www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Livres/ Bellini - Jean et Jean-Philippe Thiellay
     
     

Le génie foudroyé

Le Catanais quitte ce monde brutalement, à l’âge de 34 ans, l’âge auquel Verdi, comme le souligne l’excellent Piotr Kaminski, n’a écrit que Nabucco, Ernani et Attila ! Sauf qu’à son départ, Vincenzo Bellini nous abandonne  un legs incomparable, non pas en terme quantitatif (une dizaine d’opéras et des mélodies), mais parmi lequel se trouvent des joyaux qui ont marqué l’Histoire de l’art lyrique : Norma, I Puritani, La Sonnambula, I Capuleti e i Montecchi, entre autres.

O

Les Thiellay père (Jean) et fils (Jean-Philippe) nous avaient déjà passablement séduits avec un Rossini pétillant qui n’hésitait pas à s’insurger contre la méconnaissance dans laquelle le Cygne de Pesaro était tombé. Avec Bellini, forcément l’histoire est un peu plus courte. Elle n’en est pas moins riche pour autant. Cette courte biographie du compositeur de l’immortel Casta Diva nous amène tout d’abord de Catane, où il est né, à Naples où nous assistons aux prémices de l’irrésistible ascension de ce fils de famille modeste. Suivent sur trois ans (!) la conquête de La Fenice et de La Scala. En 1829, Rossini a tout compris de la révolution bellinienne. Il le lui dit dans une phrase restée célèbre : « Dans vos opéras vous commencez là où les autres se sont arrêtés ».
Malheureusement, Bellini n’a plus que cinq années devant lui. Il va être entouré des plus grands chanteurs de la planète, des meilleurs librettistes et des plus habiles agents. Le temps presse, mais ils l’ignorent. Pour nous, gens du 21ème siècle, son arrivée à Paris en 1833 sonne à nos oreilles comme un glas pour ce compositeur de génie.

Alors que les triomphes se succèdent, que ses cachets feraient pâlir d’envie nos footeux d’aujourd’hui, celui dont la signature musicale se devine dès les premières notes, s’éteint, seul, dans la villa d’un ami, non loin de Paris. C’est à ce parcours « météorite » que nous convient les deux auteurs avec ce souci du détail qui ne fait pas l’économie d’un puissant esprit de synthèse. Remarquable !

Robert Pénavayre

 

infos
 
 

« Bellini », par Jean et Jean-Philippe Thiellay – Editions Acte Sud/Classica – 200 pages – 18,80 €

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index