www.classicToulouse.com
Annonces
 
Les Arts Renaissants
Ensemble Tictactus
26/02/2020
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
28/02/2020
Grands Interprètes
Julien Martineau,
mandoline
Vanessa Benelli Mosell,
piano
02/03/2020
Orchestre du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Josef Špaček, violon
05 et 06/03/2020
Musicales franco-russes
Orchestre du Capitole
2ème édition
04/12/2019
Le projet DÉMOS
Présentation
07/10/2019
Toulouse Guitare
Saison 2019-2020
Présentation
13/09/2019
 
Critiques
 
Les Clefs de Saint-Pierre
Ombres portées
24/02/2020
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Fumiaki Miura, violon
21/02/2020
Orchestre du Capitole
Pascal Rophé, direction
Renaud Capuçon, violon
15/02/2020
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orfeón Donostiarra,
Jeanine de Bique, soprano
Christa Mayer, mezzo

08/02/2020
Grands Interprètes
Martha Argerich, piano
Mischa Maisky, violoncelle
06/02/2020
Toulouse Guitare
SoloDuo
31/01/2020
Les Arts Renaissants
Patricia Petibon, soprano
Susan Manoff, piano
30/01/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Couleurs d'exil
20/01/2020
Grands Interprètes
Thibaut Garcia, guitare
Christian-Pierre La Marca,
violoncelle
14/01/2020
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
Javier Perianes, piano
10/01/2020
La Saison Bleue
Alexandre Pascal, violon
Théo Fouchenneret, piano
07/01/2020
Grands Interprètes
Ensemble Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
16/12/2019
Toulouse Guitare
Les Frères Méduses et
Jennifer Choi
13/12/2019
Les Arts Renaissants
Il Giardino Armonico
Giovanni Antonini, dir.
10/12/2019
Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
07/12/2019
Grands Interprètes
Les Musiciens du Louvre
Marc Minkowski, direction
02/12/2019
Musique au Palais
Visages du Romantisme
Allemand
23 et 24/11/2019
Orchestre du Capitole
Ben Gernon, direction
Sol Gabetta, violoncelle
22/11/2019
Grands Interprètes
Grigory Sokolov, piano
19/11/2019
Les Sacqueboutiers
Ensemble C. Janequin
Théâtre du Capitole
"Plaisir de gorge et joyeux
instruments"
17/11/2019
Les Arts Renaissants
Richard Galliano,
Prague String Quintet
14/11/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Victor Julien-Laferrière,
violoncelle
08 et 09/11/2019
Le forum ByPass
La Nuit Acousmatique
04/11/2019
Orchestre du Capitole
Lihua Tan, direction
Jian Li, piano
China Night 26/10/2019
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, direction
Ye-Eun Choi, violon
18/10/2019
Grands Interprètes
Magdalena Kožená
Sir Simon Rattle
16/10/2019
Les Clefs de Saint-Pierre
Correspondances et
lettres intimes
14/10/2019
Toulouse Guitare
Rolf Lislevand
Alicia Stubbe
04/10/2019
Rendez-vous musical
Vincent A. Jockin
01/10/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Behzod Abduraimov, piano
14/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Préludes poétiques
01/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Terre, nature et liberté
25/08/2019
À bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Magnificat, Dies Irae...
13/08/2019
Musique au Brésil
Orchestre Symphonique
Municipal de Campinas
Victor Hugo Toro, dir.
Simone Leitão, piano
20/07/2019
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
Moondog
29/06/2019
 
 

 

Concerts/ Musique en Dialogue aux Carmélites - Terre, nature et liberté
25 août 2019
     
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

Vibrants dialogues aux Carmélites

Ce dimanche 25 août 2019 à 16 h, Musique en Dialogue aux Carmélites présentait le troisième concert-lecture de sa saison. Comme on le sait, cette belle série de musique de chambre imaginée par Catherine Kauffmann-Saint-Martin, mêle avec talent les notes et les mots. Les musiciens invités dialoguent ainsi avec un récitant sur un thème imaginé par les acteurs de chaque rencontre.

"Terre, nature et liberté" illustre les échanges de ce dimanche après-midi qui trouvent dans cet écrin raffiné que constitue la chapelle des Carmélites un écho particulièrement favorable. Les trois artistes invités, la violoniste Elsa Grether, le violoncelliste Aurélien Pascal, et le récitant William Mesguich, se complètent harmonieusement. Leurs échanges évoluent dans un climat de poésie et de ferveur qui maintient une tension constante tout au long de l’après-midi au cours duquel l’émotion est constamment à l’ordre du jour



De gauche à droite : William Mesguich, Elsa Grether et Aurélien Pascal
- Photo Jean-Jacques Ader -

Après une introduction d’un anonyme intitulée « Ma Terre natale » que William Mesguich déclame avec finesse, les deux musiciens entrent en scène sur deux mouvements du splendide Duo op. 7 pour violon et violoncelle du Hongrois Zoltan Kodaly. Les premières mesures placent très haut le niveau aussi bien instrumental que purement musical des deux protagonistes. La violoniste Elsa Grether projette une sonorité ample et intense, un sens inné du phrasé, alors que le violoncelle d’Aurélien Pascal rayonne comme un soleil généreux. Les obstacles techniques des pièces qu’ils abordent sont franchis sans ostentation. La fusion de leurs jeux, d’une admirable précision, n’obère en rien la personnalité de chacun. On reste surtout ébloui par l’intensité de leur engagement musical. Dès les mouvements 1 et 3 du duo de Kodaly, les deux jeunes artistes s’investissent comme si leur vie en dépendait ! La restitution idiomatique qui irrigue tout ce duo prend des allures fortement volontaires dans l’Allegro serioso, alors que le Maestoso témoigne d’une richesse expressive parfaitement assumée.
La tendresse chaleureuse de la Berceuse, extraite des 8 pièces op. 39 du Russe Reinhold Glière, vient un instant calmer la flamme fervente qui court d’une œuvre à l’autre. La sublime Sonate pour violon et violoncelle de Maurice Ravel constitue probablement une sorte d’apothéose de ce programme. Composée en avril 1920 et dédiée à la mémoire de Claude Debussy, cette partition d’un raffinement extrême est ici abordée avec intelligence et sensibilité. La grâce délicate de l’Allegro initial précède l’animation fébrile du deuxième mouvement, Très vif, que les deux musiciens délivrent avec esprit. Ils s’immergent dans la poésie élégiaque du troisième volet, Lent, avant l’explosion de joie dionysiaque du final, Vif, avec entrain. Un grand moment !



Les trois artistes au salut final - Photo Classictoulouse -

La suite de ce programme renoue avec la musique d’aujourd’hui : une pièce émouvante signée Philippe Hersant, l’un des grands compositeurs français de notre temps. Porque llorax ? (Pourquoi pleures-tu ?), d’après une mélodie sépharade, date de 2012. Ce résultat d’une commande du Festival d’Obernai fut créé par Geneviève Laurenceau (qui fut violon super-soliste de l’Orchestre national du Capitole) et la violoncelliste Gemma Rosefield. Cette pièce intense et forte s’élève comme une plainte douloureuse. Les interprètes en soulignent avec sensibilité et pudeur toute l’émotion contenue.
Le contraste n’est pas mince avec la dernière pièce qui apporte lumière et joie. Il s’agit de la transcription, par le compositeur norvégien Johan Halvorsen, de la Passacaille de Haendel, dernier mouvement de sa suite pour clavecin en sol mineur HWV 432. Initialement arrangée pour violon et alto, elle est ici brillamment offerte pour violon et violoncelle par les deux complices qui en exaltent la fantaisie, la virtuosité et la grâce légère.
Tout au long du concert, les partitions contrastées qui le composent sont habilement ponctuées par un florilège de textes choisis par Elsa Grether et déclamés avec subtilité et finesse par William Mesguich. Ce grand comédien, administrateur de troupe, particulièrement doué comme récitant dans des œuvres musicales, aborde ainsi des domaines littéraires également contrastés. Des plus célèbres Alphonse de Lamartine et Louis Aragon, en passant par le poète hongrois André Ady, le Libanais Khalil Gibran, ou le Norvégien Bjørnstjerne Bjørnson, les citations littéraires préludent opportunément aux œuvres musicales ou en prolongent les atmosphères.
Les ovations qui saluent l’ensemble des prestations obtiennent des musiciens une nouvelle exécution de la tendre Berceuse de Glière. Un apaisement bienvenu en cette fin d’après-midi dominicale…
Défendu par des artistes de cette qualité, le concept original de cette série a de beaux jours devant lui. Le dernier concert-lecture de la saison a lieu le dimanche 1er septembre, toujours dans cette chapelle inspiratrice.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 27 août 2019

 

infos
 
 
Toutes les informations sur le site internet

www.musiquendialogue.org


Billetterie : Festik
ou Espace Tourisme du CDT, 14 rue Bayard, 31000 Toulouse
– 05 61 99 44 00


Programme du concert donné le 25 août 2019 en la chapelle des Carmélites :

* Z. Kodaly

- Duo op. 7 pour violon et violoncelle (Mvts 1 et 3)

* R. Glière

- Berceuse (extrait des 8 pièces op. 39)

* M. Ravel

- Sonate pour violon et violoncelle

* Ph. Hersant
- Porque llorax ? (Pourquoi pleures-tu), d'après une mélodie sépharade

* G. F. Haendel
- Passacaille (Transcription de Johan Halvorsen)


Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2019-2020
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index