www.classicToulouse.com
classic toulouse
Annonces
 
Les Arts Renaissants
Le Banquet Céleste
Damien Guillon
18/01/2022
Grands Interprètes
Evgeny Kissin
18/01/2022
Hélène Grimaud
21/01/2022
Les Clefs de Saint-Pierre
Viennoiseries
31/01/2022
Les Arts Renaissants
Quatuor Hagen
Jörg Widmann
01/02/2022
Association AIDA
Projet Démos
05/10/2021
 
Critiques
 
Théâtre du Capitole
Capella Reial de Catalunya
Concert des Nations
Jordi Savall, direction
10/01/2022
Orchestre nat. du Capitole
Maxim Emelyanychev, dir.
Aylen Pritchin, violon
07/01/2022
Mélodies hébraïques
Sarah Iancu, violoncelle
David Bismuth, piano
04/01/2022
Les Arts Renaissants
Café Zimmermann
Clément Janequin
Les Sacqueboutiers
14/12/2021
Orchestre nat. du Capitole
Ben Glassberg, direction
Jean-Guihen Queyras,
violoncelle
10/12/2021
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi,
direction
06/12/2021
Grands Interprètes
Philippe Jaroussky
Thibaut Garcia
05/12/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
La Révolution Berlioz
04/12/2021
Toulouse Guitare
Zoran Dukić -Alicia Stubbe
03/12/2021
Quatuor Dutilleux
CRR de Toulouse
02/12/2021
Les Sacqueboutiers
La Pause Musicale
02/12/2021
Musique au Palais
Edition 2021
28/11/2021
Orchestre nat. du Capitole
Robert Trevino, direction
27/11/2021
Le forum ByPass
Transmission(s)
23/11/2021
Grands Interprètes
Orchestre de l'Opéra
national de Paris
Gustavo Dudamel, dir.
19/11/2021
Les Arts Renaissants
Orchestre de Chambre
Occitania
Bernard Soustrot
Constant Despres
16/11/2021
Théâtre du Capitole
Les Sacqueboutiers
Monica Bacelli, mezzo-sop.
15/11/2021
Le Consort Apollon
Sophie Castaing, violon
Sophie Castellat,
violoncelle
Clément Lanfranchi,
clavecin
08/11/2021
Orchestre nat. du Capitole
Thomas Guggeis, direction
Tanja Ariane Baumgartner,
mezzo-soprano
Attilio Glaser, ténor
06/11/2021
Toulouse Wind Orchestra
Rémi Durupt, direction
Compagnie Humanum
27/10/2021
Grands Interprètes
Ensemble Pygmalion,
Raphaël Pichon, direction
Sabine Devieilhe, soprano
25/10/2021
Orchestre nat. du Capitole
Cornelius Meister, dir.
Benjamin Grosvenor, piano
23/10/2021
Orchestre nat. du Capitole
Lio Kuokman, direction
Michael Barenboim, violon
15/10/2021
Grands Interprètes
The King's Singers
14/10/2021
Toulouse Guitare
Roberto Aussel
10/10/2021
Grands Interprètes
Krystian Zimerman, piano
09/10/2021
Orchestre nat. du Capitole
Fabien Gabel, direction
Henri-Franck Beaupérin,
orgue
08/10/2021
Les Arts Renaissants
Ensemble Correspondances
05/10/2021
Les Clefs de Saint-Pierre
Fantaisies Baroques
04/10/2021
Orchestre nat. du Capitole
Kerem Hasan, direction
Aurélien Gignoux,
percussionniste
02/10/2021
Le Consort Apollon
Clément Lanfranchi, dir.
27/09/2021
Les Arts Renaissants
Ensemble Jupiter
21/09/2021
Musique en Dialogue
aux Carmélites
Virginie Constant,
Marie-Christine Barrault
12/09/2021
Orchestre nat. du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Behzod Abduraimov, piano
10/09/2021
Les Arts Renaissants
Ensemble Voces8
07/09/2021
 

 

Concerts/ Arts Renaissants - Orchestre de Chambre Occitania, Bernard Soustrot, trompette, Constant Despres, piano - 16 novembre 2021
     

CRITIQUE

Les Arts Renaissants ouvrent leur porte
aux jeunes talents

L’édito contenu dans le programme de cette soirée, signé par Claude Scavazza, Président de l’association Les Arts Renaissants, est sans ambigüité sur le sujet. L’un des marqueurs forts de leur programmation est de faire une place à des étoiles montantes de la musique classique. Pour ouvrir la saison 21/22, Claude Scavazza a invité à cet effet un jeune toulousain de 15 ans : Constant Despres. Lauréat de plusieurs prix, star de l’émission télévisée Prodiges, ce pur produit du Conservatoire toulousain n’en finit plus de gravir les échelons. Il se présente cette fois, entouré par l’Orchestre de Chambre Occitania fondé par Bernard Soustrot, devant un Auditorium Saint-Pierre des Cuisines abondamment garni, un miracle en ses temps de pandémie (!), avec deux œuvres de caractères bien différents.

Tout d’abord il est le claviériste du Septuor en mi bémol majeur pour piano, trompette et cordes op 65 de Camille Saint-Saëns. Créé en décembre 1880, cet ouvrage connaît tout de suite un énorme succès. Le compositeur, âgé de 45 ans, est déjà au faîte de son activité créatrice et nous donne à entendre une musique au romantisme échevelé. L’œuvre suivante est d’un tout autre caractère puisqu’il s’agit du célèbre Cinquième concerto en fa mineur pour piano et cordes BWV 1056 de Johann Sebastian Bach. Hasard de la programmation, le Cantor de Leipzig a également 45 ans lorsqu’il compose ce concerto dont le Largo en a fait toute la célébrité. Ce mouvement donne l’occasion au soliste d’exprimer une profonde émotion, contrairement à l’Allegro et au Presto qui l’entourent, véritables « mécaniques » musicales d’une rigueur diabolique.



L’Orchestre de Chambre Occitania et le pianiste Constant Despres lors de l’exécution du Concerto n° 5 de Johann Sebastian Bach
A la demande du public, Constant Despres nous offre en bis l’Etude transcendante N° 10 de Franz Liszt, pièce aussi virtuose et torrentielle que romantique dans laquelle le jeune pianiste, libéré de toute contrainte stylistique, déploie un jeu chaleureux, brillant, effervescent, empli de couleurs et d’une formidable dynamique.
Après l’entracte, l’Orchestre revient avec la Suite espagnole pour trompette et cordes d’Isaac Albéniz et la Simple Symphony pour cordes opus 4 de Benjamin Britten. Le numéro de l’opus suffit à le situer chronologiquement dans l’œuvre de cet immense compositeur britannique. En effet, Benjamin Britten a tout juste 20 ans lorsqu’il compose cet ouvrage en très grande partie tiré de compositions antérieures alors qu’il avait à peine... une dizaine d’années. Semble-t-il très facile à interpréter, il est souvent programmé par des ensembles amateurs.


L’Orchestre de Chambre Occitania, au centre Constant Despres et Bernard Soustrot
lors du salut final.

Autant le dire tout de suite, l’Orchestre de Chambre Occitania nous emporte ici dans sa joie évidente à jouer cette symphonie dont le second mouvement, intitulé Playfull Pizzicato, évoque irrésistiblement une danse baroque. Vivement applaudi, l’Orchestre revient pour une Danse roumaine de Bela Bartók aux mélismes d’Europe Centrale toujours aussi ensorcelants. Notons que dans cet Ensemble, d’une jeunesse étonnante vue sa discipline et sa musicalité, se détache le superbe violoncelle d’une rondeur envoûtante de Lucile Gambini. Toutes ses interventions provoquèrent de véritables frissons dans l’assistance.
Applaudissons à cette ouverture de saison tout en attendant avec impatience le second concert, celui qui réunira le 14 décembre prochain en la Basilique Notre-Dame de la Daurade, rénovée faut-il le rappeler, rien moins que le Café Zimmermann, Les Sacqueboutiers et l’Ensemble Clément Janequin pour un somptueux programme de Noël intitulé bien sûr Magnificat !
Tous à vos calendriers et à vos téléphones car il n’y aura pas de place pour tout le monde !

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 19 novembre 2021

 

 

infos
 

Renseignements et réservations :

- par correspondance à l'adresse :
Les Arts Renaissants, 22 bis rue des fleurs  31000 Toulouse

- par téléphone :
05 61 25 27 32

- par e-mail :
Les-Arts-Renaissants@wanadoo.fr

- par internet : 
http://www.arts-renaissants.fr/

 

Programme du concert donné le 16 novembre 2021 à 20 h à l'audotirium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse

* C. Saint-Saens

- Septuor en mi bémol majeur opus 65 pour piano, trompette et cordes

* J. S. Bach
- Concerto en fa mineur BWV 1056 pour piano et cordes

* I. Albeniz

Suite Espagnole pour trompette et cordes

* B. Britten
Simple Symphony opus 4 pour cordes

 
Les saisons musicales
lyriques et
chorégraphiques
toulousaines

 
2021-2022
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index