www.classicToulouse.com
Annonces
 
Arts Renaissants
Ensemble Les Surprises
22/03/2017
Orchestre du Capitole
Christian Zacharias, piano
et direction
25/03/2017
Grands Interprètes
Les Musiciens du Louvre
Marc Minkowski, direction
Bach, Passion St Jean
31/03/2017
Association Gabriel Fauré
Paradis latin
Julien Martineau
31/03/2017
 
Critiques
 
Les Sacqueboutiers
Pôle des Arts Baroques
Jean-Pierre Canihac, dir.
19 et 20/03/2017
Grands Interprètes
Orchestre et Choeur de
l'Opéra du Bolchoï-Moscou
Tugan Sokhiev, direction
La Pucelle d'Orléans
P. I. Tchaïkovski
15/03/2017
Clefs de Saint-Pierre
Folk Songs
13/03/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Don Quichotte,
Jules Massenet
24/02/2017
Orchestre L'Enharmonie
Serge Krichewsky, dir.
Philippe Monferran, piano
20/02/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Lucas Debargue, piano
17/02/2017
Orchestre du Capitole
Josep Pons, direction
Raphaël Sévère, clarinette
10/02/2017
Grands Interprètes
Chamber Orchestra of
Europe
Yannick Nézet-Séguin, dir.
Jean-Guihen Queyras,
violoncelle
09/02/2017
Grands Interprètes
Scottish Chamber
Orchestra
Robin Ticciati, direction
Maria João Pires, piano
04/02/2017
Arts Renaissants
Claire Désert, piano
Pascal Moraguès,
clarinette
Gary Hoffman, violoncelle
01/02/2017
Orchestre du Capitole
Lorenzo Viotti, direction
Daniel Lozakovitj, violon
27/01/2017
Orchestre du Capitole
Rinaldo Alessandini, dir.
20/01/2017
Clefs de Saint-Pierre
D'âmes et d'anche
16/01/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Alison Balsom, trompette
13/01/2017
Arts Renaissants
Quatuor Modigliani
11/01/2017
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Orfeón Donostiarra
Claudia Barainsky, soprano
Garry Magee, baryton
15/12/2016
Orchestre de l'Université
de Toulouse
Jean-Guy Olive, direction
Jérôme Pernoo, violoncelle
13/12/2016
Les Amis des Orgues
de Castanet-Tolosan
Concert de Noël
11/12/2016
Grands Interprètes
Orchestre Philharmonique
de Radio France
Myung-Whun Chung, dir.
Nicholas Angelich, piano
10/12/2016
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Jean-Yves Thibaudet,
piano
09/12/2016
Arts Renaissants
Maîtrise de Toulouse
Les Sacqueboutiers
07/12/2016
Grands Interprètes
Ensemble Pygmalion
Raphaël Pichon, direction
Elias, Mendelssohn
03/12/2016
Orchestre du Capitole
Christophe Mangou, dir.
Jeff Mills, DJ
01 et 02/12/2016
Musique au Palais
Bach, Mozart, Beethoven
Un Voyage en Russie
26 et 27/11/2016
Orchestre du Capitole
Tugan Sokhiev, direction
Vadim Gluzman, violon
24/11/2016
Clefs de Saint-Pierre
Le trombone à travers
les âges
21/11/2016
Orangerie de Rochemontès Orianne Moretti,soprano
Ilya Rashkovskiy, piano
Concert de Gala
20/11/2016
Grands Interprètes
Julia Lezhneva, soprano
La Voce Strumentale
Dmitry Sinkovski, dir.
19/11/2016
Les Sacqueboutiers
Festival Déodat de
Séverac
Le Roman de Jaufre
17/11/2016
Arts Renaissants
Jordi Savall
Le Concert des Nations
16/11/2016
Orchestre du Capitole
Lahav Shani, direction
et piano
04/11/2016
Orchestre du Capitole
Lahav Shani, direction
et piano
04/11/2016
Orchestre du Capitole
Thomas Søndergård, dir.
Vilde Frang, violon
29/10/2016
Les Sacqueboutiers
Rencontre Internationale
des Cuivres Anciens
20 au 23/10/2016
 

 

Concerts/ Arts Renaissants - Quatuor Modigliani - 11 janvier 2017
     
COUP DE CŒUR
     

CRITIQUE

Eblouissant Quatuor Modigliani

Entre sa prestation lors du dernier festival Toulouse d’été et celle du concert de la saison des Arts Renaissants, ce 11 janvier dernier, le Quatuor Modigliani s’est transformé à la suite du départ de son remarquable et dynamique premier violon, Philippe Bernhard. Depuis le 1er décembre 2016, c’est Amaury Coeytaux qui occupe ce poste stratégique, et avec quel panache ! Voici une succession qui se passe du mieux possible et qui augure d’un avenir crescendo pour cette formation qui occupe d’ores et déjà le peloton de tête des grands quatuors à cordes actuels.

Rappelons que le Quatuor Modigliani, l’un des plus demandés au monde, fut fondé en 2003. Dès ses débuts il attira l’attention de tous les amoureux de musique de chambre et remporta successivement trois Premiers Prix aux Concours Internationaux d’Eindhoven (2004), Vittorio Rimbotti de Florence (2005) et aux prestigieuses Young Concert Artists Auditions de New York (2006).
Dans sa nouvelle configuration, Amaury Coeytaux et Loïc Rio, violons, Laurent Marfaing, alto, et François Kieffer, violoncelle, ces toujours jeunes musiciens proposaient, ce 11 janvier dans le salon rouge du Musée des Augustin, un programme essentiellement constitué d’œuvres de jeunesse, signées Schubert, Mendelssohn et Chostakovitch. Pour les deux premiers, disparus si tôt, parler d’œuvres de jeunesse constitue une sorte de pléonasme. En revanche, le premier quatuor de Chostakovitch représente bien une première incursion dans le domaine du quatuor que le compositeur explora jusqu’au numéro 15.


Le Quatuor Modigliani dans la salle rouge du musée des Augustins
- Photo Classictoulouse -

Comment caractériser le jeu de cette formation si unie, si dynamique, si enthousiaste ? Ce qui frappe immédiatement, c’est avant tout cette richesse des sonorités, richesse issue de la combinaison parfaite entre qualités individuelles et homogénéité globale. Si chaque élément de l’ensemble possède ses propres caractéristiques, il émane de l’ensemble un rayonnement d’une étonnante unité et d’un prodigieux relief. Mais la beauté intrinsèque du son ne se suffit évidemment pas. L’incroyable dynamique, le sens infaillible de la nuance, celui de l’imagination et des phrasés, la recherche d’un sens à donner à chaque partition confèrent aux exécutions de ces musiciens une force de conviction rare. Leur engagement est constant et sans faille, dans la force comme dans la subtilité.
Dès les premières notes du Quartettsatz, cet étrange 12ème Quatuor en fa mineur de Franz Schubert, constitué d’un seul mouvement, la fièvre émerge du silence comme un vol d’insectes inquiétants venu de loin. La cohésion du jeu laisse apparaître des éléments du discours qui ne bénéficient pas toujours d’un tel soutien. Il en est ainsi de cet émouvant contrechant du violoncelle qui fait écho au thème principal énoncé par le premier violon. L’évolution dramatique de toute la pièce suit un cheminement qui prend par instants l’auditeur à la gorge. Rien de tel que du grand Schubert par un grand quatuor !
Le Quatuor n° 1 en ut majeur de Dimitri Chostakovitch, à l’opposé des derniers opus, sombres et dramatiques, de ce cycle, se veut imprégné d’une lumière positive. Il est vrai qu’en cet avant-guerre menaçant (1938), le temps n’est pas venu, pour le compositeur, d’utiliser sa musique pour s’opposer au régime. Un dynamisme joyeux mais une forme élaborée président à la succession de ses quatre mouvements contrastés. La douceur du deuxième mouvement, Moderato, contraste avec l’allant du premier, pourtant qualifié lui aussi de Moderato. Dans le très court Allegro molto qui suit, la finesse aérienne du jeu des musiciens tisse une dentelle « elfique » d’une délicatesse extrême. Dans l’Allegro final, les interprètes réalisent une splendide « mise en scène » sonore entre déploiement solaire et sombres pressentiments. La coda, étourdissante, emporte l’adhésion de tous.



Les membres du Quatuor Modigliani au salut. De gauche à droite : Amaury Coeytaux et Loïc Rio (violons), Laurent Marfaing (alto), François Kieffer (violoncelle)
- Photo Classictoulouse -

La seconde partie du concert, entièrement consacrée au Quatuor en la mineur opus 13, de Felix Mendelssohn, atteint des sommets de beauté expressive. L’ouverture Adagio du mouvement initial introduit avec un lyrisme touchant les déchaînements de passion et de désespoir qui irriguent toute la suite, Allegro vivace, de ce premier volet. Les interprètes vont au bout de ce désespoir animé par instants d’un sentiment de révolte. L’apaisement de l’Adagio devient, dans le déroulé de la partie fuguée, d’une profonde beauté qui appelle les larmes. L’inquiétude se manifeste dans une foule de détails crescendo-decrescendo que les musiciens soignent avec finesse. Le mouvement s’achève sur une sorte de silence rêvé. L’allure presque schubertienne de l’Intermezzo qui émane de ce thème évoque comme un sourire à travers les larmes. Les interprètes font judicieusement de la partie centrale de ce mouvement une sorte de rêve à la « Songe d’une nuit d’été ». Et c’est enfin l’extraordinaire monument d’émotion qu’ils gravissent dans le final Presto. S’ouvrant sur une sorte de récitatif d’opéra admirablement phrasé par le premier violon, ce mouvement semble atteindre les confins d’un drame qui prend l’auditeur à la gorge. La tension accumulée ne se résout jamais. La plainte initiale ne cesse de revenir sur le devant d’une scène que les acteurs-musiciens animent comme si leur vie en dépendait. L’impressionnante conclusion, comme un retour au silence de la douleur, se prolonge et souligne encore l’émotion qu’une telle œuvre, si profondément interprétée, ne peut manquer de susciter en chacun de nous.
L’ovation qui suit rappelle les membres de ce somptueux Quatuor Modigliani qui offrent, en bis, deux mouvements, Le Scherzo puis l’Adagio du Quatuor op. 18 n  6 de Beethoven. Une preuve supplémentaire que ces musiciens peuvent se permettre d’investir avec bonheur l’ensemble du répertoire de leur formation.

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 12 janvier 2017

 

 

infos
 

Renseignements et réservations :

- par correspondance à l'adresse :
Les Arts Renaissants, 22 bis rue des fleurs  31000 Toulouse

- par téléphone :
05 61 25 27 32

- par e-mail :
Les-Arts-Renaissants@wanadoo.fr

- par internet : 
http://www.arts-renaissants.fr/

 

Programme du concert donné le 11 janvier 2017
à 20 h 30 dans le salon rouge du Musée des Augustins de Toulouse

* F. Schubert

- Quatuor à cordes n°12 en ut mineur, D. 703, Quartettsatz

* D. Chostakovitch
- Quatuor à cordes n° 1 en ut majeur, opus 49

* F. Mendelssohn
- Quatuor à cordes en la mineur opus 13



 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines

 
2016-2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index