www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
D. Chostakovitch
24 Préludes et Fugues
R. Stevenson
Passacaglia on DSCH
Igor Levit, piano
F. Chopin
Etudes op. 25 - 4 Scherzi
Beatrice Rana, piano
A. Vivaldi
Ensemble Baroque de
Toulouse, Michel Brun, dir.
Caroline Champy Tursun,
mezzo-soprano
J. Brahms
Concertos pour piano
et orchestre n° 1 et n° 2
Orchestra of the Age of
Enlightenment
András Schiff, piano et dir.
J. Valette de Montigny
Grands Motets
Ensemble Antiphona
Rolandas Muleika, direction
Jean Rondeau
Melancholy Grace
F. Schubert
Winterreise
Joyce Di Donato
Yannick Nézet-Séguin
Les Sacqueboutiers
Dominique Visse
La Lyre Amoureuse
Fatma Said
El Nour
Alexandre Tharaud
Le poète du piano
Lawrence Brownlee
Michael Spyres

Amici e Rivali
L. Godowsky
K. Szymanowsky
Mūza Rubackytė, piano
Thibaut Garcia, guitare
Aranjuez
Orchestre nat. du Capitole
Ben Glassberg, direction
Bertrand Chamayou, piano
Good Night
La Vanità del Mondo
Philippe Jaroussky
Artaserse
Chanson d'amour
Sabine Devieilhe
Alexandre Tharaud
N. Ludford
Heavenly Songes
La Quintina
L. van Beethoven
Fantaisie pour piano,
chœur et orchestre
Triple Concerto
Laurence Equilbey, dir.
G. F. Haendel
Agrippina
Il Pomo d'Oro
Maîtrise de Notre-Dame
de Paris
Notre-Dame, Cathédrale
d'émotion
D. Chostakovitch
Symphonie n° 8
Orchestre national du
Capitole de Toulouse
Tugan Sokhiev, direction
L. van Beethoven
Trios n° 5 et 7
Renaud Capuçon, violon
Gautier Capuçon, cello
Franck Braley, piano
J. S. Bach
Suites pour violoncelle
Maitane Sebastián
H. Berlioz
La Damnation de Faust
John Nelson, direction
C. Nougaro
Autour de minuit
Chœur Archipels
Claire Suhubiette, direction
D. Chostakovitch
M. Weinberg
Quintettes avec piano
Mūza Rubackytė
Mettis String Quartet
T. L. de Victoria
Requiem
La Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
Benjamin Bernheim
Récital
J. S. Bach, F. Chopin
Influences
Laurence Oldak, piano
P. Burgan
Sphères, Le Lac, Vagues
L. van Beethoven
Quatuors à cordes
"Razumovsky" n° 7 et n° 8
Quatuor Ebène
H. Berlioz
Requiem
John Nelson, direction
Michael Fabiano
Verdi - Donizetti
G. B. Pergolesi, A. Scarlatti
Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
 

 

Disques/CD / Vivaldi entre ombre et lumière - Ensemble baroque de Toulouse - Michel Brun, direction - Caroline Champy Tursun, mezzo-soprano
     
COUP DE CŒUR
   

Vivaldi entre ombre et lumière

L’Ensemble Baroque de Toulouse, sous la direction de Michel Brun, renoue avec le disque après un inédit paru en 2016 de l’opéra-ballet Le Triomphe des Arts du compositeur toulousain très peu connu Bernard-Aymable Dupuy. La nouvelle parution discographique de cet ensemble concerne cette fois l’un des compositeurs les plus populaires de l’histoire de la musique : Antonio Vivaldi. L’ensemble toulousain, son directeur artistique et sa soliste, la mezzo-soprano Caroline Champy Tursun, brossent là un portrait impressionnant, révélateur, poignant du prêtre roux de Venise.

Michel Brun et son Ensemble Baroque de Toulouse occupent une place à part dans le paysage toulousain. Deux initiatives inédites fondent leur légitimité dans ce domaine : le projet insensé, mais ô combien fructueux, d’une intégrale des cantates de J. S. Bach, les maintenant fameuses « Cantates sans filet », et celui, tout aussi fou, de la réalisation annuelle du festival « Passe ton Bach d’abord ».
Michel Brun a choisi d’aborder ici des partitions de Vivaldi moins rebattues que ses fameuses Quatre saisons. Grâce à la participation déterminante de la soliste, l’essentiel du programme de cet album concerne la musique vocale. Le cœur battant de cet album n’est autre que le Stabat Mater pour voix d’alto et cordes, révélé ici de la plus profonde manière. La qualité de l’écriture se hisse ici largement au niveau du plus célèbre des Stabat Mater, celui de Giovanni Battista Pergolesi.

O

Dès les premières mesures, le rythme implacable imprimé aux instruments par la direction rigoureuse et subtile de Michel Brun commente le drame qui se noue dans la plus profonde des émotions. Un drame à la fois universel et intime.
Le timbre chaleureux de Caroline Champy Tursun, le lien étroit qu’elle sait établir entre le texte et la musique, le pouvoir expressif à la fois touchant et raffiné de sa déclamation confèrent à chacune de ses interventions une intensité bouleversante mais néanmoins sans pathos.

Cette succession de plaintes douloureuses, basées sur la tonalité mineure, ne se résout (et avec quelle émotion !) que par la lumière, en mode majeur, du dernier accord de la section finale, un Amen miraculeux. La réussite s’avère absolue !
La cantatrice aborde également le monde lyrique du compositeur. Parmi le catalogue pléthorique de ses opéras, elle choisit cinq arias da capo extraits de Bajazet (deux extraits), Il Giustino, Farnace et Orlando furioso. A signaler l’intervention lumineuse de la flûte solo de Michel Brun dans l’aria « Sol da te mio dolce amore », de l’Orlando furioso. Non seulement Caroline Champy Tursun confère toute sa musicalité à chacune de ses interventions, par une ornementation judicieuse de chaque da capo, mais elle parvient à incarner avec la même conviction le personnage de l’épouse bafouée, celui de la femme amoureuse, ou la douleur immense du deuil.
En outre, deux pièces instrumentales balisent ce répertoire majoritairement vocal. Avec le Concerto Il Gardellino (le chardonneret) pour traverso et orchestre, Michel Brun déploie une virtuosité profondément musicale à la flûte traversière qu’il pratique avec finesse tout en dirigeant l’ensemble.
Et puis on découvre enfin une pièce unique et bouleversante intitulée Sinfonia al Santo Sepolcro. Composée de deux courts mouvement de deux minutes chacun, cette partition qui naît du silence génère de douloureuses dissonances, autant de traductions musicales d’une émotion profonde. Les larmes sont proches…
Magnifiquement enregistré en la chapelle Notre-Dame-d'Alet, à Montaigut sur Save (31), ce grand album est à déguster sans modération !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 5 septembre 2021

 

Infos
 


Vivaldi entre ombre et lumière
Commandes à l'Ensemble Baroque de Toulouse 22bis rue des fleurs 31000 Toulouse / ebt@ensemblebaroque
detoulouse.com
 /
05 61 52 73 13

CD au prix de 15€ / frais d'envoi de 4€

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index