www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Musique en Dialogue
aux Carmélites
18/06 au 28/08/2022
Orchestre nat. du Capitole
L'été 2022
04 au 25/07/2022
Odyssud-Blagnac
Saison 2022-2023
Les Arts Renaissants
Saison 2022-2023
Grands Interprètes
Saison 2022-2023
02/06/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Saison 2022-2023
31/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Saison 2022-2023
Présentation
23/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
La démission de
Tugan Sokhiev
06/03/2022
Association AIDA
Projet Démos
05/10/2021
 
Critiques
 
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Mūza Rubackyté, piano
Olivier Bellamy, récitant
19/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Katia et Marielle Labèque,
pianos
17/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Sunwook Kim, piano
10/06/2022
Orchestre nat. du Capitole
Jukka-Pekka Saraste, dir.
Verdi Requiem
31/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Ryan Bancroft, direction
Benjamin Beilman, violon
26/05/2022
Toulouse Guitare
Gaëlle Solal, Rafaël Léger
20/05/2022
Les Sacqueboutiers
Ensemble vocal Tempus 21
Les Trois "S"
19 et 20/05/2022
Orchestre de Chambre
de Toulouse
Gilles Colliard, direction
12/05/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Du côté de chez Ludwig
09/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Joseph Swensen, direction
06/05/2022
Orchestre nat. du Capitole
Xian-Zhang, direction
Kristi Gjezi, violon
30/04/2022
Orchestre nat. du Capitole
Frank Beermann, direction
David Fray, piano
23/04/2022
Les Arts Renaissants
Quatuor Ellipsos
19/04/2022
Grands Interprètes
Camerata Salzburg
Fazil Say, piano
19/04/2022
Toulouse Guitare
Trio Cavalcade
15/04/2022
Musique pour la paix
Eglise du Gesu
09/04/2022
Les Arts Renaissants
Venice Baroque Orchestra
Andrea Marcon, direction
Chouchane Siranossian,
violon
29/03/2022
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio-France
Myung-Whun Chung, piano
et direction
26/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Direction Fuad Ibrahimov
Orféon Donostiarra, José
Antonio Sainz Alfaro, dir.
25/03/2022
Orchestre l'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Vincent Martinet, piano
17/03/2022
Toulouse Guitare
Antoine Morinière, guitare
Joachim Maudet, danse
11/03/2022
Association Gabriel Fauré
Le Duo des lames
10/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Wilson Ng, direction
Julien Martineau,mandoline
05/03/2022
Grands Interprètes
Wiener Symphoniker
Andrés Orozco-Estrada,
direction
Vilde Frang, violon
03/03/2022
Orchestre nat. du Capitole
Thomas Guggeis, direction
Bertrand Chamayou, piano
26/02/2022
Grands Interprètes
Martha Argerich et
Sergei Babayan, pianos
25/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Christian Arming, direction
Haochen Zhang, piano
17/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Josef Špaček, violon
11/02/2022
Grands Interprètes
Les Musiciens du Louvre
Marc Minkowski, dir.
Thomas Dolié, baryton
07/02/2022
Orchestre nat. du Capitole
Speranza Scappucci, dir.
Le Villi, G. Puccini
05/02/2022
Les Arts Renaissants
Quatuor Hagen
Jörg Widmann, clarinette
01/02/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Viennoiseries
31/01/2022
Grands Interprètes
Hélène Grimaud
21/01/2022
Les Arts Renaissants
Le Banquet Céleste
Damien Guillon
18/01/2022
Grands Interprètes
Evgeny Kissin
18/01/2022
Théâtre du Capitole
Capella Reial de Catalunya
Concert des Nations
Jordi Savall, direction
10/01/2022
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Aylen Pritchin, violon
07/01/2022
Mélodies hébraïques
Sarah Iancu, violoncelle
David Bismuth, piano
04/01/2022
Les Arts Renaissants
Café Zimmermann
Clément Janequin
Les Sacqueboutiers
14/12/2021
 
 

 

Concerts / Orchestre national du Capitole - Speranza Scappucci, direction
Le Villi - Giacomo Puccini - 5 février 2022
     

CRITIQUE

Speranza Scappucci impose le génie orchestral
du jeune Puccini

Nous connaissons tous la triste aventure de ce jeune compositeur italien de 25 ans présentant sa première œuvre lyrique à un Concours en 1883. Dans une naïveté bien compréhensible à son âge, Giacomo Puccini a écrit pour cela une courte pièce d’une heure environ intitulée Le Willis. Ce qu’il ignore c’est que le jury censé la juger est complétement manipulé par des éditeurs. Échec donc, mais fort heureusement des oreilles autrement neutres s’emparent de cette œuvre et la feront créer à Milan au Teatro Dal Verme en 1884.

L’ouvrage sera remanié à plusieurs reprises mais ne s’imposera jamais, notamment par le fait qu’il ne peut constituer à lui seul l’objet d’une soirée. Saluons donc l’initiative de l’Orchestre national du Capitole de l’avoir programmé dans sa saison de concerts. D’autant que l’œuvre est avant tout symphonique. Cette partition dévoile sans ambiguïté aucune un véritable génie de l’orchestration, des couleurs, des rythmes et une originalité mélodique qui rend la phrase puccinienne reconnaissable entre toutes.


Orchestre et Chœur du Théâtre national du Capitole sous la direction de Speranza Scappucci
- Photo Patrice Nin -

Et il y a fort à parier que le compositeur de Turandot aurait applaudi l’interprétation que nous en donne en ce soir du 5 février 2022 l’Orchestre national du Capitole sous la direction électrisante de Speranza Scappucci. Elle embrase l’ouvrage avec un sens de sa dramaturgie qui porte à lui seul tout le drame. Les pupitres rivalisent de virtuosité, l’orchestre sonne royal dans une italianité renversante.
La cheffe a bien compris tout ce que ce jeune compositeur a mis de son cœur dans cet opéra dont les lignes sont gorgées de pulsions humaines et fantastiques. Le Chœur du Capitole, bien que masqué, sous la direction de Patrick Marie Aubert, affronte sans peur une partition qui le sollicite grandement. Trois solistes se partagent les rôles de ce mini-opéra. Alexandre Duhamel, après nous avoir à moitié convaincu in loco il y a peu de temps avec son Escamillo, nous revient ici en Guglielmo doté d’un magnifique phrasé, l’italien donnant une rondeur et une assise à sa voix qui confèrent à son air (unique) une belle noblesse. Joyce El-Khoury (Anna) fait avant tout valoir un beau registre aigu, le médium et le grave demeurant confidentiels.


De dos Joyce El-Khoury face à Luciano Ganci - Photo Patrice Nin -

Mais le héros de l’ouvrage est incontestablement Roberto, ce fiancé séduit par une « sirène » et qui le paiera de sa vie. Car Anna, morte de chagrin, est devenue une villi vengeresse ivre de sang. Remplaçant Charles Castronovo initialement prévu, le ténor italien Luciano Ganci se lance dans ce rôle réclamant un organe de lirico-spinto en acier pour un rôle particulièrement orchestré et hérissé de si bémol ravageurs. Le triomphe personnel que lui a fait l’auditoire est à la mesure d’une interprétation éclairée par un timbre d’une densité extraordinaire et une projection sur l’ensemble de l’ambitus qui a fait fi d’un orchestre pourtant très présent.
Une mise en espace sans intérêt aucun, signée Marie Lambert Le Bihan, a tout de même partiellement gâché le plaisir d’entendre certaines répliques des chanteurs, ceux-ci étant au gré des situations placés dos à une partie du public. Dommage ! Mais ne boudons pas davantage pour de telles scories sans importance finalement face à la magnifique découverte, pour beaucoup, de cet ouvrage portant en germe le génie, répétons-le, d’un des plus grands compositeurs lyriques.

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 7 février 2022

 

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 
Programme du concert donné le 5 février 2022 à 20 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* G. Puccini
- Le Villi
 
Les saisons musicales
lyriques et
chorégraphiques
toulousaines

 
2021-2022
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index