www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
Les Sacqueboutiers
Dominique Visse
La Lyre Amoureuse
Fatma Said
El Nour
Alexandre Tharaud
Le poète du piano
Lawrence Brownlee
Michael Spyres

Amici e Rivali
L. Godowsky
K. Szymanowsky
Mūza Rubackytė, piano
Thibaut Garcia, guitare
Aranjuez
Orchestre nat. du Capitole
Ben Glassberg, direction
Bertrand Chamayou, piano
Good Night
La Vanità del Mondo
Philippe Jaroussky
Artaserse
Chanson d'amour
Sabine Devieilhe
Alexandre Tharaud
N. Ludford
Heavenly Songes
La Quintina
L. van Beethoven
Fantaisie pour piano,
chœur et orchestre
Triple Concerto
Laurence Equilbey, dir.
G. F. Haendel
Agrippina
Il Pomo d'Oro
Maîtrise de Notre-Dame
de Paris
Notre-Dame, Cathédrale
d'émotion
D. Chostakovitch
Symphonie n° 8
Orchestre national du
Capitole de Toulouse
Tugan Sokhiev, direction
L. van Beethoven
Trios n° 5 et 7
Renaud Capuçon, violon
Gautier Capuçon, cello
Franck Braley, piano
J. S. Bach
Suites pour violoncelle
Maitane Sebastián
H. Berlioz
La Damnation de Faust
John Nelson, direction
C. Nougaro
Autour de minuit
Chœur Archipels
Claire Suhubiette, direction
D. Chostakovitch
M. Weinberg
Quintettes avec piano
Mūza Rubackytė
Mettis String Quartet
T. L. de Victoria
Requiem
La Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
Benjamin Bernheim
Récital
J. S. Bach, F. Chopin
Influences
Laurence Oldak, piano
P. Burgan
Sphères, Le Lac, Vagues
L. van Beethoven
Quatuors à cordes
"Razumovsky" n° 7 et n° 8
Quatuor Ebène
H. Berlioz
Requiem
John Nelson, direction
Michael Fabiano
Verdi - Donizetti
G. B. Pergolesi, A. Scarlatti
Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
D. Chostakovitch
Les quinze symphonies
Dresdner Philharmonie
Michael Sanderling, dir.
Lise Davidsen
Philharmonia Orchestra
Esa-Pekka Salonen, dir.
Songbook
Jan Vogler, violoncelle
Ismo Eskelinen, guitare
The Ear of Christopher
Colombus
Huelgas Ensemble
Paul Van Nevel
Les éléments
Joël Suhubiette, direction
Iberia
F. Liszt, Liszt/Schubert
B. Bartók
Mūza Rubackytė, piano
Mettis String Quartet
Lithuanian Symphony
Orchestra
Les Sacqueboutiers
Voyage musical en
Nouvelle-Espagne
P. I. Tchaïkovski,
A. Dvořák
Renaud Capuçon, violon
Lahav Shani, piano
Kian Soltani, violoncelle
D. Chostakovitch
Artemis Quartet
Elisabeth Leonskaja, piano
H. Berlioz
The complete work
W. A. Mozart, J. Haydn
MozHayique
Yves Rechsteiner, orgue
Henri-Charles Caget,
percussions
R. Schumann
Musique pour violoncelle
Gautier Capuçon
F. Schubert - F. Liszt
De la valse à l'abîme
Mūza Rubackytė
 

 

Disques/CD / Thibaut Garcia, guitare - Aranjuez
Orchestre national du Capitole de Toulouse, Ben Glassberg, direction
     
COUP DE CŒUR
   
     

La guitare au sommet

Thibaut Garcia, Révélation aux Victoires de la musique classique en 2019, vient de sortir un nouvel album chez Warner Classics, intitulé « Aranjuez », avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse placé sous la direction de Ben Glassberg. Ce très beau disque a reçu un « Diapason d’Or » du grand magazine de musique classique Diapason et un « Choc Classica » de la revue éponyme. Thibaut Garcia choisit ici d’entourer le célèbre concerto de Joaquín Rodrigo d’une série de pièces concertantes et solistes habilement liées entre elles.

Très astucieusement conçu, le programme de cet album place en miroir deux illustrations du monde des cordes pincées. D’un côté l’apothéose romantique de la guitare, autour de la figure emblématique de Joaquín Rodrigo, de l’autre celle du luthiste de l’époque baroque Robert de Visée.
Le Concierto de Aranjuez de Joaquín Rodrigo, qui donne son nom à l’album, constitue à l’évidence le cœur de cette nouvelle publication. Comme l’a récemment confié Thibaut Garcia, ce chef-d’œuvre universel de la guitare l’habite depuis son enfance et constitue le déclencheur de sa vocation musicale.
Son amour de cette partition transparaît dès ses premières mesures a capella de l’Allegro con spirito initial. L’introduction irradie un frémissement joyeux et en même temps une tendresse particulièrement touchante. Les nuances qui l’animent témoignent en outre d’une impressionnante fusion expressive entre l’instrument soliste et l’orchestre. La poésie digitale de Thibaut Garcia transparaît dans la finesse des ornementations choisies. Elle bénéficie en outre des riches couleurs « ibériques » de tous les pupitres de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse.

O

Après le beau dialogue du premier volet, le célébrissime Adagio, qui a inspiré tant de musiciens de tous horizons, déroule sa mélodie nostalgique. Admirons tout particulièrement la beauté formelle et expressive du solo de cor anglais de Gabrielle Zaneboni dont les habitués de la Halle aux Grains connaissent bien les qualités. Cette tendresse affective est suivie de la joie solaire d’un final éblouissant qui résonne comme un jeu d’échanges entre la guitare et l’orchestre habilement mené par Ben Glassberg. La réussite est complète.

Ce concerto est suivi d’une série de pièces solistes de Regino Sainz de la Maza, le guitariste dédicataire et premier interprète du Concierto de Aranjuez. Une musique aux profondes racines ibériques qui semble couler dans les veines de Thibaut Garcia.
L’autre face de ce programme rend justice à l’un des maîtres du luth et de la guitare baroque, le Français Robert de Visée dont on ne connaît que peu d’éléments de la vie si ce n’est qu’il fut proche de Louis XIV. L’un des grands admirateurs de son œuvre, le compositeur d’origine polonaise naturalisé français Alexandre Tansman, né en 1897, lui rend hommage dans sa Musique de cour pour guitare et orchestre de chambre. On peut voir dans cette œuvre « néo-classique » une démarche proche de celle de Stravinsky dans son ballet Pulcinella. Cette partition, qui reprend quelques thèmes originaux de Robert de Visée, est abordée par Thibaut Garcia et l’ONCT avec un respect, une délicatesse et une musicalité exemplaires.
Il était tentant de revenir à l’original en révélant au grand public l’œuvre trop rare de Robert de Visée, lui-même guitariste, luthiste et théorbiste. Thibaut Garcia choisit ici de graver sa Suite en la mineur. Tirée des Pièces de théorbe et de luth, cette très belle partition n’est donc pas destinée à la guitare ! Qu’à cela ne tienne, Thibaut Garcia s'est chargé de la transcrire pour son instrument, une pratique éminemment courante de la période baroque. Le résultat fait rêver. Du Prélude à la Gigue finale, en passant par une touchante Sarabande, l’interprète confère à cette succession de danses une élégance, un raffinement admirables. De la très belle musique qui complète au plus haut niveau ce recueil témoin d’un talent hors du commun, celui de Thibaut Garcia, musicien de premier plan dont on admire autant la perfection technique que l’extrême musicalité.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 27 novembre 2019

A noter : Thibaut Garcia a été le soliste du Concierto de Aranjuez lors du concert du 31 octobre dernier de l’Orchestre national du Capitole, une vidéo disponible sur Youtube par le lien :
https://www.youtube.com/watch?v=VLpiIDwyAwI&t=299s
Un grand moment à revoir avec plaisir.

 

Infos
 


Thibaut Garcia
"Aranjuez"

ERATO - Warner Classics
Enr. 2019-2020
Prix FNAC : 17,99 €

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index