www.classicToulouse.com
Annonces
 
Les Arts Renaissants
Saison 2019-2020
Odyssud
Saison 2019-2020
Grands Interprètes
Saison 2019-2020
Orchestre du Capitole
Saison 2019-2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Saison 2019-2020
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Saison 2019
La Saison Bleue
Edition 2018-2019
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
Moondog
29/06/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Duende y misterio
16/06/2019
A bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Mistero Buffo
14 et 15/06/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Chœur du Capitole
Garry Magee, baryton
10/06/2019
Grands Interprètes
Nelson Freire, piano
05/06/2019
Orchestre du Capitole
Klaus Mäkelä, direction
István Várdai, violoncelle
25/05/2019
Grands Interprètes
Les Siècles
François-Xavier Roth, dir.
Marie Lenormand, mezzo
23/05/2019
Grands Interprètes
Budapest Festival Orch.
Iván Fischer, direction
Emanuel Ax, piano
20/05/2019
Orchestre du Capitole
Ben Gernon, direction
Louis Schwizgebel, piano
18/05/2019
Clefs de Saint-Pierre
"Quatuor pour la fin du
Temps"
13/05/2019
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
Anne Schwanewilms, sop.
11/05/2019
La Saison Bleue
Cuarteto Quiroga
30/04/2019
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
29/04/2019
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, direction
Janina Baechle, mezzo
Christian Elsner, ténor
27/04/2019
Rotary-Tlse-Lauragais
Constant Despres, piano
Chœur Octambule
25/04/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Gluzman, violon
17/04/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Raquel Camarinha, sop.
Renaud Capuçon, violon
12/04/2019
Les Arts Renaissants
Thibaut Garcia, guitare
Boris Grelier, flûte
10/04/2019
Les Sacqueboutiers
La Maîtrise de Toulouse
"Missa pro defunctis"
09/04/2019
Grands Interprètes
Martha Argerich et
Lilya Zilberstein, pianos
06/04/2019
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev,
piano et direction
05/04/2019
Clefs de Saint-Pierre
"Temps de guerre"
18/03/2019
Grands Interprètes
Le Bolchoï de Russie
Tugan Sokhiev, direction
13, 14 et 15/03/2019
Grands Interprètes
Bertrand Chamayou, piano
Sol Gabetta, violoncelle
11/03/2019
Orchestre du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Sandrine Piau,
Karine Deshayes,
Chœur du Capitole
08/03/2019
Orchestre du Capitole
La Damnation de Faust
H. Berlioz
Tugan Sokhiev, direction
Chœur et Maîtrise du
Capitole
22/02/2019
Les Arts Renaissants
Quatuor Hagen
20/02/2019
Grands Interprètes
Thomas Enhco, piano
Vassilena Serafimova,
marimba
18/02/2019
Les Sacqueboutiers
La Musique au féminin
Paulhac (Haute Garonne)
16/02/2019
 

 

Concerts/ Grands Interprètes / Thomas Enhco, piano,
Vassilena Serafimova, marimba - 18 février 2019
     

CRITIQUE

L’imagination au pouvoir

Ils sont jeunes, ils sont beaux et pleins de talents ! Deux musiciens dynamiques et inventifs étaient les invités de la saison Grands Interprètes. Le 18 février dernier, le pianiste Thomas Enhco et la percussionniste spécialiste du marimba, Vassilena Serafimova, deux complices de longue date, ont émerveillé le public de l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines plein à craquer.

Ils avaient à peine vingt ans lorsque leurs professeurs respectifs ont décelé le potentiel musical que pouvait représenter leur association. Vassilena Serafimova, percussionniste formée au CNSMD de Paris et à la Juilliard School de New York, a été initiée aux richesses de la percussion par son père, professeur de cette discipline dans sa Bulgarie natale. Tout en participant, dès son plus jeune âge, à de nombreux concerts, elle a remporté une quantité impressionnante de prix internationaux. Notons que la musicienne joue un marimba dont l’ambitus couvre pas moins de cinq octaves.
Thomas Enhco, de son côté est pianiste, violoniste, compositeur de jazz et de musique classique. Issu d’une famille d’artistes renommés, il est fils de la soprano Caroline Casadesus, frère du trompettiste David Enhco, petit-fils du chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus et arrière-petit-fils de la sociétaire de la comédie française Gisèle Casadesus. Bon sang ne saurait mentir tout en cultivant une personnalité bien affirmée ! Il mêle avec gourmandise les deux univers, souvent séparés, jazz et classique.



Thomas Enhco et Vassilena Serafimova à l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines
- Photo Classictoulouse -

Sous le titre révélateur de Funambules, ces deux compagnons ont bâti un programme à leur image dans lequel sont puisées les œuvres offertes ce soir-là, pour la première fois à Toulouse. Les grands compositeurs classiques dialoguent avec toutes les formes de musique. Ainsi, Bach et Mozart, joués dans des transcriptions originales, voisinent avec Piazzolla et… Vassilena Serafimova et Thomas Enhco, compositeurs.
Dès l’Adagio et Fugue de la Sonate n° 1 pour violon seul de J. S. Bach, transcrit par leur soin et agrémenté d'improvisations, comment ne pas être stupéfait par la cohésion presque mystérieuse de leur duo. Piano et marimba partagent en fait bien des points communs. Après tout, le piano est aussi un instrument à percussion ! Et le marimba, sous les baguettes expertes et virtuoses (deux dans chaque main) de Vassilena, déploie une gamme insoupçonnée de nuances. L’esprit de Bach imprègne somptueusement la fugue qui conclut cette pièce.
Le premier mouvement de la fameuse Sonate pour deux pianos en ré majeur de Mozart, non seulement résonne avec une fidélité absolue au texte original, mais elle se pare ici d’un esprit, d’un humour même, qui donne le sourire à l'auditeur. Tout en présentant alternativement avec simplicité et finesse le programme de leur concert, les deux musiciens abordent la série de pièces dont ils sont les auteurs ou les adaptateurs. De Thomas Enhco, Eclipse instille une part de mystère et de poésie.
Deux adaptations de chants bulgares donnent une idée fascinante d’un répertoire traditionnel enrichi par leur traitement musical. Après une pièce qui swingue sur une mesure à 9 temps, le chant intitulé Dilmano Dilbero instaure un étrange climat onirique. A leurs deux instruments en communion parfaite, les deux artistes mêlent leur voix, pure et belle. Vassilena utilise même une série de crotales et les archets qui en extraient les sonorités les plus évanescentes. Naît ainsi un moment de magie impalpable qui semble suspendre le temps. Et pourtant, la traduction du texte que nous livre Vassilena Serafimova évoque prosaïquement « Comment planter des poireaux ! »…



Les deux musiciens dans Dilmano Dilbero - Photo Classictoulouse -

La transcription tout aussi poétique de la Pavane opus 50 de Gabriel Fauré est ensuite dédiée à la mémoire de Didier Lockwood que Thomas Enhco et sa complice ont bien connu et aimé. Belle adaptation et profonde nostalgie.
Le programme « officiel » s’achève sur le dynamisme irrésistible de Grand Tango d’Astor Piazzolla, comme pour refermer ce beau voyage sur une note joyeuse. Mais il ne faudra pas moins de trois bis pour que le public accepte à regret de se séparer des deux compagnons.
La référence à Bach revient tout d’abord avec un arrangement (Thomas Enhco parle plutôt d’un « dérangement »…) d’une Sarabande. Puis les deux complices investissent le monde la pop avec la chanson Bitter Sweet Symphony du groupe de rock britannique The Verve. A cette occasion, piano et marimba subissent quelques « aménagements » particuliers (mastic ou bande adhésive qui enrobent quelques cordes du piano, pièces collées sur les lames de palissandre du marimba) à la manière de John Cage et ses pianos préparés… Le périple s’achève sur une belle pièce composée par Vassilena Serafimova au retour d’un séjour en Corse : Mare a mare.
C’est donc à regret que le duo quitte la scène. Soulignons encore l’étrange mimétisme qui lie les deux instruments ainsi réunis, dialoguant d’égal à égal. Les échanges évoquent parfois un dialogue de caméléons s’imitant l’un l’autre.
Une séance de dédicaces des albums CD publiés par ces artistes attachants prolonge encore le contact avec un public curieux et heureux.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 19 février 2019

 

infos
 

 

Renseignements et locations :
61, rue de la Pomme,
31000 Toulouse,
tél : 05 61 21 09 00.
 

Programme du concert donné le 18 février 2019 à 20 h à l'auditorium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse

* J. S. Bach
- Adagio et Fugue de la Sonate n°1 pour violon seul, BWV 1001

* W. A. Mozart
- Sonate pour deux pianos en ré majeur, K. 448 (1er mouvement)

* T. Enhco
- Eclipse

* V. Serafimova & T. Enhco
- Chant populaire à 9 temps
- Variations sur un chant traditionnel bulgare : Dilmano Dilbero
- Improvisation d'après Pavane Op. 50 de Gabriel Fauré

* A. Piazzolla
- Grand Tango

Bis

* J. S. Bach
-Arrangement d’une Sarabande

* The Verve
- Bitter Sweet Symphony

* V. Serafimova
- Mare a mare

 

 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index