www.classicToulouse.com
Annonces
 
Musicales franco-russes
Orchestre du Capitole
2ème édition
04/12/2019
Les Arts Renaissants
Il Giardino Armonico
Giovanni Antonini, dir.
10/12/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Musiques de film
12 et 13/12/2019
Toulouse Guitare
Les Frères Méduses et
Jennifer Choi
13/12/2019
Le projet DÉMOS
Présentation
07/10/2019
Toulouse Guitare
Saison 2019-2020
Présentation
13/09/2019
 
Critiques
 
Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
07/12/2019
Grands Interprètes
Les Musiciens du Louvre
Marc Minkowski, direction
02/12/2019
Musique au Palais
Visages du Romantisme
Allemand
23 et 24/11/2019
Orchestre du Capitole
Ben Gernon, direction
Sol Gabetta, violoncelle
22/11/2019
Grands Interprètes
Grigory Sokolov, piano
19/11/2019
Les Sacqueboutiers
Ensemble C. Janequin
Théâtre du Capitole
"Plaisir de gorge et joyeux
instruments"
17/11/2019
Les Arts Renaissants
Richard Galliano,
Prague String Quintet
14/11/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Victor Julien-Laferrière,
violoncelle
08 et 09/11/2019
Le forum ByPass
La Nuit Acousmatique
04/11/2019
Orchestre du Capitole
Lihua Tan, direction
Jian Li, piano
China Night 26/10/2019
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, direction
Ye-Eun Choi, violon
18/10/2019
Grands Interprètes
Magdalena Kožená
Sir Simon Rattle
16/10/2019
Les Clefs de Saint-Pierre
Correspondances et
lettres intimes
14/10/2019
Toulouse Guitare
Rolf Lislevand
Alicia Stubbe
04/10/2019
Rendez-vous musical
Vincent A. Jockin
01/10/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Behzod Abduraimov, piano
14/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Préludes poétiques
01/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Terre, nature et liberté
25/08/2019
À bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Magnificat, Dies Irae...
13/08/2019
Musique au Brésil
Orchestre Symphonique
Municipal de Campinas
Victor Hugo Toro, dir.
Simone Leitão, piano
20/07/2019
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
Moondog
29/06/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Duende y misterio
16/06/2019
A bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Mistero Buffo
14 et 15/06/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Chœur du Capitole
Garry Magee, baryton
10/06/2019
Grands Interprètes
Nelson Freire, piano
05/06/2019
Orchestre du Capitole
Klaus Mäkelä, direction
István Várdai, violoncelle
25/05/2019
Grands Interprètes
Les Siècles
François-Xavier Roth, dir.
Marie Lenormand, mezzo
23/05/2019
Grands Interprètes
Budapest Festival Orch.
Iván Fischer, direction
Emanuel Ax, piano
20/05/2019
Orchestre du Capitole
Ben Gernon, direction
Louis Schwizgebel, piano
18/05/2019
 
 

 

Concerts/ Musique au Palais / Visages du Romantisme Allemand
23 et 24 novembre 2019
     

ANNONCE

Les beautés diverses de Musique au Palais

Pour la cinquième année consécutive, l’association "Les Musiciens au Palais" invitait les mélomanes de la région toulousaine à assister à ce festival original au cœur de la Ville rose dans le cadre exceptionnel de ce lieu magique, le fameux Palais Niel, qui ouvre ses portes le temps d’un week-end musical particulièrement riche. Les 23 et 24 novembre dernier, pas moins de cinq concerts (trois le samedi et deux le dimanche) ont attiré un public divers et charmé par la conjonction des programmes et des artistes invités.

Rappelons que Musique au Palais est organisé au bénéfice de deux associations caritatives : Terre Fraternité et Entraide Parachutistes. Ces deux associations contribuent à l’accompagnement des blessés et de leurs proches, ainsi que des familles des morts en service de l’armée de terre et des parachutistes. Le festival se donne pour but de réunir, le temps d’un long week-end, musiciens professionnels et grands amateurs qui n’ont pas souvent l’occasion de se retrouver et d’échanger leurs regards sur la musique, leur passion pour elle. L’édition 2019  proposait cinq concerts durant le week-end : trois le samedi 22 novembre, deux le dimanche 23. Elle portait le titre révélateur : Visages du Romantisme Allemand. En outre, chacun des cinq événements développait un thème particulier habilement choisi.



La pianiste Anne Marty et le vioncelliste Antonin Hudrisier - Photo Classictoulouse -

Les deux concerts du dimanche, en particulier, ont empli le beau salon du Palais Niel de spectateurs curieux et vivement intéressés par la diversité et l’exigence musicale qui se manifeste dans chaque participation.

Piano et cordes


A 15 h 30, le thème intitulé « Fééries, Formes, contrastes » réunit musiciens grands amateurs et professionnels dans un déploiement musical original et fécond. La première partie s’ouvre sur la prestation de deux artistes accomplis et néanmoins actifs dans d’autres professions que musicales, le violoncelliste Antonin Hudrisier et la pianiste Anne Marty. Deux pièces dans le ton populaire de Robert Schumann, emblème du romantisme épanoui, et deux pièces pour violoncelle et piano de Max Bruch, plus tardif dans son expression, donnent la mesure de la totale complicité des interprètes. Le romantisme de ces partitions rayonne comme en miroir entre ces deux compositeurs.



Le pianiste Jean-Pierre Salmona - Photo Classictoulouse -

Jean-Pierre Salmona, compagnon fidèle de Musique au Palais depuis sa création, déploie ensuite son impressionnante technique digitale dans un ensemble de trois pièces hautement virtuoses : le joyeux Rondo Capriccioso op. 14 de Felix Mendelssohn, la redoutable Gnomenreigen (Ronde des Lutins) de Franz Liszt, et l’Arabesque op. 18, d’un romantisme touchant, de Robert Schumann.
C’est au jeune et déjà artiste accompli Vincent Martinet qu’est confiée la fluidité prémonitoire de Au bord d’une source, de Franz Liszt. Rutilante exécution que celle de ce déjà grand pianiste que l’on retrouve dans la deuxième partie du concert.
Aux côtés de la violoniste Floriane Naboulet (moins de vingt ans !), de l’altiste Adèle Ginestet (à peine plus), et de la violoncelliste Romane Bestautte, Vincent Martinet participe à une interprétation pleine d’énergie et de passion du magnifique Quatuor avec piano n° 1 op. 25, de Johannes Brahms. Une véritable bourrasque balaie l’atmosphère intime du salon. La cohésion, la précision, le sens du jeu collectif se mobilisent pour offrir une enthousiasmante interprétation de cette œuvre bouillonnante qui s’achève sur un Rondo alla zingarese gorgé de sève tsigane.



De gauche à droite : la violoniste Floriane Naboulet, le pianiste Vincent Martinet, l'altiste Adèle Ginestet et la violoncelliste Romane Bestautte - Photo Classictoulouse -

Chant de l’âme, chants d’amour

Le second concert de l’après-midi, dernière manifestation du festival, est l’occasion pour nombre de mélomanes, de découvrir une étoile montante du chant lyrique français en la personne de la mezzo-soprano Victoire Bunel. Brillamment accompagnée par la pianiste d’origine géorgienne, bien connue à Toulouse, Nino Pavlenichvili, la jeune cantatrice offre ce soir-là un ensemble harmonieux et cohérent de lieder et mélodie germaniques qui justifie pleinement le thème du concert « Chant de l’âme, Chants d’Amour ». De Franz Schubert à Hugo Wolf, l’artiste explore un domaine vocal et musical d’une extrême richesse expressive. Outre la qualité intrinsèque d’un timbre riche et beau et d’une impressionnante projection vocale, Victoire Bunel fait vivre chaque lied par la grâce de la musicalité de son chant mais également celle d’une prononciation exemplaire, permettant à chacun de retrouver le cheminement de la pensée du compositeur. Du mythique « An die Musik » (A la musique) à l’angoissant « Gretchen am Spinnrade » (Marguerite au rouet), la cantatrice explore avec subtilité et musicalité le monde inépuisable du tendre Schubert. Pour les Zwei Gesänge (Deux Chants) op. 91 de Johannes Brahms, l’altiste Laura Ensminger, éminente musicienne de l’Orchestre national du Capitole, rejoint Victoire Bunel et Nino Pavlenichvili, dans ce trio sublime, d’une musicalité admirable. En outre la pianiste offre un luxueux intermède purement instrumental avec la splendide transcription par Liszt du touchant lied « Widmung » (Dédicace), de Schumann.



De gauche à droite : l'altiste Laura Ensminger, la paniste Nino Pavlenichvili et
la mezzo-soprano Victoire Bunel - Photo Classictoulouse -

La seconde partie du récital explore le continent des productions vocales du romantisme « tardif » de Richard Wagner, Gustav Mahler et Hugo Wolf. Dans l’émouvant cycle des quatre « Lieder eines Fahrenden Gesellen », de Mahler, la cantatrice déploie la richesse de sa vocalité, son sens de la couleur et la sensibilité de son expression, une fois encore parfaitement liés à la prosodie. Deux des cinq Wesendoncklieder de Wagner, « Traüme » (Rêves) et « Im Treibhaus » (Dans la serre), admirablement détaillés par l’interprète et son accompagnatrice, évoquent la poésie de l’ouvrage majeur du compositeur, Tristan und Isolde, auquel le cycle sert d’études préliminaires. En introduction à ce monde wagnérien, Nino Pavlenichvili joue avec fougue, profondeur et émotion la version pianistique de Franz Liszt de La mort d’Isolde de ce même ouvrage.
Le programme s’achève sur un diptyque plein de vie et d’humour signé Hugo Wolf. Victoire Bunel expose avec esprit et finesse la verve qui irrigue « Der Knabe und das Immlein » (Le garçon et la petite abeille) et « Storchenbotschaft » (Un message des cigognes).
Le concert et le festival ne s’achèvent pas là pour autant. Rappelée par le public, les deux musiciennes offrent un bis inespéré en cette année de célébration du 150ème anniversaire de la disparition d’Hector Berlioz. La Villanelle, extraite des Nuits d’été du grand compositeur conclut donc avec une grâce ineffable cette session de Musique au Palais.
Saluons pour conclure les présentations toujours bien documentées du nouveau directeur artistique de cet événement musical, Serge Krichewsky, successeur de sa fondatrice Emmanuelle Sirat qu’il convient ici de remercier pour cette initiative.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 25 novembre 2019

 

infos
 

Renseignements :

http://musiqueaupalais.
org/toulouse/?cat=42


Réservations :

https://musique-au-palais.festik.net/

Contact :

Serge Krichewsky
(directeur artistique) :

Portable: 06 60 56 64 14 

Fixe: 05 61 62 19 42

par MAIL : les.musiciens.
au.palais@gmail.com


 

 

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2019-2020
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index