www.classicToulouse.com
Annonces
 
Clefs de Saint-Pierre
Entrez dans la danse
20/11/2017
Arts Renaissants
Le Banquet Céleste
Damien Guillon
22/11/2017
 
Critiques
 
Orchestre de Chambre
de Toulouse
Gilles Colliard, violon et
direction, Anne Gaurier,
viole de gambe
16/11/2017
Chœur les éléments
Bach & pochette surprise
Odyssud
13/11/2017
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Saint-Pétersbourg
Yuri Temirkanov, dir.
10/11/2017
Toulouse Wind Orchestra
Dylan Corlay, direction
Félix Dervaux, cor
27 et 28/10/2017
Grands Interprètes
Il Giardino Armonico
Giovanni Antonini, dir.
Isabelle Faust, violon
20/10/2017
Les Sacqueboutiers
Pôle des Arts Baroques
Siglo de Oro
19/10/2017
Les Sacqueboutiers
Danza Alta
Cintegabelle
14/10/2017
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, dir.
Wayne Marshall, orgue
13/10/2017
Grands Interprètes
Orchestre national de
France
Emmanuel Krivine, dir.
Martha Argerich, piano
07/10/2017
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Richard Goode, piano
05/10/2017
Clefs de Saint-Pierre
Confins du romantisme
02/10/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Elisabeth Leonskaja, piano
20/09/2017
Dialogues aux Carmélites
Rien n'est bon que d'aimer
03/09/2017
Dialogues aux Carmélites
La note bleue
27/08/2017
Chœur Les éléments
Iberia
26/06/2017
Grands Interprètes
Juan Diego Flórez, ténor
Vincenzo Scalera, piano
19/06/2017
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Adam Laloum, piano
16/06/2017
Orchestre du Capitole
Gustavo Gimeno, dir.
Adrien La Marca, alto
09/06/2017
Association Gabriel Fauré
Traversée lyrique en
Amérique latine
Compagnie Opér'Azul
08/06/2017
Orchestre du Capitole
Antonello Manacorda, dir.
Alexandra Conunova,
violon
02/06/2017
Orchestre du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Karine Deshayes, alto
Chœur du Capitole
Chœur Les Eclats
27/05/2017
Grands Interprètes
Renaud Capuçon, violon
Nicholas Angelich, piano
23/05/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Marianne Crebassa, mezzo
19/05/2017
Clefs de Saint-Pierre
Portrait de groupe
15/05/2017
Grands Interprètes
Nelson Freire, piano
15/05/2017
Arts Renaissants
Ensemble Pulcinella
26/04/2017
Grands Interprètes
Martha Argerich
Stephen Kovacevich
pianos
24/04/2017
La Dame d'Aragon
Orchestre Symphonique
du Royaume d'Aragon
Ricardo Casero, dir.
21/04/2017
À bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Fantaisie et variations
autour de The Fairy Queen
20/04/2017
Grands Interprètes
Filarmonica Teatro Regio
Torino
Gianandrea Noseda, dir.
Betrand Chamayou, piano
18/04/2017
 

 

Concerts/ Les Sacqueboutiers - Pôle des Arts Baroques - Siglo de Oro
19 octobre 2017
     
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

Siglo de Oro : maîtres et élèves

Le « Pôle des Arts Baroques » du Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Toulouse réunit périodiquement, au sein du Département de musique ancienne, les élèves des classes instrumentales ou vocales  et les enseignants spécialistes de ces répertoires. Les cycles de cours intensifs, à raison d'un week-end par mois (du jeudi au dimanche), s’achèvent chaque fois par un concert ouvert au public et associant maîtres et élèves. Cette session d’octobre a réuni l’Atelier des Sacqueboutiers, cette structure pédagogique du célèbre ensemble de cuivres anciens de Toulouse, et des élèves des classes de chant d’Anne Fondeville et Jacques Schwarz du CRR.

L’épreuve de vérité que constitue le concert final s’est déroulée ce 19 octobre dernier à l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines. Le programme ambitieux et stimulant de cette soirée puisait dans l’abondant répertoire des musiques espagnoles du XVIe siècle, ce fameux Siècle d’Or, époque d’une incroyable effervescence musicale, riche d’une apothéose de la polyphonie et de la diversité des rythmes.
Jean-Pierre Canihac, codirecteur artistique, avec Daniel Lassalle, de l’ensemble Les Sacqueboutiers, avait concocté pour cette soirée un florilège éblouissant de courtes pièces (une trentaine) intelligemment enchaînées, regroupées autour de thèmes, de saveurs spécifiques, ou simplement liées par les tonalités. Quelques partitions purement instrumentales alternent ainsi avec celles qui sollicitent les voix.



Les Sacqueboutiers et les deux groupes d'élèves chanteurs. A l'extrême droite, les deux solistes invités : Pierre-Yves Binard et Adriana Fernandez - Photo Classictoulouse -

Ces voix, justement, sont réparties en deux ensembles (cinq d’un côté, quatre de l’autre) dont il faut avant tout saluer l’excellence. Les qualités purement vocales de ces jeunes élèves s’assortissent d’une assimilation du style spécifique de ces musiques dites « anciennes » (mais ô combien vivantes) auxquelles leurs études ne les ont pas forcément habitués. Un grand et beau travail a été accompli pour parvenir à un tel résultat qui doit beaucoup aux deux titulaires des classes de chant, Anne Fondeville et Jacques Schwarz ainsi qu’aux enseignants de ce stage.
Issus de la classe de chant d’Anne Fondeville, Coline Bouton et Sarah Brunel, sopranos, Claire-Lise Bouton, mezzo-soprano, Arturo Villa, ténor et Pierre-Yves Cras, basse, sont associés à Margot Fillol, soprano, Flora Kerhoas, mezzo-soprano, François Pardailhé, ténor, et Martin Kéval, basse, de la classe de Jacques Schwarz.
L’ensemble instrumental réunit outre les membres permanents des Sacqueboutiers, Jean-Pierre Canihac, cornet à bouquin, Daniel Lassalle, sacqueboute, Yasuko Bouvard, orgue, Laurent Le Chenadec, basson et Florent Tisseyre, percussions, les invités de marque que sont Alfredo Bernardini, chalemie (directeur-fondateur du bel ensemble Zefiro) et Miguel Rincon, guitare et théorbe. Enfin, il faut saluer les deux chanteurs sollicités pour l’occasion, deux compagnons fidèles des Sacqueboutiers, la soprano Adriana Fernandez et le baryton Pierre-Yves Binard.
Tout ce petit monde fonctionne dans une parfaite osmose et exalte les beautés d’une musique qui conjugue audace, couleurs, vitalité rythmique. Les premières notes de la pièce initiale, Una sañosa porfia, de Juan del Encina, sont portées par la voix fraîche et touchante d’Adriana Fernandez qui installe immédiatement une profonde émotion. Frissons garantis ! Tout au long de la soirée, la soprano argentine distille un art vocal d’une authenticité impressionnante, de l’esprit léger de La Tricotea, et ces échanges vivifiants avec les instruments à la sensibilité exacerbée de Si d’amor pena sentis, deux pièces de la vaste congrégation des Anonymes. Pierre-Yves Binard n’est pas en reste avec notamment E triste que nunca os vio.



Miguel Rincon, guitare, Florent Tisseyre, percussion, jouant le Fandango y canarios.
- Photo Classictoulouse -

De leur côté, les musiciens brillent de toute leur virtuosité, jamais gratuite et profondément musicale, dans les partitions qui leur sont réservées. Les quelques Batailles qui les concernent prennent un relief saisissant, qu’elles leur soient réservées ou qu’elles incluent les voix, comme dans le fameux motet La Guerra de Mateo Flecha, ou la Batalla, de Sebastian Aguilera. Les couleurs les plus contrastées, les plus chaleureuses, les plus vives confèrent à ces pièces une intensité dramatique particulière. Yasuko Bouvard, outre sa contribution dans le continuo, démontre une fois encore son habileté en solo comme dans de Canto de Cavallero d’Antonio de Cabezón
L’un des grands moments de cette soirée mobilise l’effectif instrumental le plus réduit qui soit : une guitare baroque et une petite percussion. Il s’agit du Fandango y canarios de Gaspar Sanz. Le guitariste Miguel Rincon réalise là une véritable performance musicale, variant à l’infini le rythme, l’harmonie, la polyphonie. Soutenu par la castagnette, puis le tambourin, maniés avec l’imagination, la finesse et l’exactitude qu’on lui connaît par Florent Tisseyre, cette danse élaborée et mystérieuse charme un public fasciné et finalement enthousiaste.
Le programme s’achève avec la fameuse Chacona de Juan Arañes. Une ode au bonheur et à la joie que tous les interprètes s’approprient avec conviction. Les applaudissements nourris du public obtiennent finalement un petit extra musical avec une Danza alta qui prolonge encore l’allégresse communicative de ce concert.
Puissent ces rencontres se poursuivre encore longtemps !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 20 octobre 2017

 

infos
 

Renseignements et réservations :

Les Sacqueboutiers,
ensemble de cuivres anciens de Toulouse


22 bis, rue des Fleurs
31000 Toulouse - France
Tél :
+33 (0)5 61 13 00 18
Courriel : les.sacqueboutiers
@wanadoo.fr


http://www.les-sacqueboutiers.com/


A retrouver sur Facebook, Twitter (@sacqueboutiers) et YouTube.

 
Programme du concert donné le 19 octobre 2017 à 20 h à l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse

* Juan del Encina
- Una sañosa porfia

* Anonyme
- Donde se sufre Juana

* Anonyme
- La Tricotea

* Anonyme
- El cervel mi fa nocte y die

* Anonyme
- Jançu Janto

* Fra Pietro da Hostia
- Un cavalier di Spagna

* Carlo Verardi
- Viva el gran Re

* Anonyme
- Si d’amor pena sentis

* Pedro Guerrero
- La perra mora

* Juan del Encina
- Hoy comamos

* Antonio de Cabezón
- Canto de Cavallero

* Correa de Arauxo
- Tiento de batalla

* Juan Vasquez
- Por vida de mis ojos

* Mateo Flecha
- La Guerra

* Juan del Encina
- Si habra en este baldres

* Gaspar Sanz
- Fandango y canarios

* Juan del Encina
- Levanta Pascual

*Bartolomeo Carceres
- Pavana de la Trulla

* Juan del Encina
- Todos los bienes del mundo

* Sebastian Aguilera
- Batalla

* Lope de Vega
- Ya es tiempo de recoger

* Mateo Flecha
- Ande Pues

* Fernando de Oviedo
- E triste que nunca os vio

* Gabriel Bataille
- Quien quiere entrar

* Anonyme
- No hay que decirle el primor

* Anonyme
- Propiñan de Meyor

* Anonyme
- Rodrigo Martinez

* Juan del Encina
- Ninguno cierre las puertas

* Francisco Guerrero
- O que mesa que majar

* Juan Arañes
- La Chacona
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2017-2018
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index