www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 

 

Livres / Les Orphelins du Mal
     

 

Dans l’enfer des haras humains

Le dernier opus de Nicolas d’Estienne d’Orves nous propose une vision romancée du délire nazi concernant la création d’une race supérieure, la race aryenne.
Romancée, certes, mais tout de même plusieurs paragraphes font référence à des noms et à des évènements qui ne peuvent que nous faire frissonner, voire donner des cauchemars.
Surfant habilement sur la vague d’un certain ésotérisme littéraire faisant aujourd’hui florès, ce jeune auteur va déstructurer chronologiquement et habilement son récit et nous amener sur les chemins d’un rêve noir. De l’Argentine à l’Allemagne, du Sud Ouest de la France aux pays scandinaves, Anaïs, une jeune journaliste, va suivre les

pas d’un étrange et richissime personnage, collectionneur obsessionnel d’objets du IIIème Reich. Elle n’a pas été choisie au hasard…
Bientôt, un certain nombre d’indices lui laisse comprendre que son mentor est parti sur les traces de son propre passé, traces qui vont étrangement croiser celles du passé d’Anaïs. Mais ce qu’elle va alors découvrir dépasse l’entendement.
Les lebensborn, ces haras humains dans lesquels les médecins de la SS essayaient de créer une race supérieure, ont bel et bien existé. Mais faut-il en parler au passé ?
Entre Cathares et Supérieurs Inconnus, le gothique hante tout ce roman en même temps qu’une véritable réflexion sur la folie humaine.
Terrifiant et saisissant à la fois.

Robert Pénavayre

     
     

 

infos
 


« Les Orphelins du Mal », roman de Nicolas d’Estienne d’Orves –
XO Editions – 524 pages – 19,90€

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index