www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Les Arts Renaissants
Le Banquet Céleste
Damien Guillon
18/01/2022
Grands Interprètes
Evgeny Kissin
18/01/2022
Hélène Grimaud
21/01/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Viennoiseries
31/01/2022
Les Arts Renaissants
Quatuor Hagen
Jörg Widmann
01/02/2022
Association AIDA
Projet Démos
05/10/2021
 
Critiques
 
Théâtre du Capitole
Capella Reial de Catalunya
Concert des Nations
Jordi Savall, direction
10/01/2022
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Aylen Pritchin, violon
07/01/2022
Mélodies hébraïques
Sarah Iancu, violoncelle
David Bismuth, piano
04/01/2022
Les Arts Renaissants
Café Zimmermann
Clément Janequin
Les Sacqueboutiers
14/12/2021
Orchestre nat. du Capitole
Ben Glassberg, direction
Jean-Guihen Queyras,
violoncelle
10/12/2021
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi,
direction
06/12/2021
Grands Interprètes
Philippe Jaroussky
Thibaut Garcia
05/12/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
La Révolution Berlioz
04/12/2021
Toulouse Guitare
Zoran Dukić -Alicia Stubbe
03/12/2021
Quatuor Dutilleux
CRR de Toulouse
02/12/2021
Les Sacqueboutiers
La Pause Musicale
02/12/2021
Musique au Palais
Edition 2021
28/11/2021
Orchestre nat. du Capitole
Robert Trevino, direction
27/11/2021
Le forum ByPass
Transmission(s)
23/11/2021
Grands Interprètes
Orchestre de l'Opéra
national de Paris
Gustavo Dudamel, dir.
19/11/2021
Les Arts Renaissants
Orchestre de Chambre
Occitania
Bernard Soustrot
Constant Despres
16/11/2021
Théâtre du Capitole
Les Sacqueboutiers
Monica Bacelli, mezzo-sop.
15/11/2021
Le Consort Apollon
Sophie Castaing, violon
Sophie Castellat,
violoncelle
Clément Lanfranchi,
clavecin
08/11/2021
Orchestre nat. du Capitole
Thomas Guggeis, direction
Tanja Ariane Baumgartner,
mezzo-soprano
Attilio Glaser, ténor
06/11/2021
Toulouse Wind Orchestra
Rémi Durupt, direction
Compagnie Humanum
27/10/2021
Grands Interprètes
Ensemble Pygmalion,
Raphaël Pichon, direction
Sabine Devieilhe, soprano
25/10/2021
Orchestre nat. du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Benjamin Grosvenor, piano
23/10/2021
Orchestre nat. du Capitole
Lio Kuokman, direction
Michael Barenboim, violon
15/10/2021
Grands Interprètes
The King's Singers
14/10/2021
Toulouse Guitare
Roberto Aussel
10/10/2021
Grands Interprètes
Krystian Zimerman, piano
09/10/2021
Orchestre nat. du Capitole
Fabien Gabel, direction
Henri-Franck Beaupérin,
orgue
08/10/2021
Les Arts Renaissants
Ensemble Correspondances
05/10/2021
Les Clefs de Saint-Pierre
Fantaisies Baroques
04/10/2021
Orchestre nat. du Capitole
Kerem Hasan, direction
Aurélien Gignoux,
percussionniste
02/10/2021
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi, dir.
27/09/2021
Les Arts Renaissants
Ensemble Jupiter
21/09/2021
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Virginie Constant,
Marie-Christine Barrault
12/09/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Behzod Abduraimov, piano
10/09/2021
Les Arts Renaissants
Ensemble Voces8
07/09/2021
 
 

 

Concerts/ Musique en Dialogue aux Carmélites - Virginie Constant, violoncelle, Marie-Christine Barrault, récitante - 12 septembre 2021 -
     

CRITIQUE

L’hymne à la forêt

La cinquième saison de Musique en Dialogue aux Carmélites, placée sous le signe de Jean de La Fontaine dont on célèbre cette année le 400ème anniversaire de la naissance, s’achevait ce dimanche 12 septembre. A 16 h, la précieuse Chapelle des Carmélites recevait deux artistes inspirées par le rôle que joue la forêt dans nos vies. Intitulé « L’Eden pour horizon – la forêt », cette nouvelle rencontre entre texte et musique nous transportait au cœur de la forêt de Fontainebleau.

Pour ce dernier dialogue dominical de la saison, Catherine Kauffmann-Saint-Martin avait choisi d’inviter la grande comédienne Marie-Christine Barrault et la brillante violoncelliste Virginie Constant.
La prestigieuse carrière de Marie-Christine Barrault est bien connue et appréciée de tous. Elle a démarré sous les auspices de son oncle, Jean-Louis Barrault, et de Maurice Béjart. Après s’être consacrée au théâtre, elle a investi le monde du cinéma. Son évolution a connu un développement international lorsqu’elle s’est installée aux Etats-Unis où elle a tourné notamment sous la direction de Woody Allen. Si le cinéma continue de la solliciter, Marie-Christine Barrault participe à de nombreux projets aussi bien télévisuels que musicaux, comme celui de cette rencontre toulousaine.
Virginie Constant a reçu les premiers prix de violoncelle et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Parallèlement, elle a remporté les plus grandes distinctions lors de concours internationaux en tant que soliste et chambriste : Prix spécial du Concours Européen des Musiques d’Ensembles à Paris (FNAPEC), Premier Grand Prix au concours de musique française de Guérande, lauréate du concours de violoncelle Maria Canals en 1998 et du concours de musique de chambre Vittorio Gui à Florence...

O
La comédienne Marie-Christine Barrault et la violoncelliste Virginie Constant
- Photo JJ Ader -

Ce dimanche 12 septembre, l’entrée des spectateurs dans la précieuse chapelle des Carmélites est accueillie par des chants d’oiseaux, promesse d’un voyage au sein de la nature. Au cours de ce spectacle, ces deux voix féminines ont décidé de nous transporter au cœur de la forêt de Fontainebleau pour y déclarer leur flamme à ce véritable chef-d’œuvre de la nature.
Le texte qui sert de colonne vertébrale à ce spectacle réunit des contributions particulièrement bien choisies de George Sand, Théophile Gautier, Alphonse de Lamartine, mais aussi les moins connus Jean Borie et Etienne Pivert de Senancour. Le choix, l’agencement et la succession de ces écrits obéissent à un ordre intelligemment conçu. Marie-Christine Barrault sert ces propos avec la finesse, et la sensibilité qu’on lui connaît. Le timbre de velours de sa voix, ses inflexions sans affectation, aussi naturelles que passionnées, son humour aussi composent une véritable musique de conviction. Les propos évoluent au cours de la rencontre depuis la simple description poétique de la forêt, de l’évocation des vies qui animent ce milieu fascinant jusqu’à la dénonciation quasi-écologique des dommages infligés par les activités humaines à ce fragile environnement. On est sidéré de constater que ces sujets, si sensibles aujourd’hui, inquiétaient déjà certaines consciences du XIXème siècle !



Marie-Christine Barrault - Photo JJ Ader -

La musique des notes, mais aussi des sons évocateurs des bruits de la forêt, accompagne ces propos sous les doigts de la violoncelliste Virginie Constant. La noble chaleur de sa sonorité, ses choix de phrasés et de nuances sont mis au service d’une variété impressionnante de compositeurs. Depuis le XVIème siècle de Claudin de Sermisy et Giovanni Gabrieli jusqu’au XXème siècle de Mieczyslaw Weinberg, ses interventions couvrent un large domaine musical, en particulier celui des mélodies celtes ou du fameux Chant des oiseaux, cher au cœur de Pablo Casals, mais aussi celui de l’incontournable Jean-Sébastien Bach, source de toute musique. Signalons d’ailleurs que les sublimes Suites pour violoncelle seul balisent périodiquement la progression de cet itinéraire poétique. La conclusion appartient d’ailleurs à cette miraculeuse Sarabande de la 5ème Suite qui résonne ici comme une prière implorant la sagesse des hommes vis-à-vis de la forêt.
Ce pur moment d’émotion est suivi d’un bis pour lequel Marie-Christine Barrault se plonge avec délice dans un billet d’humour de Jean d’Ormesson consacré à l’utilisation désopilante des noms d’animaux pour évoquer les activités humaines.
Une belle conclusion pour cette saison de Musique en Dialogue aux Carmélites.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 13 septembre 2021

 

infos
 
 
Toutes les informations sur le site internet

www.musiquendialogue.org
 
Les saisons musicales
lyriques et
chorégraphiques
toulousaines

 
2021-2022
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index