www.classicToulouse.com
Annonces
 
Grands Interprètes
Budapest Festival
Orchestra
Iván Fischer, direction
Alexandre Kantorow, piano
23/10/2020
Orchestre nat. du Capitole
Jiří Rožeň, direction
Concert France-Arménie
24/10/2020
Le forum ByPass
Vocalismes
13 au 20/11/2020
Association Aïda
Saison 2020-2021
30/06/2020
Toulouse Guitare
Saison 2020-2021
Présentation 18/09/2020
Odyssud-Blagnac
Saison 2020-2021
 
Critiques
 
Orchestre nat. du Capitole
Lio Kuokman, dir. et piano
Kristi Gjezi, violon
Marc Coppey, violoncelle
16/10/2020
Grands Interprètes
Cecilia Bartoli
Les Musiciens du Prince-
Monaco
Gianluca Capuano, dir.
13/10/2020
Orchestre nat. du Capitole
Nil Venditti, direction
Hugo Blacher, trompette
10/10/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Quatuor en héritage
05/10/2020
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Ishay Shaer, piano
03/10/2020
Les Arts Renaissants
Yasuko Uyama-Bouvard
Orchestre Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
29/09/2020
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Bach Jean-Sébastien
Suites et danse
27/09/2020
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Looking for Beethoven
Pascal Amoyel
13/09/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
"Dessine-moi un concert"
11/09/2020
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Seong-Jin Cho, piano
10/09/2020
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Concerts d'ouverture
29 et 30/08/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
David Fray, dir. et piano
Audrey Vigoureux,
Emmanuel Christien,
Jacques Rouvier, pianos
02/07/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Tugan Sokhiev, direction
Bertrand Chamayou, piano
26/06/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Renaud Capuçon, violon
19/06/2020
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi, dir.
09/03/2020
Orchestre du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Josef Špaček, violon
05/03/2020
Grands Interprètes
Julien Martineau,
mandoline
Vanessa Benelli Mosell,
piano
02/03/2020
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
28/02/2020
Les Arts Renaissants
Ensemble Tictactus
26/02/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Ombres portées
24/02/2020
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Fumiaki Miura, violon
21/02/2020
Orchestre du Capitole
Pascal Rophé, direction
Renaud Capuçon, violon
15/02/2020
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orfeón Donostiarra,
Jeanine de Bique, soprano
Christa Mayer, mezzo

08/02/2020
Grands Interprètes
Martha Argerich, piano
Mischa Maisky, violoncelle
06/02/2020
Toulouse Guitare
SoloDuo
31/01/2020
Les Arts Renaissants
Patricia Petibon, soprano
Susan Manoff, piano
30/01/2020
 
 

 

Concerts / Orchestre national du Capitole - Nil Venditti, direction
Hugo Blacher, trompette - 10 octobre 2020
     

ANNONCE

Soleil… cuivré

Animée par l’Orchestre national du Capitole, la série des concerts Happy Hour du samedi à 18 h rassemble à la Halle aux Grains un public bigarré, essentiellement familial. Les jeunes enfants y découvrent, pour nombre d’entre eux, le monde de la musique dite « classique ». La courte durée de ces séances, les programmes « allégés » réunissant des œuvres accessibles, concourent à faciliter cet accès à toute une population parfois réticente à franchir les portes des salles de concert. Saluons l’initiative qui connait un succès croissant au fil des années.

Le rendez-vous du 10 octobre dernier réunissait, outre les musiciens motivés de la formation symphonique toulousaine, une nouvelle cheffe invitée d'origine italo-turque, Nil Venditti, et l’un des solistes de l’orchestre, le trompettiste bien connu des mélomanes toulousains Hugo Blacher.
Le soleil d’Italie éclaire le programme musical qui rassemble Rossini, Mendelssohn et Hummel, ce dernier un peu moins connu du grand public, mais néanmoins lié par l’esprit à Mendelssohn dont il fut le professeur.
Nommée « Principal Guest Conductor » de l’Orchestre de Toscane en novembre 2019, Nil Venditti manifeste, à la tête des musiciens toulousains, une énergie, une fantaisie, un entrain communicatifs qui se manifestent dès son entrée sur le plateau. Dans un anglais aux charmantes intonations italiennes, elle présente le programme avec bonne humeur et humour.
L’ouverture de l’opéra de Gioacchino Rossini, L’Echelle de soie, donne le ton. La finesse des pupitres de violons, qui tissent une dentelle frémissante, se transmet à tout l’orchestre d’où émergent la beauté de son et de phrasé du hautbois solo. Bravo à lui !



Hugo Blacher, soliste du concerto de Hummel et la cheffe italienne Nil Venditti
- Photo Classictoulouse -
Le Concerto pour trompette et orchestre en mi bémol majeur de Johann Nepomuk Hummel occupe le cœur de cette rencontre musicale. Elève de Mozart et de son rival Salieri, ce compositeur et brillant pédagogue, lui-même un peu oublié, a laissé à la postérité ce concerto qui représente l’une des grandes partitions à laquelle tout virtuose de l’instrument se doit de se confronter. A l’évidence, Hugo Blacher, trompette solo de l’Orchestre national du Capitole, en possède toutes les exigences. Dès l’Allegro con spirito, il affirme non seulement une technique irréprochable, mais il déploie une musicalité admirable, des phrasés raffinés. Les traits les plus périlleux sont exécutés sans ostentation démonstrative et surtout avec un sens des nuances peu commun.
Dans l’Andante, le soliste fait chanter son instrument comme s’il s’agissait d’une voix humaine. Le Rondo final rassemble tous les pièges techniques imaginables. Hugo Blacher les franchit avec panache et finesse. Il parvient à alterner, à marier l’éclat parfois militaire et le lyrisme naissant de l’écriture. Eclat et finesse caractérisent son interprétation de grande classe. Une véritable ovation salue sa prestation particulièrement appréciée de la cheffe elle-même et de ses collègues musiciens.


Nil Venditti saluant l'orchestre
- Photo Classictoulouse -
O

L’autre référence à l’Italie s’exprime dans la 4ème symphonie de Felix Mendelssohn qui conclut (provisoirement) le concert. Baptisée « Italienne », cette partition lumineuse en la majeur (la tonalité du soleil) s’inspire des paysages et des émotions éprouvées par le compositeur au cours de son voyage à travers la péninsule. Pris dans un tempo vif, l’Allegro vivace déploie toute l’énergie possible. Il laisse la place à un Andante un peu mystérieux et comme illustrant une marche paisible. Le lyrisme chaleureux du troisième volet, curieusement intitulé Con moto moderato, s’enchaîne sur le fameux Saltarello final dont Nil Venditti nous a auparavant expliqué, gestes à l’appui, l’origine chorégraphique.

Une joie sans mélange imprègne tout ce mouvement conclusif.
Longuement applaudis, la cheffe et les musiciens offrent un bis qui contraste avec le caractère insouciant du programme. En hommage à tous ceux qui souffrent de la situation périlleuse actuelle, Nil Venditti annonce et dirige la très élégiaque Valse triste, de Jean Sibelius. Un rappel utile pour ne pas oublier…

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 11 octobre 2020

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 
Programme du concert donné le 10 octobre 2020 à 20 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* G. Rossini
- La Pie voleuse, ouverture

* J. N. Hummel
- Concerto pour trompette et orchestre

* F. Mendelssohn
- Symphonie n° 4
"Italenne"
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2020-2021
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index