www.classicToulouse.com
Annonces
 
Orchestre du Capitole
Jane Birkin 23/10/2019
China Night 26/10/2019
Le forum ByPass
Studio éole
04 au 08/11/2019
Le projet DÉMOS
Présentation
07/10/2019
Toulouse Guitare
Saison 2019-2020
Présentation
13/09/2019
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, direction
Ye-Eun Choi, violon
18/10/2019
Grands Interprètes
Magdalena Kožená
Sir Simon Rattle
16/10/2019
Les Clefs de Saint-Pierre
Correspondances et
lettres intimes
14/10/2019
Toulouse Guitare
Rolf Lislevand
Alicia Stubbe
04/10/2019
Rendez-vous musical
Vincent A. Jockin
01/10/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Behzod Abduraimov, piano
14/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Préludes poétiques
01/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Terre, nature et liberté
25/08/2019
À bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Magnificat, Dies Irae...
13/08/2019
Musique au Brésil
Orchestre Symphonique
Municipal de Campinas
Victor Hugo Toro, dir.
Simone Leitão, piano
20/07/2019
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
Moondog
29/06/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Duende y misterio
16/06/2019
A bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Mistero Buffo
14 et 15/06/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Chœur du Capitole
Garry Magee, baryton
10/06/2019
Grands Interprètes
Nelson Freire, piano
05/06/2019
Orchestre du Capitole
Klaus Mäkelä, direction
István Várdai, violoncelle
25/05/2019
Grands Interprètes
Les Siècles
François-Xavier Roth, dir.
Marie Lenormand, mezzo
23/05/2019
Grands Interprètes
Budapest Festival Orch.
Iván Fischer, direction
Emanuel Ax, piano
20/05/2019
Orchestre du Capitole
Ben Gernon, direction
Louis Schwizgebel, piano
18/05/2019
Clefs de Saint-Pierre
"Quatuor pour la fin du
Temps"
13/05/2019
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
Anne Schwanewilms, sop.
11/05/2019
La Saison Bleue
Cuarteto Quiroga
30/04/2019
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
29/04/2019
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, direction
Janina Baechle, mezzo
Christian Elsner, ténor
27/04/2019
Rotary-Tlse-Lauragais
Constant Despres, piano
Chœur Octambule
25/04/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Gluzman, violon
17/04/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Raquel Camarinha, sop.
Renaud Capuçon, violon
12/04/2019
Les Arts Renaissants
Thibaut Garcia, guitare
Boris Grelier, flûte
10/04/2019
Les Sacqueboutiers
La Maîtrise de Toulouse
"Missa pro defunctis"
09/04/2019
Grands Interprètes
Martha Argerich et
Lilya Zilberstein, pianos
06/04/2019
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev,
piano et direction
05/04/2019
 
 

 

Concerts / Orchestre National du Capitole - Tugan Sokhiev, direction -
Behzod Abduraimov, piano - 14 septembre 2019
     

CRITIQUE

La flamboyante ouverture russe

L’Orchestre national du Capitole, sous la baguette de son directeur musical Tugan Sokhiev, inaugurait sa nouvelle saison symphonique le 14 septembre dernier dans une Halle aux Grains bondée. D’interminables files d’attente s’étiraient près d’une heure avant le début du concert et certains n’ont probablement pas pu accéder à la salle dans laquelle le public piaffait d’impatience. Un programme de musique russe réunissant Rachmaninov et Prokofiev, ainsi que la présence du jeune pianiste ouzbek Behzod Abduraimov, avaient attiré la foule des grands soirs.

Né en 1990, Behzod Abduraimov a été révélé au monde du clavier par sa victoire au Concours International de Londres en 2009. Né à Tachkent en 1990, il a complété sa formation à l’International Center for Music de Park University, Kansas City, avec Stanislav Ioudenitch. En 2014, il était déjà présent à la Halle aux Grains où son interprétation du 1er Concerto de Tchaïkovski a remporté un mémorable succès.
Il ouvre donc cette année la nouvelle saison de l’Orchestre national du Capitole avec l’un des concertos les plus emblématiques de la période postromantique, le mythique Concerto n° 2 de Sergueï Rachmaninov. Ce Concerto constitue pour le compositeur une sorte de retour à la vie, au tout début du XXème siècle, après la profonde dépression qui a suivi l’échec de sa Symphonie n° 1. Il évoque également quelques citations qui ont marqué l’histoire du cinéma, comme dans le film Brève Rencontre de David Lean en 1945.



Behzod Abduraimov avec l'Orchestre national du Capitole et Tugan Sokhiev
- Photo Classictoulouse -

Les premières mesures du Moderato initial constituent un test pour le soliste. Huit mesures pendant lesquelles le piano, a cappella, joue une lente série d'accords qui progresse du pianissimo initial au fortissimo de la neuvième mesure. Behzod Abduraimov y marque déjà la partition de sa personnalité passionnée. Il suffit qu’il pose ses mains sur les touches de son Steinway pour réaliser que ce jeune pianiste est possédé par le piano tout autant qu’il possède la musique qu’il joue. Tout au long du concerto, l’ampleur de son jeu, la puissance de son toucher font de l’œuvre un duo d’égal à égal avec un orchestre pourtant généreusement sonore. Dans ce premier volet, animé et contrasté, le soliste partage ses interventions entre énergie maîtrisée et épanchements touchants. Ses doigts d’acier savent faire patte de velours. Il pratique ainsi un piano vivant, dynamique, en constante évolution, un piano en images.
Cette tension constante se propage dans l’Adagio sostenuto qui n’est pas vraiment un havre de paix, mais plutôt un moment d’inquiétude. Le final Allegro scherzando retrouve la dynamique d’un éblouissant duo avec l’orchestre. Rivalité et complicité bénéficient de cette fusion impressionnante entre les deux partenaires. Tugan Sokhiev « tient » l’orchestre avec rigueur et effervescence. Tout au long de l’œuvre on admire une fois encore la beauté des interventions solistes des musiciens, notamment celle du corniste solo, Jacques Deleplancque, et celle du clarinettiste solo, David Minetti.



L'Orchestre national du Capitole et Tugan Sokhiev à l'issue du concert
- Photo Classictoulouse -

Rappelé avec insistance par le public enthousiaste, Behzod Abduraimov offre un bis qui réconforte. Il s’agit de la Berceuse de Tchaïkovski, dans l’arrangement de… Rachmaninov. La paix retrouvée !
Toute la seconde partie de la soirée est consacrée à un « medley » des deux suites tirées par Sergueï Prokofiev de son célèbre et sublime ballet Roméo et Juliette. Une musique vibrante et colorée, symbole de jeunesse éternelle.
Tugan Sokhiev a donc choisi de mêler, dans une progression finement construite, les épisodes repris par le compositeur dans ses deux Suites. Il ouvre opportunément la séquence avec le premier volet, intensément dramatique, « Les familles Montaigu et Capulet » de la Suite n° 2 et la conclut avec le spectaculaire final de la Suite n° 1, « Mort de Tybal ». Stimulés par la direction précise et attentive de leur chef, les musiciens de l’orchestre exaltent toute la richesse expressive de cette saga flamboyante. A la tendresse, à la douceur des évocations sensibles comme « Juliette jeune fille », véritable dentelle instrumentale, s’oppose le drame intense et poignant de « Roméo sur le tombeau de Juliette ». On admire la justesse des choix de tempi, les équilibres entre les différents pupitres. Les cordes incandescentes rivalisent d’intensité avec l’éclat rutilant des cuivres, des vents en général.
Ceux qui ont assisté aux débuts de Tugan Sokhiev à la tête de l’Orchestre national du Capitole, en 2003, se souviennent peut-être que cette œuvre mythique était au programme de ce premier concert et avait recueilli un véritable triomphe !
L’accueil du public reste tout aussi enthousiaste aujourd’hui. Le chef ne cesse de remercier chacun des solistes sollicités par cette partition. A leur tour, les musiciens acclament leur chef et refusent même de se lever pour l’inciter à saluer seul !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 15 septembre 2019

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 

Programme du concert donné le 14 septembre 2019 à 20 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* S. Rachmaninov

- Concerto n°2 pour piano et orchestre

* S. Prokofiev

- Roméo et Juliette, Suites n° 1 et n° 2 (extraits)

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2019-2020
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index