www.classicToulouse.com
Annonces
 
Orchestre du Capitole
Enrique Mazzola, direction
Edgar Moreau, violoncelle
22/06/2018
Odyssud
Saison 2018-2019
Dialogue aux Carmélites
Saison 2018
Présentation 20/03/2018 09/06 au 23/09/2018
Orchestre du Capitole
Saison 2018-2019
Présentation
30/05/2018
Les Clefs de Saint-Pierre
Saison 2018-2019
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Long Yu, direction
Chad Hoopes, violon
16/06/2018
Grands Interprètes
Chamber Orchestra of
Europe,
Yannick Nézet-Séguin, dir.
Lisa Batiashvili, violon
15/06/2018
Les Sacqueboutiers
Gwendolyn Toth, orgue
13/06/2018
Les Sacqueboutiers
Jean Tubéry, cornetto
Gwendolyn Toth, orgue
12/06/2018
Dialogue aux Carmélites
Clara Cernat, violon
Thierry Huillet, piano
Luc Ferry, philosophe
10/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orféon Donostiarra
08/06/2018
Grands Interprètes
Grigory Sokolov, piano
04/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Nicholas Angelich, piano
02/06/2018
Orchestre du Capitole
Marcelo Lehninger, dir.
Guillaume Vincent, piano
26/05/2018
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
18/05/2018
Orchestre du Capitole
Clemens Schuldt, direction
Baiba Skride, violon
12/05/2018
Orchestre du Capitole
Bruno Mantovani, direction
Roger Muraro, piano
05/05/2018
Grands Interprètes
Thibaut Garcia, guitare
03/05/2018
Clefs de Saint-Pierre
Elégance Française
30/04/2018
Orchestre du Capitole
Stanislav Kochanovsky,
direction
Sergey Khachatryan,
violon
20/04/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
14/04/2018
Toulouse Wind Orchestra
Alexandre Jung, direction
Sophie Dartigalongue,
basson
13/04/2018
Arts Renaissants
Quintette à cordes de
Berlin
11/04/2018
Les Sacqueboutiers
Choeur de l'Université
Jean-Jaurès
Palladia Tolosa
08 et 10/04/2018
Orchestre d'Harmonie
de Quint-Fonsegrives
David Minetti, direction
09/04/2018
Orchestre du Capitole
Jeff Mills, Lost in Space
Christophe Mangou, dir.
05, 06, 07/04/2018
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio France
Hartmut Haenchen, dir.
30/03/2018
Orchestre Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
Vent des Royaumes
29/03/2018
Grands Interprètes
Edgar Moreau, violoncelle
David Kadouch, piano
19/03/2018
Maîtrise de Toulouse
Mark Opstad, direction
Lux : Soleil et étoiles
17/03/2018
Grands Interprètes
Ensemble Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
14/03/2018
Odyssud
Orchestre Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
Magali Léger, soprano
Paulin Bündgen,
contre-ténor
13/03/2018
Grands Interprètes
B'Rock Orchestra
René Jacobs, direction
Robin Johannsen, soprano
08/03/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Repin, violon
05/03/2018
Musika Orchestra
Academy
Pierre Bleuse, direction
Béatrice Uria-Monzon,
mezzo-soprano
04/03/2018
Saison Bleue de Toulouse
David Grimal, violon
Anne Gastinel, violoncelle
Philippe Cassard , piano
27/02/2018
Clefs de Saint-Pierre
Impressionnismes
26/02/2018
 
 

 

Concerts/ Musique en dialogue aux Carmélites - 4 mai 2017
     

ANNONCE

Les Carmélites en dialogue

Une nouvelle série de concerts de musique de chambre va voir le jour à Toulouse. La somptueuse Chapelle des Carmélites en sera l’écrin intime et raffiné. Cette initiative est celle de Catherine Kauffmann-Saint-Martin qui a assuré pendant des années la belle série des concerts à l’Orangerie de Rochemontès. Présenté à la presse et au public le 4 mai dernier par la créatrice et Marie Déqué, déléguée aux musiques de la Métropole toulousaine, ce nouveau concept mariera musique et littérature en un dialogue parfaitement en situation dans ce lieu dédié aux Carmélites. L’allusion à Francis Poulenc résonne ici comme un clin d’œil.


Marie Déqué et Catherine Kauffmann-Saint-Martin dans la chapelle des Carmélites
- Photo Classictoulouse -
O

Comme l’indiquent Marie Déqué et Catherine Kauffmann-Saint-Martin, cette initiative résulte de la volonté de la Mairie et de la Métropole d’animer les grands lieux du patrimoine toulousain. La Chapelle des Carmélites en est le symbole idéal pour faire dialoguer la musique de chambre avec des textes littéraires, poétiques, philosophiques ou historiques. Les artistes invités, musiciens, acteurs, philosophes…, tous de premier plan, partageront leur approche des grandes œuvres du répertoire international.
La première saison de deux spectacles s’investit dans le Romantisme le plus assumé : Frédéric Chopin, George Sand, Franz Liszt, Marie d’Agoult, Baudelaire, Nerval inaugureront ce nouveau principe d’association des arts majeurs.

« La note bleue »

La première manifestation, intitulée « La note bleue » aura lieu le dimanche 27 août à 15 h 30. Elle sera animée par Denis Pascal, piano, Marie-Paule Milone, violoncelle, et la comédienne Marie Christine Barrault.
Les amateurs de jazz et de blues connaissent certainement cette fameuse « note bleue » qui modifie de manière inattendue l’atmosphère générale d’un morceau. Mais en réalité, cette expression fut inventée par George Sand parlant de Frédéric Chopin auquel la liait une relation aussi passionnée qu’orageuse.
George Sand y voyait « l’azur de la nuit transparente ». Ainsi seront évoquées les célèbres soirées de la vie mondaine parisienne durant lesquelles Chopin hypnotisait son auditoire par la magie de sa musique et de son jeu.



Marie-Christine Barrault et Denis Pascal - Photo CF Centre France -
Marie-Christine Barrault nous livrera, en contrepoint, les témoignages écrits des plus grandes personnalités de ce temps confrontés à l’art de Chopin : Eugène Delacroix, Oscar Wilde, Marcel Proust ou André Gide, Felix Mendelssohn, Richard Wagner ou Hector Berlioz, sans oublier l’ami, mais néanmoins rival, Franz Liszt. Tous fascinés par le piano de Chopin.

« Rien n'est bon que d'aimer »

Les deux concerts initialement prévus le 3 septembre autour des Années de Pèlerinage de Franz Liszt par Muza Rubackyté, accompagnée du récitant Régis Goudot, ne pourront pas avoir lieu du fait d’un empêchement de la grande pianiste lituanienne. Un nouveau programme est proposé pour cette même date du 3 septembre à 16 h. Il s’agira d’un spectacle original réunissant la soprano Magali Léger, la récitante Laure Urgin et la pianiste Marie Vermeulin. Créé en juin en version guitare à la Philharmonie de Paris, ce programme sera pour la première fois accompagné au piano. Il met en scène la cantatrice Pauline Viardot (1821-1910), sœur de Maria Malibran, entourée de l’élite culturelle de l’Europe Romantique, Chopin, Liszt, Bellini, Musset, Marceline Desbordes-Valmore….


La soprano Magali Léger et la conteuse Laure Urgin

« Rien n'est bon que d'aimer », ce vers du poème de Musset A la Malibran évoque en mots et musique Pauline Viardot, immense cantatrice du 19ème siècle, fille de Manuel Garcia, et donc sœur de Maria Malibran, « La meilleure des femmes » pour Tourguéniev, « L'être le plus parfait » pour George Sand. Avec amour et tendresse, Pauline Viardot, égérie, interprète et amie des figures artistiques majeures de l'époque, appelle à ses côtés, dans ce spectacle, ceux qui ont tant compté pour elle.
Mélodies, romances et pièces pour piano répondent aux extraits de sa correspondance, s'attachant à l'aspect fragile et poétique d'une chanteuse adulée.

Les spectacles ultérieurs, en cours d’élaboration, seront divulgués prochainement. Musique en dialogue aux Carmélites est soutenue par la Mairie de Toulouse et organisée par VMI Productions (vmiprod@gmail.com). L’administration est assurée par Pierre-Bernard Kempf et la direction artistique, relations presse et communication par Catherine Kauffmann-Saint-Martin (cksm@orange.fr). Toutes les informations figurent sur le site internet www.musiquendialogue.org

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 24 juillet 2017

 

infos
 
 
Toutes les informations sur le site internet

www.musiquendialogue.org
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2017-2018
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index