www.classicToulouse.com
Annonces
 
Toulouse Guitare
Saison 2020-2021
Présentation 18/09/2020
Odyssud-Blagnac
Saison 2020-2021
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Saison 2020
29/08 au 27/09/2020
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Bach Jean-Sébastien
Suites et danse
27/09/2020
Les Arts Renaissants
Yasuko Uyama-Bouvard
Orchestre Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
29/09/2020
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi, dir.
05/10/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Quatuor en héritage
05/10/2020
Orchestre Symphonique
des Médecins de France
Flavien Boy, direction
18/10/2020
Concert reporté en 2021
Orchestre nat. du Capitole
Jiří Rožeň, direction
Concert France-Arménie
24/10/2020
Le forum ByPass
Vocalismes
13 au 20/11/2020
Association Aïda
Saison 2020-2021
30/06/2020
 
Critiques
 
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Looking for Beethoven
Pascal Amoyel
13/09/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
"Dessine-moi un concert"
11/09/2020
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Seong-Jin Cho, piano
10/09/2020
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Concerts d'ouverture
29 et 30/08/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
David Fray, dir. et piano
Audrey Vigoureux,
Emmanuel Christien,
Jacques Rouvier, pianos
02/07/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Tugan Sokhiev, direction
Bertrand Chamayou, piano
26/06/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Renaud Capuçon, violon
19/06/2020
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi, dir.
09/03/2020
Orchestre du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Josef Špaček, violon
05/03/2020
Grands Interprètes
Julien Martineau,
mandoline
Vanessa Benelli Mosell,
piano
02/03/2020
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
28/02/2020
Les Arts Renaissants
Ensemble Tictactus
26/02/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Ombres portées
24/02/2020
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Fumiaki Miura, violon
21/02/2020
Orchestre du Capitole
Pascal Rophé, direction
Renaud Capuçon, violon
15/02/2020
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orfeón Donostiarra,
Jeanine de Bique, soprano
Christa Mayer, mezzo

08/02/2020
Grands Interprètes
Martha Argerich, piano
Mischa Maisky, violoncelle
06/02/2020
Toulouse Guitare
SoloDuo
31/01/2020
Les Arts Renaissants
Patricia Petibon, soprano
Susan Manoff, piano
30/01/2020
 
 

 

Concerts / Orchestre National du Capitole, Kahchun Wong, direction
28 février 2020
     

CRITIQUE

Mozart-Bruckner, l’étonnant dialogue

Après avoir offert en 2019 un concert hors norme consacré à Moondog, le chef d’orchestre singapourien Kahchun Wong était de nouveau à la tête de l’Orchestre national du Capitole ce 28 janvier dernier dans un programme singulier associant la Symphonie n° 25, de Mozart, et la monumentale Symphonie n° 9 de Bruckner. Un face à face étrange mais créatif auquel chaque œuvre contribue avec ses spécificités.

Kahchun Wong, né à Singapour en 1986, fut l’un des derniers disciples de Kurt Masur. Il a également été l’assistant d’Esa-Pekka Salonen, d’Iván Fischer, ainsi que de Valery Gergiev et de Yannick Nézet-Séguin. Il s’est néanmoins forgé une personnalité bien spécifique. La passion, l’enthousiasme dont témoigne sa direction s’accompagne d’un engagement total dans sa fonction. Il s’investit auprès de chaque pupitre avec une telle présence qu’il dirige sans partition aussi bien la symphonie de Mozart (à la rigueur…) que la vaste cathédrale sonore brucknérienne !



Le chef d'orchestre singapourien Kahchung Wong - Photo Classictoulouse -

Il aborde cette 25ème symphonie du premier avec à l’esprit la dramatisation qui caractérise le grand mouvement du Sturm und Drang auquel Joseph Haydn avait brillamment contribué. L’effectif orchestral, particulièrement généreux, confère à l’Allegro con brio initial une énergie irrésistible. Un travail particulier sur la dynamique anime constamment cette entrée en matière. De belles nuances parcourent la mélancolie de l’Andante avec une implication spécifique des cordes aux phrasés pleins de charme. Un rythme terrien appuyé caractérise le Menuetto dont le trio bénéficie de la beauté des instruments à vents. Le dynamisme contrasté du final renoue avec l’ardeur du premier mouvement.
C’est dans un autre monde orchestral que se déroule la seconde partie du concert consacrée à l’œuvre ultime du « ménestrel de Dieu ». La Symphonie n° 9 en ré mineur d’Anton Bruckner, restée inachevée, nécessite un vaste effectif orchestral. Bien qu’il existe une version complétée du final de cette impressionnante partition, c’est  la version authentiquement brucknérienne, en trois mouvements que nous propose Kahchun Wong. Dédiée en toute humilité « … à Dieu, s’il veut bien l’accepter », cette vaste cathédrale sonore est aujourd’hui jouée dans l’édition originale.



Le vaste déploiement orchestral pour la Symphonie n° 9 de Bruckner
- Photo Classictoulouse -

Les trois mouvements qui la composent ne semblent pas, à l’écoute, amputés d’une conclusion manquante. La succession de ces paysages sonores reste d’une parfaite logique, aussi bien sonore que spirituelle, l’Adagio final évoquant, comme cela est souvent souligné, une sorte d’« Adieu à la vie ».
Les musiciens de l’Orchestre National du Capitole ont maintenant parfaitement intégré les caractéristiques de timbre, de phrasé d’une telle musique. Ainsi dirigés avec ardeur ils possèdent toutes les qualités qu’exige ce répertoire resté un temps étranger au style français. Que n’a-t-il fallu de persévérance pour faire admettre au grand public hexagonal une musique jugée alors comme trop « germanique » ! Brahms et Mahler ont eux aussi subi cet injuste purgatoire. L’accueil enthousiaste reçu par cette exécution démontre à quel point ces temps sont révolus.
Les premières mesures de l’œuvre émergent du silence dans le frémissement des cordes qui fut baptisé « Urnebel », c’est-à-dire « Brouillard des origines ». C’est ici aux cors, forts de neuf musiciens, puis à tous les pupitres de cuivres, abondamment sollicités, de traduire cette ascension d’abord douloureuse, puis triomphante, vers les sommets. Le chef organise avec dynamisme ces alternances entre méditations et explosions. L’éclat des cuivres, les commentaires chaleureux des bois, la tension qui se développe dans les pupitres de cordes, procèdent de cette lutte spirituelle vers un idéal jamais atteint. Ces crescendos cosmiques qui n’aboutissent pas, comme des élans inassouvis, constituent la marque du compositeur.



Les quatre tuben wagnériens du final de la 9ème symphonie de Bruckner
- Photo Classictoulouse -

Les martèlements terrifiants du Scherzo sont ici accentués par un tempo implacable. L’épisode central apaise un temps la course impitoyable qui ne tarde pas à repartir avec une force et une tension renouvelées.
L’Adagio final, « Sehr langsam, feierlich » (Très lent et solennel) déroule enfin son « Adieu à la vie » avec un mélange de sérénité et d’angoisse. La filiation avec la partition du Parsifal de Wagner se révèle ici troublante. Le pupitre de cors, admirable de finesse et de beautés sonores, s’enrichit alors d’un très beau quatuor de tuben wagnériens, ces instruments mythiques, conçus par Adolphe Sax à la demande du maître de Bayreuth auquel Bruckner vouait un véritable culte. Grandeur et rondeur des timbres apportent ainsi leur contribution chaleureuse à cette ascension finale vers un paradis idéal…
Un long silence suit les derniers échos de cette partition mystique, comme pour permettre un retour sur Terre du public, des musiciens et du chef lui-même !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 29 février 2020

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 

Programme du concert donné le 28 février 2020 à 20 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* W. A. Mozart

- Symphonie n° 25 en sol mineur

* A. Bruckner

- Symphonie n° 9 en ré mineur

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2020-2021
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index