www.classicToulouse.com
Annonces
 
 
Critiques
 
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Don Quichotte,
Jules Massenet
24/02/2017
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
20/02/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Lucas Debargue, piano
17/02/2017
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
Raphaël Sévère, clarinette
10/02/2017
Grands Interprètes
Chamber Orchestra of
Europe
Yannick Nézet-Séguin, dir.
Jean-Guihen Queyras,
violoncelle
09/02/2017
Grands Interprètes
Scottish Chamber
Orchestra
Robin Ticciati, direction
Maria João Pires, piano
04/02/2017
Arts Renaissants
Claire Désert, piano
Pascal Moraguès,
clarinette
Gary Hoffman, violoncelle
01/02/2017
Orchestre du Capitole
Lorenzo Viotti, direction
Daniel Lozakovitj, violon
27/01/2017
Orchestre du Capitole
Rinaldo Alessandini, dir.
20/01/2017
Clefs de Saint-Pierre
D'âmes et d'anche
16/01/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Alison Balsom, trompette
13/01/2017
Arts Renaissants
Quatuor Modigliani
11/01/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orfeón Donostiarra
Claudia Barainsky, soprano
Garry Magee, baryton
15/12/2016
Orchestre de l'Université
de Toulouse
Jean-Guy Olive, direction
Jérôme Pernoo, violoncelle
13/12/2016
Les Amis des Orgues
de Castanet-Tolosan
Concert de Noël
11/12/2016
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio France
Myung-Whun Chung, dir.
Nicholas Angelich, piano
10/12/2016
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Jean-Yves Thibaudet,
piano
09/12/2016
Arts Renaissants
Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
07/12/2016
Grands Interprètes
Ensemble Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
Elias, Mendelssohn
03/12/2016
Orchestre du Capitole
Christophe Mangou, dir.
Jeff Mills, DJ
01 et 02/12/2016
Musique au Palais
Bach, Mozart, Beethoven
Un Voyage en Russie
26 et 27/11/2016
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Gluzman, violon
24/11/2016
Clefs de Saint-Pierre
Le trombone à travers
les âges
21/11/2016
Orangerie de Rochemontès Orianne Moretti,soprano
Ilya Rashkovskiy, piano
Concert de Gala
20/11/2016
Grands Interprètes
Julia Lezhneva, soprano
La Voce Strumentale
Dmitry Sinkovski, dir.
19/11/2016
Les Sacqueboutiers
Festival Déodat de
Séverac
Le Roman de Jaufre
17/11/2016
Arts Renaissants
Jordi Savall
Le Concert des Nations
16/11/2016
Orchestre du Capitole
Lahav Shani, direction
et piano
04/11/2016
Orchestre du Capitole
Thomas Søndergård, dir.
Vilde Frang, violon
29/10/2016
Les Sacqueboutiers
Rencontre Internationale
des Cuivres Anciens
20 au 23/10/2016
 
 

 

Concerts / Orchestre National du Capitole - Christophe Mangou, direction -
Jeff Mills, DJ - 1er décembre 2016
     

CRITIQUE

L’ivresse des sons et des couleurs

Il était légitime de s’attendre à un événement « décalé ». Le 1er décembre dernier, la première collaboration musicale entre l’Orchestre national du Capitole et Jeff Mills, le pape d’une certaine musique techno, a créé un véritable choc culturel, unanimement plébiscité par un public en délire. Jeff Mills a ainsi démontré l’authenticité de son grand talent et la formation symphonique toulousaine, dirigée avec passion par Christophe Mangou, a témoigné de son indéfectible ouverture vers des horizons a priori éloignés de sa pratique quotidienne.

Certes, la moyenne d’âge des spectateurs de ce spectacle étonnant a pris ce soir-là un sacré coup de jeune. Mais les habitués de la saison symphonique de l’ONCT n’ont pas boudé l’événement. Le résultat est que les deux concerts prévus se déroulent à guichet fermé. Plus de quatre mille personnes auront donc répondu à cet appel de la nouveauté !
Comme l’indique Jeff Mills lui-même, ce concert est un show et l’œil est autant sollicité que l’oreille, les deux faces du spectacle pointant dans la même direction. L’orchestre, habilement sonorisé, délivre son message avec un relief impressionnant. La débauche d’effets visuels : projecteurs mobiles, écrans additionnels, étonnants balayages lumineux, choix de couleurs adaptées au message musical, se révèle d’un raffinement inattendu.



Le DJ Jeff Mills, pendant le concert toulousain - Photo Patrice Nin -

Car il y a bien un message dans la partition du compositeur joliment intitulée « Light from the outside world » (Lumière du monde extérieur). Renouvelant en quelque sorte les intentions de ses prédécesseurs, le Britannique Gustav Holst, avec ses Planètes, et le Russe Alexandre Scriabine, avec son Prométhée ou le Poème du feu, Jeff Mills vise loin dans ce que les Grecs ont appelé « La musique des sphères ». Il précise lui-même : « Light from the outside world explore la force majeure qui réside dans notre Soleil le plus proche… » Sa proximité de Scriabine devient évidente lorsqu’on se souvient que le compositeur russe avait inventé, pour l'exécution de son Prométhée, un clavier à lumières, ou « Luce », dont chaque touche correspondait à une couleur.
Le projet présenté à Toulouse constitue l’évolution du spectacle Bleu Potential créé en 2005 avec l’Orchestre national de Montpellier. Les musiques imaginées par Jeff Mills pour cette ultime version du projet bénéficient de l’excellent arrangement orchestral de Nicolas Roussel. Ce poème symphonique qui ne dit pas son nom se subdivise en une quinzaine d’épisodes au cours desquels la partition instrumentale jouée par l’orchestre fusionne avec le « loop sampling » créé par Jeff Mills en temps réel sur scène, à la tête d’un impressionnant dispositif de platines et claviers divers. Le mélange est tel qu’il est souvent difficile de distinguer l’origine des sons.



L'Orchestre national du Capitole sous la direction de Christophe Mangou
- Photo Patrice Nin -

L’impression que laisse cette succession de moments étranges suggère néanmoins que le « style » Jeff Mills hérite de la grande tendance des musiques répétitives (parfois qualifiée de « minimaliste ») américaines, portées par des créateurs comme Steve Reich, Philip Glass, ou surtout John Adams. On peut même remonter jusqu’à Charles Ives qui imposa une nouvelle direction de la musique aux USA. Ainsi alternent des épisodes privilégiant la poésie, la violence ou le rythme. Parmi ces épisodes, The Bells (les cloches) suscitent un enthousiasme délirant. La mise en lumière de ces sonneries par l’éclatant dispositif de projecteurs vert et rouge soutient efficacement, il est vrai, le déroulement musical. Ailleurs, la compétition entre l’ensemble des percussions orchestrales et celles des samplers donne également lieu à de grands moments d’excitation.
Commentée par Jeff Mills lui-même, la dernière pièce Utopia, qui vient compléter les différents tableaux de Light from the outside world, prend son origine dans une publicité commandée par une marque de voitures. Le morceau fut d’ailleurs trouvé trop étrange, trop bizarre par les commanditaires qui le refusèrent. On les comprend !
La standing ovation du public obtient deux retours vers les épisodes les plus caractéristiques de l’œuvre avec notamment la reprise qui s’imposait, celle de The Bells. L’ovation s’adresse alors avec enthousiasme à l’ensemble de l’orchestre et à son chef de la soirée, Christophe Mangou, dont l’énergie, la précision, la conviction, emportent tous les suffrages. Jeff Mills, visiblement heureux de leur prestation, ne manque pas de féliciter également l’équipe technique du son et de la lumière, dont l’efficacité contribue grandement à la réussite de cette soirée hors norme.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 2 décembre 2016

 

 

infos
 

Détail des informations, s’adresser à :

Orchestre National du Capitole de Toulouse
- Service location
BP 41408 – 31014
Toulouse Cedex 6.


Renseignements, détail complet de la saison et réservations :

http://onct.toulouse.fr/
 

 

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2016-2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index