www.classicToulouse.com
Annonces
 
Musicales franco-russes
Orchestre du Capitole
2ème édition
04/12/2019
Les Sacqueboutiers
Maîtrise de Toulouse
07/12/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Lucas Debargue, piano
07/12/2019
Les Arts Renaissants
Il Giardino Armonico
Giovanni Antonini, dir.
10/12/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Musiques de film
12 et 13/12/2019
Toulouse Guitare
Les Frères Méduses et
Jennifer Choi
13/12/2019
Le projet DÉMOS
Présentation
07/10/2019
Toulouse Guitare
Saison 2019-2020
Présentation
13/09/2019
 
Critiques
 
Grands Interprètes
Les Musiciens du Louvre
Marc Minkowski, direction
02/12/2019
Musique au Palais
Visages du Romantisme
Allemand
23 et 24/11/2019
Orchestre du Capitole
Ben Gernon, direction
Sol Gabetta, violoncelle
22/11/2019
Grands Interprètes
Grigory Sokolov, piano
19/11/2019
Les Sacqueboutiers
Ensemble C. Janequin
Théâtre du Capitole
"Plaisir de gorge et joyeux
instruments"
17/11/2019
Les Arts Renaissants
Richard Galliano,
Prague String Quintet
14/11/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Victor Julien-Laferrière,
violoncelle
08 et 09/11/2019
Le forum ByPass
La Nuit Acousmatique
04/11/2019
Orchestre du Capitole
Lihua Tan, direction
Jian Li, piano
China Night 26/10/2019
Orchestre du Capitole
Joseph Swensen, direction
Ye-Eun Choi, violon
18/10/2019
Grands Interprètes
Magdalena Kožená
Sir Simon Rattle
16/10/2019
Les Clefs de Saint-Pierre
Correspondances et
lettres intimes
14/10/2019
Toulouse Guitare
Rolf Lislevand
Alicia Stubbe
04/10/2019
Rendez-vous musical
Vincent A. Jockin
01/10/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Behzod Abduraimov, piano
14/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Préludes poétiques
01/09/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Terre, nature et liberté
25/08/2019
À bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Magnificat, Dies Irae...
13/08/2019
Musique au Brésil
Orchestre Symphonique
Municipal de Campinas
Victor Hugo Toro, dir.
Simone Leitão, piano
20/07/2019
Orchestre du Capitole
Kahchun Wong, direction
Moondog
29/06/2019
Musique en Dialogue aux
Carmélites
Duende y misterio
16/06/2019
A bout de souffle
Stéphane Delincak, dir.
Mistero Buffo
14 et 15/06/2019
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Chœur du Capitole
Garry Magee, baryton
10/06/2019
Grands Interprètes
Nelson Freire, piano
05/06/2019
Orchestre du Capitole
Klaus Mäkelä, direction
István Várdai, violoncelle
25/05/2019
Grands Interprètes
Les Siècles
François-Xavier Roth, dir.
Marie Lenormand, mezzo
23/05/2019
Grands Interprètes
Budapest Festival Orch.
Iván Fischer, direction
Emanuel Ax, piano
20/05/2019
Orchestre du Capitole
Ben Gernon, direction
Louis Schwizgebel, piano
18/05/2019
 
 

 

Concerts / Brésil / Orquestra Sinfônica Municipal de Campinas
Victor Hugo Toro, direction - Simone Leitão, piano - 20/07/2019
     

CRITIQUE

Vitalité musicale du Brésil

La musique au Brésil, ce n’est pas seulement la samba et ses foisonnants et multiples dérivés. L’organisation de saisons de concerts consacrés à ce que les Brésiliens appellent « la musique érudite » constitue l’une des composantes essentielles de la vie culturelle des grandes cités. Campinas, riche agglomération de plus d’un million d’habitants de l’état de São Paulo possède un orchestre symphonique de qualité. La « Orquestra Sinfônica Municipal de Campinas » fut, au Brésil, la première institution du genre à connaître le jour dans une autre ville qu’une capitale d’état. Campinas possède, il est vrai, la particularité d’avoir donné naissance au plus célèbre des compositeurs brésiliens d’opéra, Carlos Gomes, qui connut des heures de gloire à la Scala de Milan vers la fin du 19ème siècle.

Le 20 juillet dernier, la formation symphonique « campineira » consacrait son concert de la saison 2019 au seul répertoire brésilien. Les musiciens qui la composent sont placés ce soir-là, sous la baguette de leur directeur artistique dont le nom se révèle particulièrement évocateur pour nous Français, Victor Hugo Toro. Les Sud-américains ne manquent pas d’imagination ni de complexe quant au choix des prénoms de leurs enfants ; comme ils ont raison ! L’actuel chef titulaire de l’orchestre est natif de Santiago du Chili. Très actif dans toute l’Amérique latine, Victor Hugo Toro est titulaire de nombreux prix et récompenses dont la prestigieuse médaille « Carlos Gomes ».
C’est au « Teatro Municipal José Castro Mendes » de Campinas que se déroule cette soirée consacrée à deux compositeurs brésiliens importants dont le très célèbre Heitor Villa-Lobos. Le second, Claudio Santoro, natif de Manaus, a animé tout le 20ème siècle de son œuvre aux multiples facettes. Très intelligemment et avec une grande sensibilité, le chef présente le programme, éclairant ainsi le public (dont l’auteur de ces lignes !) sur les divers aspects des œuvres jouées.  Il en souligne notamment le caractère national (mais non nationaliste !), et en particulier l’utilisation de mélodies traditionnelles originales.



La "Orquestra Sinfônica Municipal de Campinas" sous la direction de Victor Hugo Toro
- Photo Jorge Coli -

C’est Villa-Lobos qui ouvre la soirée avec sa poétique évocation intitulée Alvorada na Floresta Tropical (Aube dans la forêt tropicale). A la manière d’un peintre coloriste, l’auteur des fameuses Bachianas Brasileiras évoque le lever du jour (comment ne pas penser à Maurice Ravel et son Daphnis et Chloé ?) et l’évolution chaleureuse du silence nocturne vers l’exubérant déploiement d’une orchestration riche et foisonnante. Ce beau crescendo met en valeur la baguette passionnée du chef comme la diversité des timbres instrumentaux.
De Claudio Santoro la Symphonie n° 6 vient illustrer l’une des périodes stylistiques de celui qui aborda la composition avec les principes de l’atonalisme, pour l’abandonner ensuite. Cette partition fut créée en 1963 à… Paris, par l’Orchestre de la Radiodiffusion Française sous la direction de Charles Bruck. Basés sur un matériau thématique brésilien, ses quatre mouvements, au rythme subtil et élaboré alternent les atmosphères. Une filiation avec les inventions rythmiques d’un Albert Roussel semble se dessiner en filigrane… De la vitalité du premier volet au subtil decrescendo du final, en passant par la sensibilité poétique de l’Andante Molto, et la richesse syncopée de l’Allegro Vivo, l’œuvre mérite légitimement une plus large diffusion.


La pianiste brésilienne Simone Leitão
- Photo Rodrigo Lopes -
O

Toute la seconde partie du concert est consacrée à une partition rare de Villa-Lobos datant de 1929 et intitulée Momoprecoce – Fantasia para Piano e Orquestra sobre o Carnaval das Crianças (Roi précoce du Carnaval - Fantaisie pour Piano et Orchestre sur le Carnaval des Enfants). Comme en miroir avec les fameuses Kinderszenen,(Scènes d’enfants), de Robert Schumann, Villa-Lobos conçut d’abord une série de pièces pour piano seul évoquant l’excitation enfantine à l’approche du Carnaval. La version pour piano et orchestre de 1929 a été élaborée à… Paris où elle a été créée et enregistrée par la grande pianiste brésilienne Magda Tagliaferro et l’Orchestre National de la Radiodiffusion Française, placé sous la direction du compositeur lui-même. Présentée et jouée en soliste par la belle pianiste brésilienne Simone Leitão, cette œuvre animée et imaginative alterne les états d’âme et les caractères.

La fébrilité, la grâce, la légèreté, le drame même, affleurent tour à tour. Comme l’indique la pianiste en introduction, des mélodies provenant du Nordeste s’insèrent dans le discours musical. L’évocation de cette région, faisant allusion à une polémique « politique » bien actuelle, suscite d’ailleurs des applaudissements nourris du public.
Tout au long de cette succession de scènes contrastées, le jeu intense de la soliste s’intègre bien aux couleurs orchestrales. L’accueil chaleureux du public ramène d’ailleurs Simone Leitão sur le devant de la scène pour un bis extrait des incontournables Bachianas Brasileiras, de Villa-Lobos. Le troisième mouvement du 4ème de ces hommages à Bach conclut cette belle soirée découverte, tout au moins pour l’auteur de ces lignes…

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 21 juillet 2019

 

 

infos
 
Renseignements sur la saison musicale de l'Orquestra Sinfônica Municipal de Campinas :

 

 

Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2019-2020
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index