www.classicToulouse.com
Annonces
 
Chœur Les éléments
Iberia
26/06/2017
Odyssud
Saison 2017-2018
13/06/2017
Grands Interprètes
Saison 2017-2018
07/06/2017
Clefs de Saint-Pierre
Saison 2017-2018
17/05/2017
Dialogue aux Carmélites
Saison 2017-2018
04/05/2017
Orchestre du Capitole
Saison 2017-2018
17/05/2017
 
Critiques
 
Grands Interprètes
Juan Diego Flórez, ténor
Vincenzo Scalera, piano
19/06/2017
Orchestre du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Adam Laloum, piano
16/06/2017
Orchestre du Capitole
Gustavo Gimeno, dir.
Adrien La Marca, alto
09/06/2017
Association Gabriel Fauré
Traversée lyrique en
Amérique latine
Compagnie Opér'Azul
08/06/2017
Orchestre du Capitole
Antonello Manacorda, dir.
Alexandra Conunova,
violon
02/06/2017
Orchestre du Capitole
Kazuki Yamada, direction
Karine Deshayes, alto
Chœur du Capitole
Chœur Les Eclats
27/05/2017
Grands Interprètes
Renaud Capuçon, violon
Nicholas Angelich, piano
23/05/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Marianne Crebassa, mezzo
19/05/2017
Clefs de Saint-Pierre
Portrait de groupe
15/05/2017
Grands Interprètes
Nelson Freire, piano
15/05/2017
Arts Renaissants
Ensemble Pulcinella
26/04/2017
Grands Interprètes
Martha Argerich
Stephen Kovacevich
pianos
24/04/2017
La Dame d'Aragon
Orchestre Symphonique
du Royaume d'Aragon
Ricardo Casero, dir.
21/04/2017
À bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Fantaisie et variations
autour de The Fairy Queen
20/04/2017
Grands Interprètes
Filarmonica Teatro Regio
Torino
Gianandrea Noseda, dir.
Betrand Chamayou, piano
18/04/2017
Orchestre du Capitole
Rafael Payare, direction
Benjamin Beilman, violon
14/04/2017
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, dir.
Adam Laloum, piano
07/04/2017
Grands Interprètes
Les Musiciens du Louvre
Marc Minkowski, direction
Bach, Passion St Jean
31/03/2017
Orchestre du Capitole
Christian Zacharias, piano
et direction
25/03/2017
Les Arts Renaissants
Ensemble Les Surprises
22/03/2017
Les Sacqueboutiers
Pôle des Arts Baroques
Jean-Pierre Canihac, dir.
19 et 20/03/2017
Grands Interprètes
Orchestre et Choeur de
l'Opéra du Bolchoï-Moscou
Tugan Sokhiev, direction
La Pucelle d'Orléans
P. I. Tchaïkovski
15/03/2017
Clefs de Saint-Pierre
Folk Songs
13/03/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Don Quichotte,
Jules Massenet
24/02/2017
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
20/02/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Lucas Debargue, piano
17/02/2017
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
Raphaël Sévère, clarinette
10/02/2017
 
 

 

Concerts / Orchestre National du Capitole - Rafael Payare, direction
Benjamin Beilman, violon - 14 avril 2017
     
COUP DE CŒUR
     

CRITIQUE

L’Odyssée musicale

Deux musiciens de la jeune génération étaient, ce vendredi 14 avril, les invités de l’Orchestre national du Capitole. Le chef d’orchestre vénézuélien Rafael Payare et le violoniste américain Benjamin Beilman ont ce soir-là galvanisé un public constitué d’habitués de ces concerts mais aussi de nouveaux venus comme le suggèrent quelques applaudissements « hors norme » en cours d’’exécution. Que ces récents adeptes, visiblement heureux de la découverte, soient les bienvenus !

Diplômé de la célèbre école El Sistema du Venezuela, celle que fonda José Antonio Abreu et qui fit émerger Gustavo Dudamel et l’Orchestre Simon Bolivar, Rafael Payare est un chef passionné et dynamique qui occupe déjà une place importante dans le panorama international. Invité par Lorin Maazel à participer à son Festival Castleton en Virginie, il lui succéda à la tête de grandes formations internationales. Après une première invitation en juillet 2013, Rafael Payare se retrouve donc de nouveau à la tête de l'Orchestre national du Capitole. Sa silhouette émaciée, son abondante chevelure, la vivacité de sa baguette, sa direction « chorégraphique » obtient le meilleur de la phalange toulousaine. Voici un chef qui fait sonner l’orchestre de la plus dynamique des façons, dans un bel équilibre sonre des cordes et des vents.



Le jeune violoniste américain Benjamin Beilman, soliste du concerto de Sibelius
- Photo Classictoulouse -

Jean Sibelius occupe toute la première partie de ce programme. L’œuvre symphonique du compositeur finlandais tient une place à part dans l’héritage européen. Sa musique, longtemps méprisée, a enfin droit de cité auprès d’un public conquis par l’originalité et la grandeur de sa musique. Le concert du 14 avril s’ouvre sur la deuxième des Quatre légendes pour orchestre, autrement dit la Suite de Lemminkäinen. Cet épisode intitulé Lemminkäinen à Tuonela évoque l’arrivé du héros de la mythologie nordique dans cet enfer scandinave qu’est Tuonela. Les couleurs, la dynamique orchestrales possèdent cette particularité d’écriture qui charme l’esprit et le cœur. Emergeant du silence, d’étranges trémolos, comme des frissons d’effroi, parcourent par nappes successives tous les pupitres de cordes. Au mystère ainsi suggéré succède un épisode dramatique, épique, évoquant comme souvent chez Sibelius le feu sous la glace. Le chef sculpte avec talent le son de l’orchestre jusqu’au retour vers le silence. Une magnifique découverte à laquelle participent tous les talents des musiciens dont ceux du violoncelle solo Pierre Gil.
Le concerto pour violon et orchestre en ré majeur reste l’une des partitions les plus souvent jouées du maître finlandais. Hautement virtuose, la partie soliste a attiré les plus grands violonistes de l’Histoire récente. Benjamin Beilman, le soliste de la soirée est né en 1989 à Washington. Le jeune Américain a étudié à l'Institut de musique de Chicago, puis à l'Institut Curtis de Philadelphie. Il a remporté le premier prix du Concours International de Musique de Montréal, le prix Musical Fund Society Career de Philadelphie, les auditions des Young Concert Artists en 2010, et la bourse Avery Fisher en 2012.
Ses qualités hors du commun se manifestent dès les premières mesures du concerto de Sibelius. L’ampleur exceptionnelle de sa sonorité, la richesse chaleureuse de son timbre s’imposent immédiatement. Il sait « naviguer » dans cette partition émouvante et forte avec un sens impressionnant de la rhétorique musicale. Jamais submergé par un orchestre pourtant très présent et riche de couleurs, il ménage des plages d’une extrême finesse alternant avec ces explosions de virtuosité auxquelles il confère un élan héroïque. On admire en particulier la beauté de ses aigus pianissimos, dignes de ceux d’une grande soprano… Dans l’Allegro moderato initial, en particulier, le lyrisme de son jeu se pare d’élans désespérés. Après un Adagio di molto tout en retenue, le jeu du soliste de déploie en fulgurances lumineuses dans un Finale incandescent. Jusqu’à la course à l’abîme des dernières mesures. Cette éblouissante exécution suscite l’enthousiasme du public auquel Benjamin Beilman répond par un bis rayonnant de beauté, la Gavotte en rondeau de la Partita N° 3, de Johann Sebastian Bach. Le violoniste pare cette partition de nuances d’un grand raffinement. A coup sûr, un nom, un talent à retenir !




Le chef d'orchestre vénézuélien Rafael Payare à la tête de l'Orchestre national du Capitole
- Photo Classictoulouse -

La seconde partie de la soirée lâche la bride à l’un des poèmes symphoniques de Richard Strauss les plus emblématiques, son Also sprach Zarathustra (Ainsi parlait Zarathoustra). Librement inspirée par le poème philosophique éponyme de Friedrich Nietzsche, cette partition démesurée illustre la transition de l’homme, de ses origines jusqu’au « surhomme ». Une citation du philosophe est mise en exergue de la partition : « La musique a trop longtemps rêvé ; nous voulons devenir des rêveurs éveillés et conscients. » Le déroulement de l’œuvre se divise en épisodes précis aux titres évocateurs. Depuis « De ceux des arrières-monde » jusqu’au « Chant du voyageur de la nuit », ils symbolisent les « discours » manichéens du poète-prophète Zarathoustra.
Comment ne pas évoquer l’utilisation inspirée des premières mesures du poème symphonique par  Stanley Kubrick dans son film culte de 1968 (déjà !) 2001, l'Odyssée de l'espace. On ne peut toujours pas s’empêcher de frémir à l’écoute de cette stupéfiante entrée en matière. D’autant plus que l’orchestre et son chef maîtrisent ici parfaitement cet immense crescendo, apothéose liminaire qui ouvre le chemin vers les méandres mystérieux de la pensée musicale. Rafael Payare construit cette progression avec un sens aigu de l’architecture. Il sait en outre ménager les équilibres verticaux (bel étagement des plans sonores) et horizontaux (contrastes dynamiques parfaitement négociés). Chaque pupitre brille de tous ses feux. L’incandescence avec laquelle les cordes soutiennent les élans lyriques ménage un bel équilibre avec les éclatantes proclamations des cuivres mais aussi les contributions colorées des bois. Les interventions des percussions apportent enfin la ponctuation décisive aux discours du musicien-poète. Un grand bravo, en particulier, à Liza Kerob, premier violon, pour la qualité de ses solos et de sa fonction stimulante.
Signalons que notre bel orchestre part très bientôt pour une vaste tournée en Asie et aux Émirats Arabes Unis du 23 avril au 3 mai. Sous la direction de Tugan Sokhiev l’ONCT se rendra à Taïwan, en Corée du Sud et donc aux Émirats Arabes Unis, notamment à Abou Dhabi. Ils seront accompagnés des solistes suivants : la soprano Sumi Jo, l’organiste Michel Bouvard, la violoniste Ji Young Lim et le violoncelliste Edgar Moreau.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 15 avril 2017

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 

Programme du concert donné le 14 avril 2017 à
20 h à la Halle aux Grains de Toulouse

* J. Sibelius

- Extrait de la Suite de Lemminkäinen, Op. 22 :
Lemminkäinen à Tuonela
- Concerto pour violon en ré mineur, op. 47

* R. Strauss
- Also sprach Zarathustra, Poème symphonique
Op. 30

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2016-2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index