www.classicToulouse.com
Annonces
 
La Saison Bleue
Edition 2018-2019
Les Arts Renaissants
Il delirio fantastico
Vincent Bernhardt, dir.
Laureen Stoulig, soprano
14/11/2018
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
15 et 17/11/2018
Les Sacqueboutiers
Théâtre du Capitole
Voyage musical
en Nouvelle Espagne
23/11/2018
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio-France
Mikko Franck, direction
Khatia et Gvantsa
Buniatishvili, pianos

24/11/2018
Musique au Palais
Edition 2018
24 et 25/11/2018
La Dame d'Aragon
Hambre
25 et 26/11/2018
Rencontres musicales
de Nailloux
28/09 au 15/12/2018
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Dénes Várjon, piano
09/11/2018
Grands Interprètes
Il Pomo d'Oro
Maxim Emelyanychev, dir.
Serse, G. F. Haendel
07/11/2018
Quatuor Alizé
04/11/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Edgar Moreau, violoncelle
03/11/2018
Orchestre du Capitole
Michael Sanderling, dir.
Nicola Benedetti, violon
27/10/2018
Toulouse Wind Orchestra
Mathieu Romano, direction
Alexandre Gattet, hautbois
26/10/2018
Orchestre du Capitole
Rinaldo Alessandrini, dir.
Julien Martineau,
mandoline
20/10/2018
La Dame d'Aragon
Mozart, Pélerin de l'Infini
15/10/2018
Orchestre du Capitole
Wayne Marshall, direction
Soirée Bernstein
12/10/2018
Clefs de Saint-Pierre
Soirée Brahms
08/10/2018
Toulouse Guitare
Marcin Dylla - Boris Paul
05/10/2018
Rendez-vous musical
Vincent Jockin
02/10/2018
Dialogue aux Carmélites
Le voyage à Lübeck
23/09/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Denis Kozhukhin, piano
21 et 22/09/2018
Dialogue aux Carmélites
Mūza Rubackytė, piano
Régis Goudot, récitant
26/08/2018
Les Sacqueboutiers
Le Roman de Jaufre
Festival Elizik, Narbonne
11/07/2018
Orchestre du Capitole
Lahav Shani, direction
Toulouse d'Eté
09/07/2018
Dialogue aux Carmélites
Amanda Favier, violon
François Castang, récitant
08/07/2018
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Chiu-Jan Ying, violon
02/07/2018
Orchestre du Capitole
Enrique Mazzola, direction
Edgar Moreau, violoncelle
22/06/2018
Orchestre du Capitole
Long Yu, direction
Chad Hoopes, violon
16/06/2018
Grands Interprètes
Chamber Orchestra of
Europe,
Yannick Nézet-Séguin, dir.
Lisa Batiashvili, violon
15/06/2018
Les Sacqueboutiers
Gwendolyn Toth, orgue
13/06/2018
Les Sacqueboutiers
Jean Tubéry, cornetto
Gwendolyn Toth, orgue
12/06/2018
Dialogue aux Carmélites
Clara Cernat, violon
Thierry Huillet, piano
Luc Ferry, philosophe
10/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orféon Donostiarra
08/06/2018
Grands Interprètes
Grigory Sokolov, piano
04/06/2018
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Nicholas Angelich, piano
02/06/2018
Orchestre du Capitole
Marcelo Lehninger, dir.
Guillaume Vincent, piano
26/05/2018
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
18/05/2018
Orchestre du Capitole
Clemens Schuldt, direction
Baiba Skride, violon
12/05/2018
 
 

 

Concerts / Orchestre National du Capitole - Wayne Marshall, direction,
Judith et Leah Pisar, récitantes, Kelley Nassief, soprano - 12 octobre 2018
     
COUP DE CŒUR

CRITIQUE

Leonard Bernstein : l’émotion

Le 12 octobre, l’Orchestre national du Capitole célébrait le centième anniversaire de la naissance du grand chef, pianiste et compositeur américain, Leonard Bernstein décédé le 14 octobre 1990 à New York. Wayne Marshall, ce chef d’orchestre britannique si proche de l’esprit et de la culture du grand passeur de musique était ainsi appelé à diriger une formation toulousaine élargie, associant à l’orchestre le Chœur et la Maîtrise du Capitole. Deux récitantes d’exception révélaient et animaient la Symphonie Kaddish du compositeur.

Les activités de direction d’orchestre de Leonard Bernstein ont longtemps occulté celles du compositeur qui tire l’essentiel de sa célébrité de son drame lyrique (souvent qualifié de comédie musicale) West Side Story. Le programme de ce concert rétablit indéniablement l’authenticité et la complexité du personnage.



Le grand chef d'orchestre britannique, maître d'oeuvre de cette célébration, Wayne Marshall

Avant de rendre à sa Symphonie n° 3 Kaddish l’hommage que mérite cette œuvre impressionnante, Wayne Marshall dirige deux partitions qui complètent le portrait musical de ce créateur iconoclaste. L’ouverture de Candide, qualifiée d’opérette par les différents catalogues, résume l’intrigue de cette belle œuvre scénique que les Toulousains ont pu découvrir ou redécouvrir en décembre 2016 au Théâtre du Capitole. Le chef américain en exploite la vigueur, l’imagination, la générosité. Prise dans un tempo particulièrement dynamique, tenue avec une extrême précision, cette page brillante irradie de bonheur.
Tout autre apparaît le propos de la Suite d’orchestre On the waterfront, (en français Sur les quais) tirée de la musique composée par Bernstein pour le film éponyme d’Elia Kazan (1954). Un film dans lequel Marlon Brando crève véritablement l’écran. La Suite d’orchestre exploite avec force le thème dramatique du film sur la corruption mafieuse dans le syndicat des dockers new-yorkais. L’intensité de cette pièce semble traduire musicalement l’indignation du compositeur. L’impressionnant solo de cor a cappella qui ouvre l’œuvre confirme les qualités admirables de Thibault Hocquet qui reçoit d’ailleurs une véritable ovation au salut final. La flûte, le hautbois, la clarinette, le saxophone  ne sont pas en reste. La violence de l’orchestration, dans laquelle les percussions jouent un rôle essentiel, n’a d’égal que le déploiement de couleurs que l’on doit à la qualité de tous les pupitres. Wayne Marshall s’implique totalement dans cette exécution qui évoque un véritable manifeste social.



L'ensemble orchestral et choral pour l'exécution de la Symphonie Kaddish
- Photo Classictoulouse -

Toute la seconde partie de la soirée est donc consacrée à cette 3ème Symphonie de Leonard Bernstein sous-titrée Kaddish, du nom de la prière hébraïque de louange en l'honneur de Dieu. Composée en 1963 puis révisée en 1977, la symphonie est dédiée « à la bien-aimée mémoire de John F. Kennedy ». Elle constitue en quelque sorte la réaction de l’artiste à la crise mondiale qui menace la paix (c’est l’époque de la guerre froide, des missiles de Cuba). La partition musicale, d’une grande force, d’un pouvoir de conviction irrésistible, nécessite l’utilisation d’un orchestre particulièrement opulent dans lequel, là aussi, les percussions occupent une place prépondérante.
L’œuvre est conçue pour être associée à un texte parlé. Ce fut au compositeur lui-même de se charger de la première version de ce texte. Lors de sa révision de 1977, Bernstein a modifié cette version initiale puis s’est adressé à son ami Samuel Pisar pour lui demander d’écrire une troisième version inspirée par les souffrances que celui-ci a eu à subir lors de la Shoah. C’est cette troisième version, complétée après les attentats new-yorkais du 11 septembre 2001, qui est présentée à Toulouse. En outre, le rôle du récitant est ici partagé entre l’épouse de Samuel Pisar, Judith, et sa fille Leah. Une émotion supplémentaire émane de ce double récit, déclamé sans emphase mais avec une conviction bouleversante. Certes, le texte est énoncé en anglais, ce qui peut en occulter la compréhension pour beaucoup, mais Leah et Judith Pisar s’efforcent d’éclairer leur prononciation au maximum de telle manière qu’il suffit parfois de percevoir quelques mots pour en ressentir l’impact. Une excellente traduction intégrale de ce texte figure en outre dans le programme de salle. Par ailleurs, en introduction, Leah Pisar présente, dans un français parfait, l’œuvre et son contenu, permettant ainsi de mieux suivre son déroulement.



Au côté du chef Wayne Marshall, les deux récitantes de Kaddish.
De gauche à droite : Leah Pisar et Judith Pisar - Photo Classictoulouse -

La première des trois parties qui la composent interpelle Dieu à propos de l’angoisse ressentie par l’homme face au chaos dont il est lui-même la cause. Les soubresauts orchestraux, d’une violence délibérée et admirablement soulignée, renforcent encore la puissance des mots. Dans le deuxième volet, le jugement de Dieu est en quelque sorte détourné. Dieu est ici mis en accusation. : « Peux-Tu pardonner mes péchés, Seigneur ? Puis-je pardonner les Tiens ». Le chœur mêle sa voix aux suppliques et protestations du récit. La voix de la soprano Kelley Nassief (splendide timbre, chant lumineux), associée au chœur d’enfants, vient évoquer les souvenirs glaçants de la déportation…
Malgré les drames passés et les menaces actuelles, la troisième et dernière partie se veut optimiste. Les récitantes invitent Dieu à une nouvelle alliance. Le chœur d’enfants et la soprano solo se rejoignent pour cette supplique. L’œuvre s’achève sur une lumineuse fugue, message d’espoir, malgré tout, en l’homme. L’émotion est à son comble. La fusion d’un orchestre galvanisé, d’un chœur généreux et du timbre céleste de la soliste donnent le frisson. La voix parlée de Judith Pisar conclut sur un vibrant Amen ! Amen ! A-men !!!
Une longue ovation salue le message porté par cet hymne à la paix réaffirmant haut et fort l'engagement humaniste de Bernstein. Chaque groupe de musiciens est chaleureusement remercié par Wayne Marshall et acclamé par le public. Le pupitre des percussions, particulièrement sollicité ce soir-là, reçoit une acclamation toute spéciale. Les deux phalanges chorales, comme toujours admirablement dirigées par Alfonso Caiani, reçoivent également les applaudissements les plus nourris.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 13 octobre 2018

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 

Programme du concert donné le 12 octobre à
20 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* L. Bernstein


- Ouverture de Candide

- Suite d'orchestre de
On the waterfront

- Symphonie n° 3
Kaddish

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2018-2019
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index