www.classicToulouse.com
Annonces
 
Clefs de Saint-Pierre
Entrez dans la danse
20/11/2017
Arts Renaissants
Le Banquet Céleste
Damien Guillon
22/11/2017
 
Critiques
 
Orchestre de Chambre
de Toulouse
Gilles Colliard, violon et
direction, Anne Gaurier,
viole de gambe
16/11/2017
Chœur les éléments
Bach & pochette surprise
Odyssud
13/11/2017
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Saint-Pétersbourg
Yuri Temirkanov, dir.
10/11/2017
Toulouse Wind Orchestra
Dylan Corlay, direction
Félix Dervaux, cor
27/10/2017
Grands Interprètes
Il Giardino Armonico
Giovanni Antonini, dir.
Isabelle Faust, violon
20/10/2017
Les Sacqueboutiers
Pôle des Arts Baroques
Siglo de Oro
19/10/2017
Les Sacqueboutiers
Danza Alta
Cintegabelle
14/10/2017
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, dir.
Wayne Marshall, orgue
13/10/2017
Grands Interprètes
Orchestre national de
France
Emmanuel Krivine, dir.
Martha Argerich, piano
07/10/2017
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Richard Goode, piano
05/10/2017
Clefs de Saint-Pierre
Confins du romantisme
02/10/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Elisabeth Leonskaja, piano
20/09/2017
Dialogues aux Carmélites
Rien n'est bon que d'aimer
03/09/2017
Dialogues aux Carmélites
La note bleue
27/08/2017
Dialogues aux Carmélites
La note bleue
27/08/2017
Chœur Les éléments
Iberia
26/06/2017
Grands Interprètes
Juan Diego Flórez, ténor
Vincenzo Scalera, piano
19/06/2017
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Adam Laloum, piano
16/06/2017
Orchestre du Capitole
Gustavo Gimeno, dir.
Adrien La Marca, alto
09/06/2017
Association Gabriel Fauré
Traversée lyrique en
Amérique latine
Compagnie Opér'Azul
08/06/2017
Orchestre du Capitole
Antonello Manacorda, dir.
Alexandra Conunova,
violon
02/06/2017
Orchestre du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Karine Deshayes, alto
Chœur du Capitole
Chœur Les Eclats
27/05/2017
Grands Interprètes
Renaud Capuçon, violon
Nicholas Angelich, piano
23/05/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Marianne Crebassa, mezzo
19/05/2017
Clefs de Saint-Pierre
Portrait de groupe
15/05/2017
Grands Interprètes
Nelson Freire, piano
15/05/2017
Arts Renaissants
Ensemble Pulcinella
26/04/2017
Grands Interprètes
Martha Argerich
Stephen Kovacevich
pianos
24/04/2017
La Dame d'Aragon
Orchestre Symphonique
du Royaume d'Aragon
Ricardo Casero, dir.
21/04/2017
À bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Fantaisie et variations
autour de The Fairy Queen
20/04/2017
Grands Interprètes
Filarmonica Teatro Regio
Torino
Gianandrea Noseda, dir.
Betrand Chamayou, piano
18/04/2017
 
 

 

Concerts/ Musique en dialogue aux Carmélites - La note bleue
27 août 2017
     
COUP DE CŒUR
     

CRITIQUE

Musique et poésie : la note bleue aux Carmélites

Hébergée dans la somptueuse Chapelle des Carmélites, la nouvelle série de concerts de musique de chambre conçue par Catherine Kauffmann-Saint-Martin s’ouvrait ce dimanche 27 août. La foule des grands soirs n’a pas manqué de répondre en masse à cette proposition originale qui associe la musique et la parole, les notes et les mots. Dans cette nef d’une extrême beauté, chauffée à blanc et pleine à craquer, s’est instauré un dialogue à trois autour de Chopin, dialogue animé par Denis Pascal, piano, Marie-Paule Milone, violoncelle, et la comédienne Marie Christine Barrault. Une ovation debout a salué cette première manifestation profondément imprégnée d’un romantisme touchant et authentique.

Fortement soutenue par la mairie de Toulouse, cette initiative, qui conjugue également musique et grands lieux du patrimoine, est d’abord saluée par Marie Déqué, Conseillère Municipale et déléguée aux musiques. Comme l’annonce ensuite Catherine Kauffmann-Saint-Martin, ce premier spectacle sera suivi de nouvelles propositions dont nous ne manquerons pas d’informer nos lecteurs.



De gauche à droite : Marie-Paule Milone, Denis Pascal et Marie-Christine Barrault
- Photo J.J. Ader -

La proposition de ce dimanche inaugural emprunte son titre : « La note bleue », à George Sand évoquant la musique de Frédéric Chopin dans laquelle elle voyait « l’azur de la nuit transparente ». Pour l’heure, Marie-Christine Barrault, dont on connait la profonde passion pour la musique, déroule le fil rouge de ce spectacle qui brosse finalement le portrait de l’un des plus emblématiques compositeurs du romantisme, le franco-polonais Frédéric Chopin.
La comédienne emprunte pour cela aux écrits de celle qui connut le mieux ce compositeur, qui en partagea la vie et les tourments, Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, autrement dit la grande George Sand. Le choix des textes obéit au souci de cerner les aspects les plus divers et les plus authentiques de la personnalité de celui avec lequel la bonne dame de Nohant fut intimement liée. La langue poétique et subtile de l’écrivaine trouve en Marie-Christine Barrault l’interprète idéale. La parfaite diction, le ton à la fois familier et raffiné confèrent à sa présentation un charme irrésistible. Le portrait ainsi dévoilé de ce virtuose, paradoxalement un peu misanthrope, bat en brèche certaines idées reçues. Ainsi, dans une lettre à la grande cantatrice Pauline Viardot, George Sand révèle l’image d’un homme fuyant le monde, la foule, les manifestations mondaines. Contrairement à Franz Liszt, Chopin paniquait à l’idée de se produire en récital devant un public. Au point de s’entendre proposer par sa compagne de jouer dans le noir, sur un piano muet… !
Ce récit si habilement conduit trouve son écho musical dans une succession subtilement construite de pièces caractéristiques du compositeur.


Les trois artistes dans l'écrin de la chapelle des Carmélites - Photo J.J. Ader -
O
Cet ensemble bien dosé d’œuvres célèbres et de partitions plus rares est encadré par deux extraits de la Polonaise brillante en do majeur, composée par le jeune Chopin pour violoncelle et piano. La sonorité généreuse, les beaux phrasés de Marie-Paule Milone se marient harmonieusement au jeu acéré et profondément musical de Denis Pascal. Parmi les pièces associant le piano et le violoncelle, l’unique sonate pour les deux instruments (op. 65) reste, avec la Polonaise, la seule originellement écrite pour ce duo. Les deux interprètes puisent également dans le répertoire des transcriptions pour violoncelle et piano opérées par Glazounov ou Franchomme, de certaines partitions écrites pour piano seul, comme la Valse en la mineur op. 34, ou l’Etude op. 25, admirable méditation généreusement offerte par les deux interprètes.

Quant à l’interprétation de la Sonate op. 65, elle alterne notamment le dialogue passionné du Scherzo et la tendre rêverie du Largo.
Nocturnes, Mazurkas, Etudes, Préludes nourrissent ce parcours grâce au toucher à la fois rigoureux et coloré, poétique et généreux de Denis Pascal. L’adéquation entre le texte et la musique atteint son sommet avec le fameux Prélude op. 28 n° 7, dit « De la goutte d’eau », auquel un certain récit de George Sand offre un contrepoint frappant et idéal. Les Nocturnes op. 27 et 48 enrichissent les correspondances (au sens baudelairien du terme) entre musique et peinture avec un témoignage du grand Eugène Delacroix et ses notions de « reflet ». Comme l’écrit le poète dans Les Fleurs du Mal : « … les couleurs et les sons se répondent. »
Si le concert s’achève sur l’Allegro joyeux de la Sonate pour violoncelle et piano, l’accueil enthousiaste du public est tel que les trois interprètes offrent un supplément musical et littéraire mariant Tchaïkovski et Goethe.
Une dégustation prolonge la rencontre par le plaisir des papilles. Elle est offerte cette fois par le Château Le Bouïs - Gruissan (11) et la Ferme aux Téoulets, Merville (31).
Le pari que constituait le lancement de cette nouvelle série de manifestations est donc largement gagné. Le 3 septembre prochain à 16 h, la Chapelle des Carmélites accueille un autre spectacle original réunissant la soprano Magali Léger, la récitante Laure Urgin et la pianiste Marie Vermeulin. Il met en scène la cantatrice Pauline Viardot, entourée de l’élite culturelle de l’Europe Romantique, Chopin, Liszt, Bellini, Musset, Marceline Desbordes-Valmore… Le rendez-vous est pris.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 28 août 2017

 

infos
 
 
Toutes les informations sur le site internet

www.musiquendialogue.org
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2017-2018
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index