www.classicToulouse.com
Articles
 

 

Livres/ Mozart / Le fils de la lumière
     

 

Quand Mozart est devenu Franc-Maçon

Nous avions laissé Mozart à Munich au début de 1779. Nous le retrouvons dans ce second tome, peu de temps après, à Salzbourg, perpétuellement en proie à la tyrannie de son employeur, le prince-archevêque Colloredo.

Toujours sous la protection de Thamos, comte de Thèbes, Mozart chemine vers cette Lumière que son initiation aux Grands Mystères égyptiens doit lui faire découvrir.

Mais tout d'abord, un objectif essentiel, reconquérir sa liberté de composition. Pour ce faire, quitter Salzbourg et son grand mufti (Colloredo). C'est Vienne qui va l'accueillir et lui offrir la création de l'un de ses premiers chefs d'œuvre lyriques :

L'Enlèvement au Sérail. C'est dans cette prestigieuse capitale qu'il rencontrera également Constance, la femme de sa vie, mais aussi qu'il sera nommé Apprenti Franc-Maçon.

De la vie de Mozart, que Christian Jacq nous fait suivre jour après jour, ici jusqu'en 1785, aux luttes intestines et mortelles des différents courants de la franc-maçonnerie, l'auteur nous amène vers cette explosion qui ferra naître les espoirs en un monde nouveau placé sous le signe de l'Egalité et de la Fraternité : la Révolution française.

Robert Pénavayre

 


     
     

 

infos
 

« Mozart, Le Fils de la Lumière », roman de Christian Jacq –
XO Editions – 383 pages – 19,90€
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index