon
Mūza Rubackytė, piano
S. Prokofiev, E. Denisov
P. Juon, Y Kornakov
Sandrine Tilly, flûte
Anne Le Bozec, piano
Edgar Moreau
Transmission
Luzerner Sinfonieorchester
Michael Sanderling, dir.
J. S. Bach
Variations Goldberg
Jean Rondeau
J. Brahms
Concertos n° 1 et 2 pour
piano et orchestre
Mūza Rubackytė, piano
Lithuanian National
Symphony Orchestra,
Renato Balsadonna
Stefan Lano, direction
Andreas Bauer Kanabas
Récital "Love and Despair"
E. Pénicaud
Les 4 saisons d'un
musicien ermite
Toulouse Wind Orchestra
Best of
J. S. Bach - G. F. Haendel
Sabine Devieilhe, soprano
Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
D. Chostakovitch
24 Préludes et Fugues
R. Stevenson
Passacaglia on DSCH
Igor Levit, piano
F. Chopin
Etudes op. 25 - 4 Scherzi
Beatrice Rana, piano
A. Vivaldi
Ensemble Baroque de
Toulouse, Michel Brun, dir.
Caroline Champy Tursun,
mezzo-soprano
J. Brahms
Concertos pour piano
et orchestre n° 1 et n° 2
Orchestra of the Age of
Enlightenment
András Schiff, piano et dir.
J. Valette de Montigny
Grands Motets
Ensemble Antiphona
Rolandas Muleika, direction
Jean Rondeau
Melancholy Grace
F. Schubert
Winterreise
Joyce Di Donato
Yannick Nézet-Séguin
Les Sacqueboutiers
Dominique Visse
La Lyre Amoureuse
Fatma Said
El Nour
Alexandre Tharaud
Le poète du piano
Lawrence Brownlee
Michael Spyres

Amici e Rivali
L. Godowsky
K. Szymanowsky
Mūza Rubackytė, piano
Thibaut Garcia, guitare
Aranjuez
Orchestre nat. du Capitole
Ben Glassberg, direction
Bertrand Chamayou, piano
Good Night
La Vanità del Mondo
Philippe Jaroussky
Artaserse
Chanson d'amour
Sabine Devieilhe
Alexandre Tharaud
N. Ludford
Heavenly Songes
La Quintina
L. van Beethoven
Fantaisie pour piano,
chœur et orchestre
Triple Concerto
Laurence Equilbey, dir.
G. F. Haendel
Agrippina
Il Pomo d'Oro
Maîtrise de Notre-Dame
de Paris
Notre-Dame, Cathédrale
d'émotion
D. Chostakovitch
Symphonie n° 8
Orchestre national du
Capitole de Toulouse
Tugan Sokhiev, direction
L. van Beethoven
Trios n° 5 et 7
Renaud Capuçon, violon
Gautier Capuçon, cello
Franck Braley, piano
J. S. Bach
Suites pour violoncelle
Maitane Sebastián
H. Berlioz
La Damnation de Faust
John Nelson, direction
C. Nougaro
Autour de minuit
Chœur Archipels
Claire Suhubiette, direction
D. Chostakovitch
M. Weinberg
Quintettes avec piano
Mūza Rubackytė
Mettis String Quartet
T. L. de Victoria
Requiem
La Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
 

 

Disques/CD / Leopold Godowsky - Karol Szymanowsky
Dmitri Makhtin, violon, Mūza Rubackytė, piano
     

Godowsky et Szymanowsky ardemment défendus

La grande pianiste lituanienne Mūza Rubackytė ne se contente pas d’habiter de son talent les grandes pages de Liszt et de Brahms. Elle s’attache à diffuser les œuvres de grands compositeurs plus rarement visités, enregistrés ou inscrits aux programmes des concerts. En 2020, elle rendait hommage, par un enregistrement de grande qualité, à son compatriote, le pianiste virtuose Leopold Godowsky, pour le 150ème anniversaire de sa naissance près de Vilnius. Elle y associait un beau témoignage d’un autre grand compositeur, polonais celui-là, Karol Szymanowsky.

La présente parution prolonge cette exploration par Mūza Rubackytė des deux mondes musicaux de ces mêmes grands compositeurs. La pianiste s’associe cette fois au violoniste russe, né à Saint-Pétersbourg, Dmitri Makhtin pour faire découvrir au grand public quelques pièces significatives de ces deux créateurs. Dmitri Makhtin est considéré comme le dernier descendant de la grande école du violon du pédagogue, chef d'orchestre et compositeur hongrois Leopold Auer. Le duo qu’il forme avec Mūza Rubackytė révèle une touchante complicité, à la fois virtuose et profondément musicale.

O

De Leopold Godowsky, grand virtuose du clavier, les deux musiciens offrent d’abord une interprétation passionnante des Douze impressions pour violon et piano auxquelles s’ajoutent cinq pièces diverses pour la même formation. Ces partitions ont été publiées en 1916 à New York, sous la rédaction du grand violoniste Fritz Kreisler qui les a adaptées à partir de la version originale pour piano seul. La valse y tient un rôle prépondérant. Dès la très viennoise première pièce, intitulée d’ailleurs Viennese, le trois temps typique de la Mitteleuropa domine.

Le jeu du violoniste se love dans un legato chaleureux qui n’est pas sans évoquer celui du grand Jacques Thibaud. Parmi les « Impressions » qui se succèdent on remarque la vivacité du Perpetuum mobile, la filiation avec Chopin de Profile, l’étrange chromatisme de Valse macabre ou encore la fascinante atmosphère de Nocturnal Tangier. L’intense lyrisme de Poëme, la pièce la plus développée du cycle, constitue peut-être le sommet expressif de ce riche panorama, subtilement soutenu par le piano de Mūza Rubackytė et admirablement phrasé par Dmitri Makhtin qui joue ici un magnifique violon Andrea Guarneri de 1682.
De Karol Szymanowsky, trois transcriptions complètent ce programme. Il s’agit des Trois Caprices de Paganini op. 40. On connaît l’écriture virtuose du violoniste italien dont le jeu était qualifié de diabolique. Le compositeur polonais « enrichit » en quelque sorte d’un accompagnement pianistique subtil les partitions originales pour violon seul. Les trois Caprices transcrits par Szymanowsky sont les numéros 20, 21 et 24. L’aspect mélodique de ces partitions reçoit de la part du piano l’apport d’un contrechant qui en élargit le contenu expressif. Le très célèbre Caprice n° 24, le plus joué, le plus revisité, reçoit un apport très valorisant de la part du piano.
Voici donc une belle parution qui renforce la diffusion de ce beau patrimoine musical encore trop rarement abordé.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 9 mars 2022

 

 

Infos
 


Godowsky - Szymanowsky
Dmitri Makhtin, violon, Mūza Rubackytė, piano
Ligia - Lidi 0103362-21

 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index