www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Toulouse Guitare
Carlotta Dalia
Aimé Vu
22/05/2021
Orchestre nat. du Capitole
Christophe Mangou, dir.
Régis Royer, comédien
23/05/2021
Josep Pons, direction
29/05/2021
Grands Interprètes
David Fray, piano
Renaud Capuçon, violon
25/05/2021
Philippe Jaroussky, chant
Ensemble Artaserse
28/05/2021
Grands Interprètes
Reprise des concerts de la
Saison 2020-2021
Les Arts Renaissants
Report des concerts
Saison 2020-2021
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Saison 2021
13/06 au 12/09/2021
 
Critiques
 
La Maîtrise de Toulouse
Mark Opstad, direction
Vidéo
Mars 2021
Orchestre nat. du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Baiba Skride, violon
23/04/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Bertrand Chamayou, piano
Les Franco-russes
01/04/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Gluzman, violon
Les Franco-russes
27/03/2021
Les Franco-russes
Association AÏDA
Quatuor de clarinettes
22/03/2021
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Aylen Pritchin, violon
Les Franco-russes
19/03/2021
Orchestre nat. du Capitole
Kirill Karabits, direction
Les Franco-russes
13/03/2021
Orchestre nat. du Capitole
Thomas Guggeis, direction
06/03/2021
Orchestre nat. du Capitole
Concert huis clos
Leo McFall, direction
David Fray, piano
06/02/2021
Orchestre nat. du Capitole
Concert huis clos
Kahchun Wong, direction
Daniel Lozakovich violon
30/01/2021
Toulouse Guitare
Concert huis clos
Quatuor Eclisses
Virgile Barthe
29/01/2021
Orchestre nat. du Capitole
Concert huis clos
Maxim Emelyanychev, dir.
Adam Laloum, piano
08/01/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Concerts huis clos
18 et 31/12/2020
Orchestre nat. du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Nicholas Angelich, piano
05/12/2020
Orchestre nat. du Capitole
Gábor Káli, direction
István Várdai, violoncelle
28/11/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concerts huis clos
31/10/2020
14/11/2020
Grands Interprètes
Budapest Festival
Orchestra
Iván Fischer,direction
Alexandre Kantorow,piano
23/10/2020
Orchestre nat. du Capitole
Lio Kuokman, dir. et piano
Kristi Gjezi, violon
Marc Coppey, violoncelle
16/10/2020
Grands Interprètes
Cecilia Bartoli
Les Musiciens du Prince-
Monaco
Gianluca Capuano, dir.
13/10/2020
Orchestre nat. du Capitole
Nil Venditti, direction
Hugo Blacher, trompette
10/10/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Quatuor en héritage
05/10/2020
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Ishay Shaer, piano
03/10/2020
Les Arts Renaissants
Yasuko Uyama-Bouvard
Orchestre Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
29/09/2020
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Bach Jean-Sébastien
Suites et danse
27/09/2020
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Looking for Beethoven
Pascal Amoyel
13/09/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
"Dessine-moi un concert"
11/09/2020
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Seong-Jin Cho, piano
10/09/2020
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Concerts d'ouverture
29 et 30/08/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
David Fray, dir. et piano
Audrey Vigoureux,
Emmanuel Christien,
Jacques Rouvier, pianos
02/07/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Tugan Sokhiev, direction
Bertrand Chamayou, piano
26/06/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Renaud Capuçon, violon
19/06/2020
 
 

 

Concerts / Orchestre national du Capitole - Kirill Karabits, direction
Les Franco-russes - 13 mars 2021
     

CRITIQUE

Prokofiev ouvre la troisième édition des Franco-russes

Le festival interdisciplinaire Les Franco-russes de Toulouse, porté par Tugan Sokhiev et en coopération étroite avec l’Orchestre national du Capitole, a été créé en 2019. Placée sous l’égide du Dialogue de Trianon, cette manifestation culturelle originale jette des ponts entre les peuples français et russe au travers d’une coopération entre diverses institutions culturelles. Après une édition 2020 écourtée en raison de la Covid 19, l’édition 2021 a été imaginée sous la forme de captations audiovisuelles diffusées sur les réseaux et en particulier sur Facebook ONCT.

La série des concerts diffusés en direct et en streaming depuis la Halle aux grains s’est ouverte le 13 mars à 18 h sur un concert de l’Orchestre national du Capitole placé, pour la première fois, sous la direction du chef ukrainien Kirill Karabits. Né à Kiev, mais résidant à Paris, Kirill Karabits se consacre depuis quelques années à la redécouverte du patrimoine musical russe. Ce fils du compositeur Ivan Karabyts a été le premier musicien ukrainien à recevoir le titre de Chef d'orchestre de l'année par la Royal Philharmonic Society en 2013. Directeur du Bournemouth Symphony Orchestra depuis 2012, il s’est produit à la tête de la plupart des grandes formations symphoniques d’Europe et d’Amérique du Nord.


LLe chef d'orchestre russe Kirill Karabits - Photo Patrice Nin -

Sa première venue à Toulouse comme chef d'orchestre, initialement programmée pour le 15 janvier dernier, avait été annulée du fait des contraintes sanitaires. Le voici donc à la tête de l’Orchestre national du Capitole pour l’ouverture du festival Les Franco-russes dont la voilure a dû être réduite. Réjouissons-nous tout de même que cette manifestation riche d’événements divers soit maintenue contre vents et marées ! Ce concert à huis clos du 13 mars était donc consacré à Sergueï Prokofiev que sa trajectoire conduisit de sa Russie natale à la France, un temps terre d’asile, puis à l’URSS. Deux œuvres très différentes de lui composaient le programme : la Suite Le Lieutenant Kijé et la Symphonie n° 5.
La Suite d'orchestre Le Lieutenant Kijé, composée par Prokofiev en 1933, est tirée de la musique qu'il écrivit pour le film homonyme d’Alexandre Feinzimmer, basé sur la nouvelle éponyme de Iouri Tynianov (1927). Son argument se base sur l'histoire d'un homme qui n'existe pas, sauf pour l'administration impériale, à la suite d'une erreur de transcription d'un ordre du jour par un scribe de la chancellerie du régiment Préobrajenski. Le film et la partition de Prokofiev illustrent donc une vie fictive, inventée pour ne pas dévoiler l’erreur initiale ! Les cinq mouvements de la Suite évoquent cinq épisodes de cette fausse existence, de la naissance de Kijé à son enterrement, en passant par sa liaison amoureuse, son mariage et une promenade en troïka. Kirill Karabits aborde cette partition comme on projette un film. Musique d’images, pleine de vie, d’animation, de contrastes. Chaque pupitre joue le jeu de la fantaisie, de l’humour, de la couleur, à commencer par l’épisode de la naissance, dont le mystère est souligné par une intervention pianissimo du cornet à piston a capella et en coulisse. Un grand bravo à Thomas Pesquet pour la beauté du timbre et du phrasé que l’on retrouve avec plaisir pour les dernières mesures de la Suite, bouclant ainsi la boucle de cette existence fictive.



L'Orchestre national du Capitole sous la direction de Kirill Karabits à la Halle aux grains
- Photo Patrice Nin -

La Symphonie n° 5, achevée en 1944, met un terme à seize années de silence « symphonique ». Prokofiev déclare à son propos : « Je l’ai conçue comme une symphonie sur la grandeur de l’esprit humain ». Son écriture déploie un héroïsme presque surhumain justifié par les circonstances historiques de sa composition, alors que la victoire sur l’ennemi ne fait plus de doute.
Kirill Karabits dirige l’œuvre avec une passion exacerbée. Il suscite des fortissimi explosifs de la part d’un orchestre chauffé à blanc. L’Andante initial, martial et épique, est suivi de la mécanique comme motorique de l’Allegro marcato. Aucun répit dans l’Adagio. La complexité du mouvement prolonge l’atmosphère obsessionnelle de toute l’œuvre. Enfin le Rondo final, faussement triomphant (proche des ambigüités de Chostakovitch), atteint des sommets d’exaltation dans une succession haletante de couplets et de refrains. Le chef suscite et obtient des tutti d’une intensité sonore presque douloureuse. Tous les pupitres de l’orchestre contribuent avec conviction à cette chevauchée finale explosive à laquelle il est difficile de résister !
Le 19 mars prochain, l’ONCT sera dirigé par Maxim Emelyanychev qui a noué avec ses musiciens une relation privilégiée. Le soliste du Concerto n° 2 de Prokofiev sera le jeune violoniste russe Aylen Pritchin. Le programme réunit également Tchaïkovski et… le jeune compositeur toulousain Benjamin Attahi, récemment nominé aux Victoires de la musique classique. A suivre avec attention !

Ce concert a été diffusé en live sur Facebook ONCT :
www.facebook.com/ONCToulouse et sur Facebook Mairie de Toulouse :
www.facebook.com/Toulouse,
Il reste disponible en streaming sur YouTube ONCT:
www.youtube.com/channel/UCaMYnkGAAxB7_ooo5Wkqn2Q,

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 15 mars 2021

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 

Programme du concert donné le 13 mars 2021
à 18 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* S. Prokofiev
- Suite du Lieutenant Kijé
- Symphonie n° 5

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2020-2021
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index