www.classicToulouse.com
Annonces
 
Ballet du Capitole
Saison 2019-2020
 
Critiques
 
Ballet du Capitole
La Bête et la Belle
Kader Belarbi
27/04/2019
Odyssud
Dance - Lucinda Childs
06/02/2019
Odyssud
Désordres
07/01/2019
Opéra de Paris/Garnier
La Dame aux camélias
14/12/2018
Opéra de Paris/Bastille
Cendrillon - R. Noureev
05/12/2018
Odyssud
Ballet Nacional de España
29 et 30/05/2018
Odyssud
Ballet National d'Espagne
29/05/2018
Odyssud
L.A. Dance Project
12/04/2018
Ballet du Capitole
Roland Petit
11/03/2018
Odyssud
Monsieur de Pourceaugnac
27/01/2018
Odyssud
Ailey II
23/01/2018
Ballet du Capitole
Casse-Noisette
22 et 29/12/2017
Ballet du Capitole
Giselle
19 au 24/10/2017
Odyssud
Carmen - Cie Nationale
de Danse d'Espagne
28 au 30/09/2017
Ballet du Capitole
Don Quichotte
Théâtre du Capitole
20 au 25/04/2017
Ballet du Capitole
Dawson/Forsythe/Godani
Halle aux Grains
08 au 12/03/2017
Opéra de Paris
George Balanchine
04/11/2016
Ballet du Capitole
Le Corsaire
20 et 23/10/2016
Ballet du Capitole
Paquita/L'Oiseau de feu
08 et 11/06/2016
Opéra de Paris
Giselle
14/06/2016
Ballet du Capitole
Coppélia
17 et 22/03/2016
VM Ballet - Orchestre
de Chambre de Toulouse
Vivaldi -Quatre Saisons
11/01/2016
Compañía Nacional de
Danza - Madrid
Don Quichotte
02 et 03/01/2016
Ballet du Capitole
Giselle
20, 22 et 27/12/2015
Opéra de Paris
La Bayadère
10/12/2015
Opéra de Paris
Benjamin Millepied
Jerome Robbins
George Balanchine
07/10/2015
Ballet du Capitole
Amour/Amor
03 et 04/04/2015
Ballet du Capitole
La Reine Morte
24 et 27/02/2015
Ballet du Capitole
Entre deux
15 et 16/01/2015
Ballet du Capitole
Mirages - Les Forains
22 et 24/10/2014
Opéra de Paris
Rain, Anne Teresa de
Keersmaeker
21/10/2014
Opéra de Paris
Notre Dame de Paris
Roland Petit
08/07/2014
Ballet du Capitole
Pâques Russes
12/04/2014
Ballet du Capitole
Bach Suites
30/01, 02/02/2014
Opéra de Paris
Le Parc
11/12/2013
Ballet du Capitole
Dans les pas de Noureev
28 et 30/11/2013
Ballet du Capitole
La Bête et la Belle
24 et 27/10/2013
VM Compagnie
Kafka et la poupée
voyageuse
Saint-Orens, Léguevin
11 au 18/10/2013
Théâtre de Chaillot
Light - Maurice Béjart
06/06/2013
Ballet du Capitole
Le Corsaire - Kader Belarbi
16, 17 et 18/05/2013
Ballet du Capitole
Napoli/La Fille mal gardée
28 et 29/03/2013
Ballet du Capitole
Rythmes de danse
22/02/2013
 

 

Danse/ Opéra de Paris/Bastille – Cendrillon - Rudolf Noureev
5 décembre 2018
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

Cendrillon sous les sunlights

Voir ou revoir cette magnifique version du conte de Charles Perrault, créée par Rudolf Noureev pour l’Opéra de Paris en 1986, est toujours un même et véritable bonheur. Ici point de petites souris malicieuses ni de chat infernal, le décorateur Petrika Ionesco et la costumière Hanae Mori installent l’action dans l’âge d’or d’Hollywood, vers les années 30 du siècle dernier.

Cendrillon travaille dur dans le bar que tient son alcoolique de père, pendant que sa seconde épouse et les deux filles que cette dernière a eues d’un premier mariage se contentent de faire de la couture. Arrive un homme blessé, certainement à la suite d’un accident de voiture. Seule Cendrillon prendra soin de lui. En fait il s’agit d’un producteur de cinéma. C’est bien sûr lui la Marraine du conte. Il aura tôt fait d’emmener Cendrillon sur le tournage d’un film, décelant chez elle un vrai talent de star. C’est là qu’elle croisera le regard, un temps distant, d’un Acteur-vedette, le Prince auquel toutes les jeunes filles rêvent. Une étoile peut naître.



Dorothée Gilbert (Cendrillon) et Hugo Marchand (l’Acteur-vedette)
- Crédit photo : Yonathan Kellerman -

C’est de retour d’exil que Serge Prokofiev écrit cette Cendrillon, en plein conflit mondial. Elle ne sera créée au Bolchoï, pour des raisons évidentes, qu’en 1945. Cette partition lui vaudra le Prix d’Etat, sommet de reconnaissance en URSS à cette époque. Le compositeur veut une musique « dansable », c’est pour cela que s’enchaînent, selon une facture classique, pas de deux, adages, valses, mazurkas, même une pavane, etc. L’ambition du musicien est de porter au firmament la volonté de réaliser un rêve. Sur ce thème, il est difficile de trouver meilleur chemin que celui de la Cité des Anges. La transposition du conte dans le monde du 7ème art est d’une cohérence absolue et d’une intelligence éblouissante.
Ce soir, c’est l’Orchestre Pasdeloup qui officie dans la fosse de Bastille sous la direction d’un expert en matière de Cendrillon, comme en matière de ballet en général, le maître Vello Pähn, toujours aussi précis, musical et attentif devant une partition qu’il a dirigée à maintes reprises.

Duo d’Etoiles

Nommée Etoile en 2007, Dorothée Gilbert est l’une des valeurs les plus sûres de cette troupe. Elle connaît bien cet ouvrage pour avoir déjà dansé, outre le rôle-titre, de nombreux autres personnages de ce ballet. L’on ne sait qu’admirer de plus dans l’élégance, l’humanité, la féminité et aussi la virtuosité tout sauf ostentatoire de sa Cendrillon. Les pires difficultés techniques semblent s’évanouir devant un tel talent. La grâce à l’état pur. C’est cela le grand art.



Hugo Marchand (l’Acteur-vedette) - Crédit photo : Yonathan Kellerman -

A ses côtés, autre Etoile charismatique de l’Opéra de Paris, Hugo Marchand incarne un Acteur-vedette tour à tour distant puis impressionné, pour finalement tomber amoureux de Cendrillon. Ce danseur n’a pas atteint le grade suprême en 2017, à 25 ans, par hasard. Ses élévations, sa souplesse, sa dynamique ainsi que sa maîtrise des figures les plus complexes, sans oublier l’émotion qu’il sait dégager, le rendent parfaitement légitime. Inutile de préciser ici que le Pas de deux final est porté sur des sommets. Mais ce ballet c’est aussi une multitude de rôles solistes. Avec un aplomb et une vis comica étourdissants, deux autres Etoiles se « disputent » les rôles des deux sœurs : rien moins que Valentine Colasante et Emilie Cosette. Excusez du peu ! A vrai dire, Aurélien Houette (Sujet) ne leur cède en rien dans le rôle désopilant de la Marâtre, pointes d’acier comprises ! François Alu (Premier Danseur) dans le rôle du Producteur, Daniel Stokes (Sujet) dans celui du Professeur de danse et Francesco Mura (Sujet), véritable zébulon tourbillonnant dans le rôle de l’Assistant, complètent au plus haut niveau une distribution digne de notre première scène. Les nombreux rappels au rideau final sont aussi à l’attention d’un Corps de ballet, ici particulièrement sollicité et toujours aussi époustouflant de rigueur et de discipline, que ce soit dans le Défilé de mode, la Tournée des cabarets ou encore la « danse » des heures. Bien sûr c’est dans leur ADN, mais tout de même, quelle perfection !

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 23 décembre 2018

 

infos
 

Pour tout savoir sur la saison 2015/2016 de l’Opéra de Paris :
www.operadeparis.fr


Représentations jusqu’au 2 janvier 2019

 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index