www.classicToulouse.com
Annonces
 
 
Critiques
 
Odyssud
Monsieur de Pourceaugnac
27/01/2018
Odyssud
Ailey II
23/01/2018
Ballet du Capitole
Casse-Noisette
22 et 29/12/2017
Ballet du Capitole
Giselle
19 au 24/10/2017
Odyssud
Carmen - Cie Nationale
de Danse d'Espagne
28 au 30/09/2017
Ballet du Capitole
Don Quichotte
Théâtre du Capitole
20 au 25/04/2017
Ballet du Capitole
Dawson/Forsythe/Godani
Halle aux Grains
08 au 12/03/2017
Opéra de Paris
George Balanchine
04/11/2016
Ballet du Capitole
Le Corsaire
20 et 23/10/2016
Ballet du Capitole
Paquita/L'Oiseau de feu
08 et 11/06/2016
Opéra de Paris
Giselle
14/06/2016
Ballet du Capitole
Coppélia
17 et 22/03/2016
VM Ballet - Orchestre
de Chambre de Toulouse
Vivaldi -Quatre Saisons
11/01/2016
Compañía Nacional de
Danza - Madrid
Don Quichotte
02 et 03/01/2016
Ballet du Capitole
Giselle
20, 22 et 27/12/2015
Opéra de Paris
La Bayadère
10/12/2015
Opéra de Paris
Benjamin Millepied
Jerome Robbins
George Balanchine
07/10/2015
Ballet du Capitole
Amour/Amor
03 et 04/04/2015
Ballet du Capitole
La Reine Morte
24 et 27/02/2015
Ballet du Capitole
Entre deux
15 et 16/01/2015
Ballet du Capitole
Mirages - Les Forains
22 et 24/10/2014
Opéra de Paris
Rain, Anne Teresa de
Keersmaeker
21/10/2014
Opéra de Paris
Notre Dame de Paris
Roland Petit
08/07/2014
Ballet du Capitole
Pâques Russes
12/04/2014
Ballet du Capitole
Bach Suites
30/01, 02/02/2014
Opéra de Paris
Le Parc
11/12/2013
Ballet du Capitole
Dans les pas de Noureev
28 et 30/11/2013
Ballet du Capitole
La Bête et la Belle
24 et 27/10/2013
VM Compagnie
Kafka et la poupée
voyageuse
Saint-Orens, Léguevin
11 au 18/10/2013
Théâtre de Chaillot
Light - Maurice Béjart
06/06/2013
Ballet du Capitole
Le Corsaire - Kader Belarbi
16, 17 et 18/05/2013
Ballet du Capitole
Napoli/La Fille mal gardée
28 et 29/03/2013
Ballet du Capitole
Rythmes de danse
22/02/2013
 

 

Danse/ Odyssud-Blagnac – Ailey II – 23 janvier 2018
     
CRITIQUE

L’énergie de la danse

Pour son retour sur la scène blagnacaise, après une première invitation en novembre 2010, la Compagnie de ballet Alvin Ailey II proposait un programme original faisant la part belle à de passionnantes nouveautés.

Figure tutélaire de la danse afro-américaine, Alvin Ailey (1931-1989) crée en 1958 l’une des plus extraordinaires compagnies du monde, fondant son travail sur l’identité du peuple noir. Assez rapidement, en 1962, la Compagnie devient multiraciale, invitant à la rejoindre des artistes du monde entier. Ailey II est tout simplement la Compagnie Junior de cet ensemble, ce qui ne veut dire en rien des débutants. Preuve en est la formidable prestation qu’elle vient de donner dans la Grande Salle d’Odyssud archicomble pour les deux représentations.



Circular - Photo Kyle Froman -

Ouvrant la soirée, Circular, du Coréen Jae Man Joo, fut créé en 2016. Sur des musiques étonnamment combinées, associant G. F. Haendel, une sonate pour violon d’Edison Denisov, et bien d’autres compositeurs, ce ballet se veut un panorama des émotions humaines traduites ici en un vaste échange entre les douze danseurs de cette Compagnie. La chorégraphie se révèle ici d’une incroyable délicatesse, vibrante, d’une absolue souplesse et intensément sensible. Avec Road To One, créé en 2017 et signé par l’Américain Darrell Grand Moultrie, sur des musiques encore une fois d’une incroyable diversité conjuguant Oliver Davis, Kenji Bunch ou encore Ezio Bosso, la Compagnie aborde une grammaire chorégraphique plus violente, plus agressive qui prépare le troisième ballet de la soirée : The Hunt. C’est la pièce la plus ancienne de ce programme. Créée en 2001 sous la signature de Robert Battle, directeur artistique de la Compagnie Alvin Ailey, et sur une musique originale des Tambours du Bronx, elle constitue un vrai défi physique pour les six garçons qui y sont confrontés.



The Hunt - Photo Eduardo Patino -

C’est le frisson de la poursuite qui les anime dans un rituel primitif, celui de la chasse, qui convoque les arts martiaux et l’urgence de gladiateurs qui auraient revêtus des akamas. Entre musique et danse, c’est à un déferlement d’énergie et de son tellurique que le public est convié, à une espèce de transe audio-visuelle irrépressible. Triomphe assuré ! Pour terminer cette soirée hors du commun, voilà une création de Ray Mercer datant de 2015 : Something Tangible. Sur des musiques originales de Bongi Duma et Geoff Bennett savamment conjuguées avec des extraits d’albums divers d’autres musiciens, le chorégraphe invite la Compagnie dans une série de vignettes dansées reflétant l’amour, la passion, la peur, le doute aussi. Eblouissant !
La cohésion, le sens du rythme, la discipline, la dynamique et un physique de fer se mariant avec une musicalité infinie font de cette troupe, pliée aux disciplines classiques autant que modernes, l’un des plus brillants ambassadeurs de la danse made in USA.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 29 janvier 2018

 

infos
 
Renseignements et réservations :

http://www.odyssud.com/

billetterie@odyssud.com
 
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2017-2018
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index