www.classicToulouse.com
classic toulouse
Articles
 
Andreas Bauer Kanabas
Récital "Love and Despair"
E. Pénicaud
Les 4 saisons d'un
musicien ermite
Toulouse Wind Orchestra
Best of
J. S. Bach - G. F. Haendel
Sabine Devieilhe, soprano
Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
D. Chostakovitch
24 Préludes et Fugues
R. Stevenson
Passacaglia on DSCH
Igor Levit, piano
F. Chopin
Etudes op. 25 - 4 Scherzi
Beatrice Rana, piano
A. Vivaldi
Ensemble Baroque de
Toulouse, Michel Brun, dir.
Caroline Champy Tursun,
mezzo-soprano
J. Brahms
Concertos pour piano
et orchestre n° 1 et n° 2
Orchestra of the Age of
Enlightenment
András Schiff, piano et dir.
J. Valette de Montigny
Grands Motets
Ensemble Antiphona
Rolandas Muleika, direction
Jean Rondeau
Melancholy Grace
F. Schubert
Winterreise
Joyce Di Donato
Yannick Nézet-Séguin
Les Sacqueboutiers
Dominique Visse
La Lyre Amoureuse
Fatma Said
El Nour
Alexandre Tharaud
Le poète du piano
Lawrence Brownlee
Michael Spyres

Amici e Rivali
L. Godowsky
K. Szymanowsky
Mūza Rubackytė, piano
Thibaut Garcia, guitare
Aranjuez
Orchestre nat. du Capitole
Ben Glassberg, direction
Bertrand Chamayou, piano
Good Night
La Vanità del Mondo
Philippe Jaroussky
Artaserse
Chanson d'amour
Sabine Devieilhe
Alexandre Tharaud
N. Ludford
Heavenly Songes
La Quintina
L. van Beethoven
Fantaisie pour piano,
chœur et orchestre
Triple Concerto
Laurence Equilbey, dir.
G. F. Haendel
Agrippina
Il Pomo d'Oro
Maîtrise de Notre-Dame
de Paris
Notre-Dame, Cathédrale
d'émotion
D. Chostakovitch
Symphonie n° 8
Orchestre national du
Capitole de Toulouse
Tugan Sokhiev, direction
L. van Beethoven
Trios n° 5 et 7
Renaud Capuçon, violon
Gautier Capuçon, cello
Franck Braley, piano
J. S. Bach
Suites pour violoncelle
Maitane Sebastián
H. Berlioz
La Damnation de Faust
John Nelson, direction
C. Nougaro
Autour de minuit
Chœur Archipels
Claire Suhubiette, direction
D. Chostakovitch
M. Weinberg
Quintettes avec piano
Mūza Rubackytė
Mettis String Quartet
T. L. de Victoria
Requiem
La Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
Benjamin Bernheim
Récital
J. S. Bach, F. Chopin
Influences
Laurence Oldak, piano
P. Burgan
Sphères, Le Lac, Vagues
L. van Beethoven
Quatuors à cordes
"Razumovsky" n° 7 et n° 8
Quatuor Ebène
H. Berlioz
Requiem
John Nelson, direction
Michael Fabiano
Verdi - Donizetti
G. B. Pergolesi, A. Scarlatti
Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
 

 

Disques/CD / Frédéric Chopin - Etudes op. 25, 4 Scherzi -
Beatrice Rana, piano
     

Chopin tout en souplesse

La jeune pianiste italienne Beatrice Rana revient à Chopin tout court après avoir judicieusement couplé ses Préludes de l’opus 28 à la Sonate n° 2 de Scriabine. La voici cette fois qui s’investit dans les Etudes de l’opus 25 et les quatre Scherzi du compositeur polonais. Une belle exploration d’un monde pianistique auquel la pianiste apporte une sensibilité personnelle.

En juin 2011, Beatrice Rana a remporté, à l’âge de 18 ans, le Premier Prix du Concours Musical International de Montréal, devenant ainsi l'une des plus jeunes lauréates de cette compétition internationale. Le journal Le Devoir écrit alors à son sujet : « Pas seulement une pianiste mais avant tout une artiste » qui, en plus de ce Premier Prix, s’est vu attribuer tous les prix spéciaux.

O

Elle se confronte donc à ces 12 Etudes dédiées, non plus à Liszt comme celles de l’opus 10, mais à Marie d’Agoult, qui fut sa compagne. Plus encore que celles de l’opus 10, ces pièces de l’opus 25 justifient le qualificatif de « poèmes musicaux » souvent invoqué au sujet des Etudes de Chopin.
Beatrice Rana aborde ces miniatures avec un jeu d’une grande souplesse. Parfois, comme dans la n° 1 en la bémol majeur, l’interprète use largement d’un rubato que certains pourraient juger excessif, mais que justifie une large respiration des phrasés.

Son clavier s’irise de couleurs séduisantes et la fluidité de son toucher charme autant que le soutien du rythme bien assumé.
Alfred Cortot décrit les quatre Scherzi comme « des jeux, [...] mais terrifiants ; des danses, mais enfiévrées, hallucinantes », qui « semblent ne rythmer que l'âpre ronde des tourments humains ». Chopin transforme ici un matériau musical traditionnel (le Scherzo) qu’il se réapproprie. Dans ces pièces plus développées que ses Etudes et qui complètent cet album, l’interprète privilégie les contrastes expressifs et n’hésite pas souligner le relief de son jeu. Elle pousse loin les « interventions » musicales, comme dans le Scherzo n° 3, tout empreint d'un caractère obscur, balisé par des silences inquiétants.
Voici une contribution séduisante et très personnelle de Beatrice Rana au monde inépuisable de Chopin.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 3 octobre 2021

 

Infos
 


Frédéric Chopin
Préludes op. 25
4 Scherzi
Warner Classics
Enr. 2020
Prix FNAC : 17,99 €

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index