www.classicToulouse.com
Annonces
 
Toulouse Guitare
Saison 2020-2021
Présentation 18/09/2020
Odyssud-Blagnac
Saison 2020-2021
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Saison 2020
29/08 au 27/09/2020
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Bach Jean-Sébastien
Suites et danse
27/09/2020
Les Arts Renaissants
Yasuko Uyama-Bouvard
Orchestre Les Passions
Jean-Marc Andrieu, dir.
29/09/2020
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi, dir.
05/10/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Quatuor en héritage
05/10/2020
Orchestre Symphonique
des Médecins de France
Flavien Boy, direction
18/10/2020
Concert reporté en 2021
Orchestre nat. du Capitole
Jiří Rožeň, direction
Concert France-Arménie
24/10/2020
Le forum ByPass
Vocalismes
13 au 20/11/2020
Association Aïda
Saison 2020-2021
30/06/2020
 
Critiques
 
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Looking for Beethoven
Pascal Amoyel
13/09/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
"Dessine-moi un concert"
11/09/2020
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Seong-Jin Cho, piano
10/09/2020
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Concerts d'ouverture
29 et 30/08/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
David Fray, dir. et piano
Audrey Vigoureux,
Emmanuel Christien,
Jacques Rouvier, pianos
02/07/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Tugan Sokhiev, direction
Bertrand Chamayou, piano
26/06/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Tugan Sokhiev, direction
Bertrand Chamayou, piano
26/06/2020
Orchestre nat. du Capitole
Concert exceptionnel
Renaud Capuçon, violon
19/06/2020
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi, dir.
09/03/2020
Orchestre du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Josef Špaček, violon
05/03/2020
Grands Interprètes
Julien Martineau,
mandoline
Vanessa Benelli Mosell,
piano
02/03/2020
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
28/02/2020
Les Arts Renaissants
Ensemble Tictactus
26/02/2020
Les Clefs de Saint-Pierre
Ombres portées
24/02/2020
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Fumiaki Miura, violon
21/02/2020
Orchestre du Capitole
Pascal Rophé, direction
Renaud Capuçon, violon
15/02/2020
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orfeón Donostiarra,
Jeanine de Bique, soprano
Christa Mayer, mezzo

08/02/2020
Grands Interprètes
Martha Argerich, piano
Mischa Maisky, violoncelle
06/02/2020
Toulouse Guitare
SoloDuo
31/01/2020
Les Arts Renaissants
Patricia Petibon, soprano
Susan Manoff, piano
30/01/2020
 
 

 

Concerts / Orchestre National du Capitole - Saison 2019-2020 -
Concert exceptionnel - Tugan Sokhiev, direction, Bertrand Chamayou, piano 26 juin 2020
     
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

Chaleureuses retrouvailles symphoniques

Le deuxième des trois concerts de reprise de l’Orchestre national du Capitole renouait enfin, le 26 juin dernier, avec la complicité qui lie les musiciens à leur directeur musical Tugan Sokhiev. Une Halle aux Grains réaménagée retrouvait ce soir-là un public, certes plus clairsemé qu’à l’habitude et bardé de masques bleus, mais non moins enthousiaste, venu pour acclamer ses musiciens et leur chef. Autre attrait de cette soirée, la présence du pianiste si légitimement apprécié des Toulousains, leur compatriote Bertrand Chamayou !

Les contraintes sanitaires scrupuleusement respectées ce soir-là ont nécessité une nouvelle disposition du plateau de la salle de concert. La distanciation physique entre les musiciens entraîne un généreux étalement de l’orchestre qui occupe ainsi une grande partie du parterre vidé de ses sièges et qui accroit considérablement la surface habituellement occupée. Sérieusement attaché aux règles sanitaires, chaque musicien arrive masqué sur le plateau et ne se démasque qu’une fois installé.



Tugan Sokhiev et ses musiciens, heureux de se retrouver - Photo Classictoulouse -

Est-ce cette disposition nouvelle (et notamment l’absence de public dans les seconde galeries) ou l’enthousiasme palpable qui anime chaque membre de l’orchestre, la sonorité globale semble plus pleine, et néanmoins plus transparente qu’à l’ordinaire. Le plaisir de retrouver enfin la musique vivante, la présence physique et directe des interprètes et du son reste irremplaçable. On se doute bien qu’il en est de même pour les acteurs de ce « retour à la vie ».
Dans une brève allocution liminaire, Tugan Sokhiev ne peut cacher sa joie de retrouver ses musiciens et son public (même barré du bleu des masques !) de même que cette Halle aux Grains, lieu emblématique de plaisir musical.
Mendelssohn et Ravel composent le programme de la soirée. Le bonheur et la lumière que distille toute l’œuvre de Felix Mendelssohn, disparu si jeune, transparaît dès l’ouverture Les Hébrides, parfois intitulée La Grotte de Fingal, du nom de ce lieu magique qui avait fasciné le compositeur lors de son voyage en Ecosse. On retrouve avec bonheur l’énergie des cordes, les couleurs des vents, la chaleur communicative des rythmes variés, la vitalité qui anime cette exécution pétillante.


Bertrand Chamayou, soliste du Concerto en sol de Ravel - Photo Classictoulouse -
O

La Symphonie n° 4 dite « Italienne », du même Mendelssohn, tout imprégnée de cette lumière particulière de la péninsule, referme ce programme. La fébrilité de l’Allegro vivace initial, le tendre recueillement de l’Andante, la grâce poétique du Con moto moderato débouchent sur un Saltarello final bondissant et jubilatoire, parfaitement en phase avec les circonstances de cette reprise.
Entre les deux partitions de Mendelssohn, Bertrand Chamayou vient exalter l’esprit de modernisme et de classicisme qui habite le jubilatoire Concerto en sol majeur pour piano et orchestre de Maurice Ravel. De l’inattendu clap de fouet qui ouvre l’Allegramente initial à l’accord final du Presto, la tension ne se relâche pas un instant, ni la complicité joyeuse qui s’établit entre le soliste et l’orchestre.

Bertrand Chamayou anime l’œuvre avec une énergie et une maîtrise exemplaires. Brillant sans ostentation dans les multiples traits virtuoses qui truffent sa partition, il sait charmer le déroulement presque mozartien de l’Adagio assai. Les accents jazzistiques du Presto final résonnent avec un naturel parfaitement intégré.
Saluons l’exécution des multiples solos instrumentaux qui épicent la partition, à commencer par le redoutable trait initial de trompette, magistralement exécuté par Hugo Blacher. Thibault Hocquet maîtrise avec panache le tout aussi périlleux solo de cor, alors que le cor anglais de Gabrielle Zaneboni et la harpe de Nabila Chajai conjuguent avec art la poésie de l’écriture. Flûtes, hautbois, bassons et clarinettes ne sont pas en reste. Apparemment, les musiciens ont su entretenir la qualité de leur jeu pendant ce confinement !
Rappelé avec insistance, Bertrand Chamayou prolonge la soirée avec la version originale pour piano seul de la belle Pavane pour une Infante défunte. Un espace de poésie grandement apprécié par le public comme les musiciens.
Le 2 juillet prochain, le troisième et dernier concert de cette reprise en appellera au père spirituel de la musique occidentale Johann Sebastian Bach…

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 27 juin 2020

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 

Programme du concert donné le 26 juin 2020
à 20 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* F. Mendelssohn

- Ouverture Les Hébrides

* M. Ravel

- Concerto en sol majeur pour piano et orchestre

* F. Mendelssohn
- Symphonie n° 4 "Italienne"

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2020-2021
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index