www.classicToulouse.com
Annonces
 
Musicales franco-russes
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
07/01/2019
La Saison Bleue
Edition 2018-2019
 
Critiques
 
Clefs de Saint-Pierre
"Temps de guerre"
18/03/2019
Grands Interprètes
Le Bolchoï de Russie
Tugan Sokhiev, direction
13, 14 et 15/03/2019
Grands Interprètes
Bertrand Chamayou, piano
Sol Gabetta, violoncelle
11/03/2019
Orchestre du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Sandrine Piau,
Karine Deshayes,
Chœur du Capitole
08/03/2019
Orchestre du Capitole
La Damnation de Faust
H. Berlioz
Tugan Sokhiev, direction
Chœur et Maîtrise du
Capitole
22/02/2019
Les Arts Renaissants
Quatuor Hagen
20/02/2019
Grands Interprètes
Thomas Enhco, piano
Vassilena Serafimova,
marimba
18/02/2019
Les Sacqueboutiers
La Musique au féminin
Paulhac (Haute Garonne)
16/02/2019
Orchestre du Capitole
John Storgårds, direction
Alexandre Kantorow,
piano
15/02/2019
Orchestre du Capitole
Christian Zacharias, piano
et direction
08/02/2019
Grands Interprètes
Arcadi Volodos
28/01/2019
Clefs de Saint-Pierre
"Rencontre viennoise"
21/01/2019
Grands Interprètes
The King's Singers
19/01/2019
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
Adam Laloum, piano
12/01/2019
Les Arts Renaissants
Accademia dell'Annunciata
Giuliano Carmignola,
violon
09/01/2019
La Saison Bleue
Sandrine Tilly, flûte
Valeria Kafelnikov, harpe
Violaine Despeyroux, alto
08/01/2019
Orchestre du Capitole
Evan Rogister, direction
Concerts du Nouvel An
30 /12/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Star Wars
19/12/2018
Les Arts Renaissants
La Chapelle Rhénane
Benoît Haller, direction
12/12/2018
Grands Interprètes
Evan Hugues, chant
Hélio Vida, piano

10/12/2018
Orchestre du Capitole
Klaus Mäkelä, direction
Akiko Suwanai, violon
08/12/2018
Clefs de Saint-Pierre
"Demain dès l'aube"
03/12/2018
Grands Interprètes
Maria João Pires et Lilit
Grigoryan, pianos

29/11/2018
Musique au Palais
Edition 2018
24 et 25/11/2018
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio-France
Mikko Franck, direction
Khatia et Gvantsa
Buniatishvili, pianos

24/11/2018
Orchestre du Capitole
David Fray, dir. et piano
Audrey Vigoureux,
Emmanuel Christien,
Jacques Rouvier, pianos
23/11/2018
Les Sacqueboutiers
Théâtre du Capitole
Voyage musical
en Nouvelle Espagne
23/11/2018
 

 

Concerts/ Grands Interprètes / Evan Hugues, baryton-basse,
Hélio Vida, piano - 10 décembre 2018
     

CRITIQUE

Duo révélé

Ce lundi 10 décembre, dans le cadre intimiste de l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines, Grands Interprètes présentait un programme parfaitement adapté au lieu et permettant de découvrir un excellent jeune duo de musiciens tous deux lauréats HSBC de l’Académie du Festival d’Aix en Provence : Evan Hugues, baryton-basse et Hélio Vida, piano.

L’association chant et piano fournit un répertoire sans limite dans tous les styles de musique. Ce domaine exigeant demande non seulement des qualités vocales et instrumentales « de base », mais aussi une imagination et un engagement tout particuliers. Les deux jeunes artistes qui animaient cette soirée ont su nouer un lien immédiat avec un public curieux et finalement conquis.
Diplômé du Curtis Institute of Music, le baryton-basse américain Evan Hughes a été demi-finaliste des Nation Council Auditions du Metropolitan Opera de New York en 2010. En 2011, il a participé à la résidence Mozart du Festival d’Aix-en-Provence, puis nommé Lauréat HSBC de l’Académie 2016. Il a également obtenu un Premier Prix à la Marilyn Horne Foundation Competition.
De son côté, le pianiste brésilien Hélio Vida s’est formé à la Hochschule für Musik de Karlsruhe, où il a obtenu un master en piano en 2012, suivi d’un master en musique de chambre trois ans plus tard. Nommé pianiste Lauréat HSBC en 2014 par l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence, il se produit régulièrement en récital dans le cadre du Festival et est aussi accompagnateur officiel du Concours international de chant « Voix wagnériennes » à Bayreuth.
L’association que forment ces deux personnalités attachantes fonctionne avec une spontanéité et une adéquation qui frappent dès leurs premières interventions. Une connivence absolue s’impose. Notons tout d’abord la belle structuration du programme musical qu’ils proposent. Un premier volet consacré à Robert Schumann, sorte de « pape » du lied (avec son prédécesseur Franz Schubert), est suivi d’une sorte d’intermède original consacré à Jean Sibelius, puis d’une plongée dans un vaste répertoire réunissant des compositeurs anglophones de toutes les époques.



Le baryton-basse Evan Hugues et le pianiste Hélio Vida - Photo Classictoulouse -

Evan Hugues impose immédiatement un timbre riche et d’une belle noirceur. Aussi à l’aise dans tous les registres, il s’implique totalement dans chacun des lieder, chacune des mélodies qu’il défend avec une ardeur particulière. Dans les deux extraits des Kerner Lieder, de Schumann, qui ouvrent la soirée, il passe successivement de la tempête qu’il déchaîne à la profondeur d’une évocation sinistre et touchante de la mort. Le drame domine aussi bien dans les Lieder sur des poèmes de Hans Christian Andersen (en particulier dans l’impressionnant Der Soldat) que dans les pièces plus connues sur des poèmes de Heinrich Heine. L’héroïsme dont il témoigne dans le célèbre Die beiden Grenadiere (avec sa célèbre allusion à La Marseillaise) conclut avec flamme ce premier volet. La parfaite diction du chanteur permet de ne rien manquer des textes qu’il met en valeur avec autant de ferveur que la musique. Le piano de Schumann, si fondamentalement acteur, est admirablement tenu, « orchestré », en parfaite adéquation avec la voix par Hélio Vida, impeccable de bout en bout.
La poésie héroïque de Sibelius se manifeste avec une profondeur et une fraîcheur particulières dans le recueil des Runeberg Songs, œuvre de jeunesse du grand compositeur finlandais, dans laquelle les interprètes s’investissent avec conviction.
Le dernier volet de ce concert réunit très intelligemment trois compositions anglophones d’époques diverses. Sea fever, du compositeur britannique John Ireland (1879-1962), évoque irrésistiblement son contemporain Benjamin Britten (on pense à Peter Grimes) dans son appel à la mer. L’enchaînement « sans couture » avec le fameux Cold Song extrait de l’opéra King Arthur d’Henry Purcell se fait tout naturellement, sans hiatus. Enfin le cycle Earth and Air and Rain, de Gerald Finzi (1901–1956) constitue une belle révélation qui s’achève enfin sur un Rollicum Rorum joyeux, en contraste avec l’essentiel des drames suggérés tout au long de la soirée. Evan Hugues, particulièrement à l’aise avec les textes et la musique de ce répertoire, en explore les spécificités avec délectation.
L’accueil chaleureux d’un public attentif et conquis aboutit à l’offre généreuse d’un nouveau lied de Schumann : Nachtlied, sur un poème de Goethe. Il s’agit là d'une belle invite au repos nocturne que les deux interprètes distillent avec finesse.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 11 décembre 2018

 

infos
 

 

Renseignements et locations :
61, rue de la Pomme,
31000 Toulouse,
tél : 05 61 21 09 00.
 

Programme du concert donné le 10 décembre 2018 à 20 h à l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines

* R. Schumann
-
Extraits des Kerner Lieder, op. 35
- Hans Christian Andersen Lieder, op. 40
- Lieder sur des poèmes de Heine

* J. Sibelius
-
Runeberg Songs, op. 13

* J. Ireland
- Sea Fever

* H. Purcell
- Cold Song (King Arthur)

* G. Finzi
- Earth and Air and Rain,
op. 16

 

 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index